Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Theorem – Wismec design by Jaybo et inspiré par SMM

Test : Theorem – Wismec design by Jaybo et inspiré par SMM

Un atomiseur top coil qui n’est ni un Genesis ni un Dripper et qui utilise une résistance ronde préfabriquée en inox : la fameuse Notch coil.

Dripper sans en être un et pas tout à fait un Génésis non plus

therom wismec 009Ce Theorem de Wismec porte bien son nom, sorte d’hybride qui n’entre dans aucun des types d’atomiseur que nous connaissons aujourd’hui.

Un dripper sans en être un à cause du petit réservoir de liquide en dessous. Pas tout à fait un Génésis non plus, même s’il lui emprunte le système de top coil avec la résistance en haut et non pas en bas de l’atomiseur générant une vapeur plus chaude.

Ce type d’atomiseur n’est a priori pas ma “tasse de thé”, je ne suis pas à la recherche de volume de vapeur mais plutôt d’une vape gustative qui ne m’oblige pas à remplir sans cesse le réservoir. Mais, je dois l’avouer, j’étais franchement intrigué par cette nouvelle résistance aux allures de bobines ou de tambours à trou en inox. Cette résistance offre une grande surface de contact entre le métal et le coton et conserve une aération suffisante pour supporter de grosse puissance.

therom wismec 022Ce Theorem de Wismec saura assurément séduire les amateurs de vape directe et de gros nuage mais pourrait et c’est ma surprise se satisfaire d’un petit 30/40 watts de puissance pour laisser vos liquides s’exprimer au mieux.

Les hommes aux manettes de la conception de cet atomiseur ne sont pas non plus des débutants car ce Theorem est sorti tout droit de l’esprit de SMM et Jaybo. On aime ou pas mais il faut bien dire que l’ensemble fonctionne très bien et surtout qu’il ne fuit pas.

 

therom wismec 026On sait désormais que le fabricant Wismec, ne fait pas dans la mesure avec ses énormes box trois accus et ses kits suralimentés à grand coup de watt.

La cible commerciale est clairement celle des experts, des furieux ou des compétiteurs qui vapent aux limites du raisonnable. Mais si vous voulez goûter pour un coût raisonnable à un style de vape désormais accessible financièrement, ce Theorem pourrait être un bon choix grâce à une  simplicité de fonctionnement certaine et l’efficacité de ces Notch coil.

Caractéristiques techniques

  • Pas de vis : 510
  • Résistance : 4 pôles type velocity à un pont
  • Capacité : max 2 ml
  • Résistance simple ou double ou toutes autres fantaisies
  • Longueur (avec embout) : 46.25 mm
  • Diamètre : 22mm
  • Poids : 29 g tous pleins faits
  • Drip tip isolé en pyrex
  • 2 tank de remplacement en pyrex dont un recouvert de métal
  • Accessoires : 2 vis et 4 joints de remplacement, une clé (1.25mm) de vissage pour les plots
  • Un airflow double ou simple selon la bague choisie
  • Une bague d’airflow avec 3 entrées importantes

Une conception clairement orientée vers la vape en inhalation directe et une résistance Notch coil ultra réactive qui permet en outre une utilisation via le contrôle de température.

therom wismec 001J’ouvre la boite et prends ce petit Theorem en main, l’ensemble est très complet avec pas moins de 2 tanks pyrex de remplacement dont un recouvert d’acier qui viendra cacher vos mèches humides si vous le souhaitez. En effet au fur et à mesure des bouffées la vue de l’ensemble est de moins en moins appétissant mais présente l’avantage non négligeable de pouvoir constater très facilement le niveau de dry de votre coton.

therom wismec 003On s’aperçoit aussi très vite que l’on a affaire à un top coil de compétition qui va permettre de faire des montages maison à sa guise car la Notch coil peut être facilement remplacée par deux coils positionnés en diagonale.

Le système d’airflow est un peu pénible à régler car il s’agit en fait d’une couronne qui vient se positionner sous le top cap et donc quand vous vissez ledit top cap cette affaire peut très facilement se dérégler, mais là encore le système est assez bien pensé car lors du remplissage en ôtant la totalité de l’ensemble top cap et airflow ce dernier ne peut pas se dérégler.

therom wismec 013La largeur du plateau est confortable pour le montage des coils et les doubles coils peuvent être fixés sans aucune gêne sur les 4 plots à vis. En revanche la finition laisse un peu à désirer pour les plots et pour la coupelle, où l’on aperçoit distinctement encore les traces d’usinage. Au-delà j’ai aussi un doute sur la qualité des joints fournis mais aussi pour leurs couleurs étonnantes qui me donnent envie de les changer très vite. Ces joints sont fondamentaux pour l’étanchéité mais aussi pour l’assemblage de l’ensemble qui ne fonctionne que sur leur parfaite tenue.

Un mot sur le drip tip bien isolant certes mais un peu trop court à mon avis car si on enchaine les bouffées dans le mode contrôle de température, celle-ci augmente vite et les lèvres peuvent toucher le top cap si on n’y prend garde et il peut être franchement chaud.

therom wismec 016Pour terminer cet examen visuel soyez aussi attentif à la taille des orifices pour laisser passer le coton dans le petit réservoir en bas du tank. Elles sont très larges mais en parfaite concordance avec la taille du diamètre de la Notch coil. Ce diamètre important de plus ou moins 4 mm nécessite de mettre beaucoup de coton et de conserver une taille assez longue pour que les bouts puissent atteindre le réservoir.Sur mon montage j’ai coupé un peu plus court les bouts afin de laisser plus de place au liquide car, croyez-moi, la faible contenance du demi tank vous fera à peine une vingtaine de bouffées si vous sollicitez l’engin.

therom wismec 022Une résistance Notch coil préfabriquée en inox : ultra réactive, assez tolérante mais très fragile.

Pour le coil, c’est très simple car le premier exemplaire fourni est déjà prémonté en Notch coil sur le Theorem. Vous pourrez donc si vous le souhaitez vaper directement avec lui. Sachez tout de même que le coton fourni n’est pas de très bonne qualité et que l’ensemble mérite tout de même un petit coup de rinçage.

150Je n’ai déploré aucune fuite. Mais j’avoue m’être bêtement interrogé sur le remplissage du liquide. En effet je pensais naïvement qu’il suffisait d’arroser les résistances et que le liquide descendrait tout seul dans le réservoir. Et bien non. Il faut retirer l’ensemble top cap drip tip et la pièce noir de régulation d’airflow qui est vissée au top cap. Attention en ôtant cet ensemble, gardez bien en tête que le tank est clipsé sur la base pour ne pas l’ôter, il faut saisir le seul tank pyrex et tirer le top cap. Vous pourrez remplir votre tank via le trou sous la pièce noire, je n’ai pu y mettre guère plus de 1.5 ml de liquide.

therom wismec 014Attention aussi aux pattes de fixation de votre Notch coil. Elles sont fragiles, soudées sur le cylindre mais en cas d’excès de manipulation elles se désolidarisent très vite. Procédez avec minutie. Ma Notch coil a accusé une valeur de 0.23 ohm et a très bien supporté de grosses puissances, en particulier en mode contrôle de température. J’ai été agréablement surpris par la restitution des saveurs à haute puissance, mais j’ai aussi apprécié une vape plus douce à 30 watts. Ma plus grande satisfaction a été de ne constater aucun effet diesel qui peut se produire avec les coils clapton ou autres mécanos. Ici réactivité immédiate.

therom wismec 018Enfin il faut être vigilant à l’irrigation du coton si vous êtes en mode puissance/watt car vous pourrez être vite surpris par la disette et la “dry sensation”. Ceci n’arrivera pas si vous contrôlez vos réglages via la température. Ce que je vous conseille par ailleurs.

Un Theorem hybride à très faible autonomie qui inaugure une résistance entre reconstructible et résistance toute faite.

Ce top coil est d’un genre assez nouveau puisqu’il nous propose une solution à demi reconstructibl, c’est donc le retour à l’achat de résistances Notch Coil préfabriquées et bien moi ça ne me plait pas du tout. Cela doit bien faire 2 ans que je n’ai pas acheté de résistances et vous ?

En revanche pour ceux que ça ne choque pas où moins ce Notch coil reste une proposition intéressante pour un nouveau type de résistance où vous n’aurez que le coton à mettre, un peu à la mode Kangertech avec ses coils tout prêts. Mais en revanche l’atomiseur restera un bel outil occasionnel sauf à accepter de le remplir en permanence ce qui pour ma part est un vice rédhibitoire.

Je ne suis effectivement pas, et j’en convenais par avance, la cible de ce type d’atomiseurs et la résistance bien que novatrice n’apporte pas assez de satisfaction ou de nouveauté pour que j’ai envie de quitter mes outils.

En effet on peut très facilement arriver à une vape très proche avec des coils fait maison. Dit autrement, la valeur ajoutée de la Notch coil ne m’a pas franchement convaincu et sa fragilité à terminer de miner mon sentiment.

Une vape très aérienne, puissante mais qui parvient à conserver un minimum de qualité gustative ce qui est en soit une réussite.

Pour ceux dont la motivation principale est de faire une bonne grosse vapeur ne cherchez plus, vous avez trouvé un engin de compétition qui de plus n’est pas très compliqué à maitriser. L’équation à le mérite tout de même d’être à 2 inconnues car le Theorem peut aussi devenir une sorte de dripper amélioré en utilisant la bague de double airflow qui fait venir l’air tant par le haut que par le coté via la pièce de régulation noire.

D’autre part et pour terminer, sa quadruple connectique lui procure évidemment de grandes variétés de montages différents, appréciés des vapoteurs avertis ou adeptes du sub ohms et du power vaping. Il y a des passionnés et c’est à eux que s’adressent ce Theorem.

Petit bémol toutefois pour ces pratiques, à mon avis le refroidissement de la bête n’a pas été assez poussé, en particulier sur le top cap via le drip tip.

En résumé

Points positifs :

  • Résistance Notch coil préfabriquée innovante
  • Excellent pour le power vaping
  • réservoir atypique
  • 4 plots de connexion pour un double coil facile
  • Plateau large et dégagé
  • Double Air flow très aérien
  • Ultra léger
  • Prix justifié

Points négatifs :

  • Autonomie trop réduite
  • Pates du notch coil fragiles car soudées
  • Chaleur mal dissipée
  • Règlement de l’airflow dur à manipuler
  • Drip tip trop court
  • Couleur des joints étonnante
  • Retrait délicat du top cap pour remplissage liquide
  • Finition des plots de connexion
  • Drip tip non fourni
  • Consommation insensée

Conclusion

Note de 3/5 et une mention bien pour la résistance si vous n’êtes pas bricoleur.
Ce Theorem de Wismec inaugure la nouvelle résistance Notch coil qui ne m’a qu’à demi convaincu à cause d’une trop grande fragilité et d’une valeur ajoutée conceptualisée pour les non bricoleurs. Et c’est bien là tout le dilemme de cette théorie car à mon sens ce genre d’atomiseur top coil ne s’adresse qu’à eux.

Name of Reviewed Item: Atomiseur Theorem Rating Value: 3 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2016/05/therom-wismec-009-300x200.jpg Review Author:Review Date: