Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Zeta MTL – Asvape

Test : Zeta MTL – Asvape

  • Par , le 11/09/2018 à 14h00
    Annonce

Le Zeta MTL d’Asvape est un atomiseur reconstructible simple coil, destiné à la vape en inhalation indirecte. Sa qualité de fabrication est remarquable, sa vape est excellente, et s’il a quelques caractéristiques agaçantes, on passe volontiers par-dessus, tant il a la classe.

Un bel objet

La première chose que l’on remarque au déballage du Zeta, ce sont ses proportions, petites (22 mm), harmonieuses, soutenues par la qualité de ses finitions.

Le design général est sobre, mais de belles gravures le rehaussent. Elles sont superbement réalisées et donnent un aspect précieux. Les pas de vis sont onctueux et ne se bloquent pas. Le connecteur 510 dépasse largement et autorise l’usage du Zeta sur un mod hybride. C’est du beau travail de machinage, comme disent nos cousins du continent nord américain.

Construction robuste

Le Zeta est structuré en trois parties, de droite à gauche le top cap, le réservoir, et la base qui supporte un plateau flottant. Cette base est entièrement démontable, pour un nettoyage en profondeur. Je ne l’ai pas fait ici, mais le manuel très clair permet de savoir comment le faire sans difficulté.

Le réservoir est fait de deux pièces vissées, l’une en acier, l’autre en PEI. Cette fixation plastique sur acier pourrait être fragile, elle ne l’est pas, puisqu’elle n’est pas soumise à efforts. C’est en effet la cloche qui assure l’intégrité de l’ensemble et pour la dévisser, il faut recourir à une petite pièce de monnaie pour accrocher deux petites encoches.


Entièrement démonté, nous nous retrouvons avec cet ensemble de pièces pour un nettoyage courant.

La cloche est en acier, percée de trous à sa base, pour laisser passer le liquide sous le plateau. La petite taille de ces trous indique bien que nous sommes en présence d’un atomiseur MTL, les liquides en 50/50 passent bien, mais les liquides en 80 % de VG pourraient poser quelques difficultés.

L’intérieur de la cloche contient une deuxième cloche, en céramique, pour réduire  le volume de la chambre sans risquer le court circuit par contact entre la cloche en acier et le coil.

Montage simple, mais délicat

Le Zeta est équipé d’un plateau sans post, dont le principe est simple. Deux trous assez fins accueillent les pattes du coil, des vis plates permettent de les fixer, sous le plateau.

Mais il n’est pas si facile. La difficulté principale consiste à trouver la bonne hauteur pour les pattes. Si l’on veut une résistance proche de la sortie de l’air, il faut que les pattes mesurent 10 mm. Si l’on veut surélever un peu le coil pour plus de hit, il faut prévoir 11 ou 12 mm. Dans les deux cas, les pattes sont longues, ce qui ne facilite pas le montage, et la longueur doit être précise, ce qui n’est pas facile à faire sans gabarit.

Pour un montage approprié au MTL, j’ai opté pour un fil classique , du Kanthal en 0,32 mm, en spires espacées de 2,5 mm, pour une résistance de 0,85 ohm. Sur une box électronique, on peut choisir une valeur plus basse ou plus haute, mais j’aime bien utiliser un mod méca avec ce genre d’atomiseur, donc cette valeur est intéressante, elle donnera une puissance autour de 16 W.

La pose du coton elle, est très facile. Les trous qui accueillent les mèches sont assez petits, appropriés pour des mèches de 2 ou 2,5 mm. Avec du 3 mm, il est nécessaire de peigner le coton pour en réduire l’épaisseur.

Je pense utile de laisser un peu de longueur pour que la mèche plonge sous le plateau pour récupérer le liquide en fin de réservoir.

L’arrivée d’air se règle avec une bague à la base de l’atomiseur. Le réglage est remarquablement progressif, entre une vape très serré en inhalation indirecte à 8 W, et un début d’inhalation directe, très restreinte entre 16 et 20 W. En outre, l’atomiseur fait très peu de bruit.

Le conduit du drip tip d’origine est très fin, tout à fait approprié au tirage MTL.

Pour avoir un tirage un peu plus ouvert, J’utilise un drip tip au conduit un peu plus large. Pour l’anecdote, ici j’ai récupéré le drip tip d’un de mes premiers clearomiseurs, qui a le même aspect : un Aerotank de Kangertech.

Ça vape bien !

En vape serrée, jusqu’au 2 tiers de l’airflow, la vape est excellente autour de 10/12 W : saveurs bien restituées, vapeur suffisante, et hit soutenu sans être agressif, même avec des forts taux de nicotine, logiques sur ce genre d’atomiseur. En ouvrant au maximum l’airflow, on peut choisir de vaper en indirect ou en direct très modéré, en montant un peu la puissance (15 à 20 W) et en changeant de drip tip. Les saveurs restent bonnes, la production de vapeur augmente avec le hit. Dans tous les cas, la vapeur est  juste tiède, bien appropriée aux liquides fruités par exemple. En montant un peu plus la puissance (22 à 25 W), la vapeur peut-être plus chaude, pour vaper des liquides plus gourmands par exemple, mais on arrive aux limites de la vocation du Zeta.

Bref, le Zeta est un bon atomiseur, pour la vape MTL et pour le plaisir des yeux.

Revue technique

Le Zeta est livré dans une boite en plastique noire, qui s’ouvre comme un tiroir de coin, sur un axe. Elle contient tout ce qu’il faut de joints et vis de remplacement, de mode d’emploi (clair et illustré). Un pad de coton et deux coils sont aussi fournis, que je n’ai pas tellement apprécié : ils sont en nichrome, avec à mon avis trop de spires pour arriver à 1 ohm.

Les caractéristiques essentielles du Zeta MTL d’Asvape

Type de matériel atomiseur reconstructible
Diamètre 22 mm
Hauteur 42 mm
Contenance 2,5 ml
Poids 46 g
Type de montage Simple coil
Plage d’utilisation 8 à 25 w
Drip tip 510
Matériaux acier, PEI, céramique

Petites observations agacées

Le Zeta est excellent, on lui passera volontiers des défauts mineurs, mais il faut les signaler quand même.

Il y a d’abord ce plateau, qui n’est pas si facile à monter : les pattes longues sont moins faciles à manipuler, et surtout, les vis sous le plateau ne sont pas faciles d’accès. Rien d’impossible, mais il vaut mieux avoir un peu d’expérience, ce n’est pas un ato pour débutants en reconstructible.

Ensuite il y a le réservoir. Il a de la gueule, c’est certain, mais il ne permet pas facilement de savoir quelle quantité de liquide il nous reste. Certes, la bague en PEI permet de voir le liquide, mais le plus souvent, on ne sait pas trop : au remplissage, on ne voit rien, il faut surveiller le niveau par les orifices de remplissage. En cour d’usage, il faut pencher l’atomiseur pour voir la surface du liquide est estimer son volume. Bref, ce n’est pas rédhibitoire, surtout sur un atomiseur MTL qui consomme peu, mais un poil agaçant.

Petites observations enjouées

Ces défauts ne sont pas bien graves, ils n’enlèvent rien aux qualités du Zeta, qui produit une excellente vape dans toute la gamme de tirage de l’inhalation directe, de la plus serrée à la plus ouverte. Ses saveurs sont vraiment bonnes pour peu qu’on choisisse des liquides élaborés, et son hit est puissant sans être agressif.

Je l’apprécie particulièrement pour son air flow : j’hésite souvent à sortir avec un atomiseur strictement MTL, parce que j’ai parfois envie de prendre une bouffée plus ouverte et avec plus de puissance. Le Zeta me permet de faire une inhalation directe de temps en temps, à 23/24 W. De surcroît, il demande peu d’entretien (c’est souvent vrai des atos MTL), et ne fuit pas du tout. Un exemple de sa qualité de réalisation se situe sur le top cap : il n’est pas cranté, ce qui pourrait être une difficulté pour l’ouvrir. Mais pas du tout : les bons pas de vis ne se bloquent pas en les serrant, je n’ai jamais eu de mal à l’ouvrir. C’est de la bel ouvrage.

En résumé

On aime

  • Le design soigné
  • La qualité de machinage
  • Le rendu des saveurs en MTL
  • Le hit soutenu.
  • Le format discret en 22 mm

On n’aime pas

  • Le manque de visibilité du niveau de liquide
  • Le plateau pas si facile.

Conclusion

5 /5
 

Malgré deux petits défauts agaçants, le Zeta MTL d’Asvape mérite ses 5 étoiles, pour son design comme pour sa qualité de vape en inhalation indirecte. Il offre en effet de belles saveurs, assez précises et un hit soutenu sans être agressif. Il peut être utilisé aussi bien avec des liquides contenant de la nicotine classique que des sels de nicotine.

 

Le Zeta MTL d’Asvape en images

Les derniers articles sur la marque Asvape

Test : Typhon 100 – Aspire

  • Publié le 29/03/2018

La Typhon 100 d’Aspire est la première box d’une nouvelle série. Résolument tournée vers l’autonomie avec une batterie intégrée de 5 000 mAh, elle ne manque de rien malgré quelques …

Test : SkyStar Revvo Kit – Aspire

  • Publié le 6/03/2018

Le kit régulé Skystar Revvo d’Aspire est aussi original que puissant. Composé du très audacieux clearomiseur Revvo, la box SkyStar qui l’accompagne est elle aussi assez surprenante avec son grand …

Les meilleurs box mods à double accu

  • Publié le 2/03/2018

Vous êtes recherchez une box avec une bonne autonomie ou pour vaper à plus de 60 W ? Vous aimez les box qui en imposent qu’importe son poids et son encombrement ? …

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Zeta MTL de Asvape Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/08/aequitas.Vig-1-2.jpg Review Author:Review Date: