Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Drippers » Test : Xyrus RDA – TRX by Oumier

Test : Xyrus RDA – TRX by Oumier

  • Par , le 17/12/2018 à 14h00
    Annonce

Le Xyrus est un dripper/squonker double coil conçu par TRX et fabriqué par Oumier. Il ne ressemble donc pas à la ligne des atomiseurs d’Oumier, avec une forme et une construction plus classiques. Enfin, il est nettement orienté vers la production de gros clouds bien denses.

TRX ?

Ce dripper est construit par Oumier, mais il n’est pas dans son catalogue. C’est un dripper de marque TRX, mais… qui est TRX ?

C’est une team de vapoteurs malaisiens, active dans les compétitions de vape tricks de cette région du monde. Ils ont d’abord développé un mod mécanique, le Xyrus X3, et maintenant un dripper, le Xyrus tout court. Le blason dessiné sur le baril du dripper est le blason de l’équipe. La team a une petite chaîne sur le tube (Official TRX TV) et une page sur le trombinoscope (TRX Team).

Simple et efficace

La conception du Xyrus est classique : une base équipée de deux plots pour un montage double coil, un baril percé de deux ouvertures en œil de cyclope pour le flux d’air, et un top cap qui supporte un large drip tip 810 et qui permet de régler le flux d’air en le faisant tourner (le baril, pas le drip tip).

Le baril est équipé de deux encoches qui permettent de refermer le dripper rapidement tout en replaçant les arrivées d’air au bon endroit. Les joints sont parfaitement ajustés pour que la manœuvre soit facile.

Le pin 510 n’est pas réglable, il maintient le plot positif, mais il est suffisamment proéminent pour permettre l’utilisation du dripper sur un mod hybride, le X3 de la marque par exemple.

Les plots sont équipés de vis à tête plate, les empreintes sont profondes et sûres, pratiques pour serrer fermement deux gros coils. La cuve est assez profonde (6 mm) pour accueillir une bonne réserve de liquide sans trop risquer de tout vider par les arrivées d’air, à condition de ne pas pencher le dripper.

Le montage des coils n’est pas des plus simple, puisqu’il faut fixer les deux bobines en même temps, en suivant le cycle traditionnel. Le premier placement pour couper les pattes, on pose les deux coils comme on peut sans s’énerver parce que le premier empêche le deuxième de rentrer, serrage léger des deux vis, ajustement des deux coils, serrage définitif. Bon, il y a plus pratique mais on s’en sort et l’avantage, c’est que les deux bobines sont directement bien placées devant les arrivées d’air.

La pose du coton est facile. J’ai choisi de faire des spires espacées, à la fois parce que j’aime bien, que ça permet de répartir l’air venant des larges ouvertures sur tout le coil, et pour montrer qu’on peut utiliser des fils composés encore plus larges dans ce dripper : il y a la place.
Le montage est mesuré à 0,18 ohm, ce qui va nous donner une puissance autour de 80 W sur un mod mécanique simple accu, ou double accu en parallèle, et une intensité de 20 à 22 A, normalement supportable par tout bon accu dédié à la vape.

Dense la vape, dense

Le Xyrus est livré avec un pin BF, c’est principalement sur la box Dovpo Armor que je l’ai vapé, autour de 80 W donc, et c’est bien à ce genre de puissance qu’il est au mieux de sa vocation : faire une vapeur très dense, qui donne envie de faire des tricks de folie (mais j’arrive à peine à faire des ronds).

Curieusement, les saveurs ne sont pas grillées à cette puissance. On rate pas mal de nuances en utilisant un liquide subtil, mais les saveurs principales sont bien là, intenses et agréables avec un liquide simple. On peut aussi le vaper autour de 50 W, c’est plus humain, et les saveurs sont mieux définies en refermant un peu le flux d’air. On peut à l’inverse, dépasser 80 W, mais il faut alors aspirer fort, sinon ça commence à chauffer sévèrement.

Bref, cet atomiseur n’a l’air de rien, il parait minimaliste quand on regarde son plateau, mais il est seulement simple, au bon sens du terme : il est bien conçu et ne sait faire qu’une chose, de la vape dense à forte puissance, mais il le fait sacrément bien.  C’est pas de la  vape de “pinpin”, le Zyrus n’est pas fait pour niaiser, inutile de tenter de le vaper à moins de 50 W, ce n’est pas sa vocation, il existe pour faire des gros nuages.

Revue technique

Le Xyrus est livré avec un deuxième drip tip, blanc et à la surface diamantée, très large, et il est accompagné des traditionnelles pièces de rechange : joints et vis. Un pin BF complète la dotation.

Les caractéristiques essentielles du Xyrus RDA d’Oumier

Type de matériel dripper
Diamètre 24 mm
Hauteur 30 mm
Poids 41 g
Type de montage double coil
Drip tip acier

Petites observations professionnelles

Ce dripper est un outil de pro, simple et robuste. Il est comme un très bon ciseau à bois, une bonne clé à molette ou une excellente marmite en fonte : direct, pratique, ça fait le job si on sait s’en servir, et on ne perd pas de temps avec des fonctions qui ne servent à rien.

Il y a d’autres drippers du même genre, mais celui-là possède un truc en plus, comme son détrompeur un peu surdimensionné, qui supporte d’être malmené. On ouvre, on vérifie son coton, on humecte, on referme et clac, c’est en place, on vape, hop hop hop. Pas de perte de temps.

Même chose pour les vis : têtes larges, empreintes profondes, pratiques, rapides, sûres.
Bref, si on aime les objets simples et la vape dense, c’est un bon choix.

En résumé

On aime

  • La vape dense
  • Le flux d’air très aérien, proportionné à la vape
  • Les saveurs intenses (les principales)
  • La solidité
  • La simplicité
  • Le pin, BF ou non
  • Prix très attractif

On n’aime pas

  • Rien du tout

Conclusion

5 /5
 

Le Xyrus de TRX et d’Oumier est un excellent dripper, très simple et exclusivement orienté sur la production d’une vapeur dense, propre à réaliser des vape tricks impressionnants. Comme, de surcroît, il ne détruit pas les saveurs dans une fournaise insupportable, on peut dire que c’est une réussite dans le genre.

 

Le Xyrus RDA d’Oumier en images

Les derniers articles sur la marque Oumier

Test : Xyrus RDA – TRX by Oumier

  • Publié le 17/12/2018

TRX ? Ce dripper est construit par Oumier, mais il n’est pas dans son catalogue. C’est un dripper de marque TRX, mais… qui est TRX ? C’est une team de …

Test : VLS RDA – Oumier

  • Publié le 30/10/2018

Le VLS RDA de Oumier est un dripper intéressant, facile à coiler mais peu pratique par de nombreux aspects.

Test : Flash VT-1 – Oumier

  • Publié le 9/10/2018

Légère et punchy 86 g pour une box double accu, c’est léger. Oumier n’est pas seul à produire ce genre de box légères, que le pastique ABS permet de concevoir, …

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles ! [wysija_form id=”2″]

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *