Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : WYE II 215W – Teslacigs

Test : WYE II 215W – Teslacigs

  • Par , le 9/01/2019 à 14h00
    Annonce

Teslacigs poursuit le développement de sa gamme WYE avec une box qui utilise le même chipset et le même ABS que les précédentes, mais un design qui change de bord, en (re)adoptant le format boite.

Le plastique, c’est fantastique

Eh oui, le plastique, s’il n’est pas un matériau noble, possède des atouts indéniables : sa légèreté d’une part (la box pèse 72 g sans accus) et sa plasticité, qui permet de mouler des formes complexes. Et en termes de finition et de qualité d’ajustement, il est aussi possible de faire de belles choses. Teslacigs profite de ces caractéristiques, mais pas sans faillir.

Les caractéristiques essentielles de la box WYE II de Teslacigs

Type de matériel box électronique
Dimensions 86 mm sur 56 sur 30
Poids 72 g
Batterie 2 x 18650
Diamètre max. de l’atomiseur 26 mm
Puissance 7 à 215 W
Matériaux plastique ABS

Cette WYE II adopte des formes à la fois anguleuses mais aux bords arrondis, qui donnent une dynamique et assurent un bon confort en main.

Ses façades sont décorées d’un insert en aluminium anodisé, qui donne un bel effet de qualité sur une surface qui serait, sinon, monotone. Par contre, je ne suis pas du tout convaincu par ce méchant dégradé entre le rouge et le noir, un peu sale quand on le regarde de près. De loin, ça va, mais le vapoteur lui voit sa box de près ! Pour ceux qui n’aiment pas, il existe des versions unies.

Pourtant, avec un atomiseur en place, ça marche plutôt bien, les designers ont bien bossé. La prise en main est agréable, la légèreté appréciable, et le chipset fonctionne bien. C’est une box efficace, et elle a une gueule.

Le chipset est simple et fiable

C’est le chipset de base de la marque depuis un moment, il fonctionne avec trois boutons : mise à feu et réglage + et -. Ils sont bien ajustés et pratiques.

L’écran est toujours monochrome, assez grand et bien présenté. C’est pas foufou en termes de design, mais c’est clair et facile à manipuler. Pour accéder aux réglages, il suffit de cliquer trois fois sur le bouton de mise à feu, cela mettra les paramètres réglables en surbrillance. On sélectionne alors le paramètre voulu avec les boutons + et -, on valide l’entrée dans les réglages pas un appui sur le bouton fire, et on procède aux modifications voulues.

  • La case “M” permet de sélectionner l’une des 3 mémoires pour rappeler un réglage fait avant.
  • La case “NORM” permet de définir un preheat.
  • La case “KA” permet de choisir le mode, “KA” voulant dire kanthal et correspondant au mode puissance, les modes température étant griffés “NI”, “TI” et “SS”.
  • Enfin, la case “-.– ohm” permet de régler soit même la valeur de la résistance et de la verrouiller en mode température.

Bref, ce chipset marche bien, dans tous les modes et c’est un des plus pratiques à régler. De ce point de vue, c’est une excellente box, mais… il y a un mais… deux, même.

Deux défauts à relever

Le premier n’est pas un défaut avéré, mais une crainte : le connecteur 510 fait très bien son office, il assure un bon contact avec tous les atomiseurs que j’ai vissé dessus, mais il est serti. C’est-à-dire qu’il est inséré en force dans le plastique, sans vis pour le fixer.
Or, j’ai eu un souci avec la sœur WYE 85 de cette box : après quelques semaines d’usage intensif, mais sans chute, le connecteur a pris un peu de jeu, il tremble dans son support, ce qui n’est déjà pas très agréable. Surtout, cela joue sur la conduction électrique : la puissance varie quand le connecteur bouge. Je l’ai donc remisée en attendant une éventuelle réparation. Bref, je n’ai probablement pas eu de chance, mais ce genre de construction induit une fragilité à ce niveau : il peut y avoir un souci, ou pas.

L’autre défaut, lui, est avéré : le compartiment des accus pose deux problèmes. D’abord, il est un peu court et les plots, sur ressorts, ont une course trop courte pour insérer facilement les accus, on est obligé de passer en force et le revêtement des accus frotte, ce qui va le dégrader rapidement.

Ensuite, la porte du compartiment tient avec des petits ergots qui se clipsent sur le corps de la box. À réception, ils tiennent très très bien, la porte est même difficile à retirer, il faut forcer beaucoup. Ça se fait, mais c’est désagréable. En contrepartie, elle tient très bien en place quand elle est refermée, sans jeu. Les ergots sont en plastique. Au début, ils sont donc trop durs, mais il vont s’user au fil des changement d’accus, et un jour, ce sera plus facile de retirer cette plaque, ouf. Oui, mais un peu plus tard, elle ne tiendra probablement plus.

Bref, ce choix technique induit une faiblesse. Combien de temps cela tiendra-il ? Peut-être assez longtemps pour que le chipset soit mort avant, ou que nous nous soyons lassés de cette box, peut-être pas.

Revue technique

La box est en fait livrée ici en kit avec un clearomiseur dont nous ferons la revue plus tard. Concernant la box, elle est livrée avec un câble USB et un mode d’emploi succinct, mais complet puisque le chipset est simple.

Petites observations durables

Avec cette série de box WYE, Teslacigs tient une bonne idée, qui lui permet de proposer des box simples, légères et parfaitement fonctionnelles grâce à un bon chipset, pour un prix raisonnable. Mais, la construction en plastique induit des fragilités sur quelques points mécaniques, qu’il conviendrait de solutionner pour améliorer la fiabilité de ces box à moyen terme. A moins qu’il ne s’agisse d’obsolescence voulue, et ça de serait mal 🙂

En résumé

On aime

  • La légèreté, vraiment agréable
  • L’ergonomie de la box et des menus du chipset
  • La qualité du chipset, simple et complet
  • Le design général réussi (au-delà des goûts de chacun)

On n’aime pas

  • Le compartiment des accus trop court
  • La porte qui coince au début

Conclusion

4 /5
 

La box WYE II, comme ses sœurs WYE et WYE 85, est une box pertinente. Légère, elle tient bien en main et son chipset est complet tout en restant très simple à utiliser. Sa construction interroge toutefois sa durabilité : le connecteur 510 et la porte du compartiment des accus tiendront-il encore en place dans quelques mois ?

 

La box WYE II de Teslacigs en images

Les derniers articles sur la marque Teslacigs

Articles non trouvés

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !






Annonce

Name of Reviewed Item: WYE II 215W - Teslacigs Rating Value: 4 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2019/01/Wye-2-1-1.jpg Review Author:Review Date:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *