Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Voyager kit – Council of Vapor

Test : Voyager kit – Council of Vapor

Council of Vapor a fait évolué la Minivolt pour créer le kit Voyager, qui reprend les minuscules dimensions et l’ergonomie à succès de la première version. Mais l’ensemble est une grosse déception.

Le kit Voyager est composé de la box Megavolt 80w et de l’atomiseur Voyager en version 2ml. On trouve en plus dans la boîte un cordon micro USB pour recharger la batterie interne de 1750 mah, ainsi qu’une résistance, des joints et un pyrex de rechange pour l’atomiseur. L’ensemble est complet et bien présenté.

La Megavolt 80w

Il faut le lui reconnaître, la box présente bien. Elle étonne d’abord par sa compacité, malgré qu’elle ait pris un peu de hauteur et d’embonpoint par rapport à la minivolt. La prise en main est également excellente, grâce à l’arrondi qui la rend ergonomique. Le bouton de déclenchement est bien isolé sur la face opposée, ce qui le rend facile a trouver même si vous avez des mains de bûcheron. Les finitions des boutons de réglage sont un peu moins bonnes, ils bougent un peu dans leur logement sans que cela soit inquiétant pour leur longévité.

L’écran et la connexion 510 sont sur le haut de la box. Cette dernière a son plot positif monté sur ressort, avec une course assez longue pour que tous les atomiseurs soient flush. L’écran quant à lui est minuscule, mais reste lisible. The Council of Vapor a eu la bonne idée de ne laisser que l’affichage de l’essentiel, la puissance de vape et le niveau de batterie, dans l’affichage par défaut. Les menus sont clairs et intuitifs, ce qui est assez remarquable compte tenu de la petite taille de cet écran.

Principales caractéristiques 

  • Dimensions : 60×24.5x39mm
  • Batterie : 1750 mah
  • Recharge : 2A
  • Contrôle température : Inox/Titane/Ni200
  • Puissance max : 80w
  • Résistance mini : 0,2 ohm

On retrouve enfin sous la box la prise micro USB qui permet de recharger la batterie interne de 1750 mah. Premier regret, la box ne dispose pas du passtrough, qui permet de vaper en rechargeant. Cette lacune est assez bien compensée par la possibilité de recharger à 2A si votre adaptateur le permet, la box sera chargée en moins d’une heure.

Une électronique décevante

Jusque là tout va bien donc. C’est au moment de vaper que les choses se compliquent sérieusement. L’électronique de la mégavolt n’est clairement pas son point fort.

En mode contrôle de la puissance, tout va bien a 20 watts. La box offre une vape constante et agréable, et une autonomie respectable.

A 40 watts, l’autonomie s’effondre rapidement, ce qui reste normal compte tenu de la compacité de la box. Pour autant, la vape reste aussi agréable qu’à 20 watts.

A partir de 40 watts, cela se dégrade sérieusement, la box chauffant excessivement et de plus en plus rapidement au fur et a mesure que la puissance augmente. A 80 watts, elle devient chaude après deux bouffées de 5 secondes seulement. Quand je dis chaude, je parle d’une chaleur inquiétante, parce qu’elle sous entend que la batterie est largement trop sollicitée. Pour que la box devienne désagréablement chaude en deux bouffées, la batterie ne doit pas être loin de sa limite de température. Autant vous dire que je n’ai pas poussé le test plus longtemps.

Le signal s’en ressent d’ailleurs clairement à l’oscilloscope. La première bouffée, la box a un coup de mou bien visible sur le tracé. 

Et à la seconde bouffée à 80w, elle décroche plusieurs fois en 5 secondes. Il est probable que ce soit la protection électronique qui rentre en jeu, ce qui laisse rêveur sur la sollicitation excessive de la batterie. 

Au delà de la question de l’autonomie, je ne saurai que trop vous recommander de vous limiter à une puissance de 40 watts grand maximum avec cette box, sous peine de voir, au mieux, la batterie de dégrader rapidement.

Le tableau n’est pas beaucoup plus reluisant en contrôle de la température. La box passe très bien le test du coton sec, vos montage seront effectivement bien protégés en cas de manque de liquide.

Par contre, la vape en contrôle de la température inox n’est pas agréable. Ce tracé est le meilleur que j’ai pu obtenir, la vape est tout sauf constante. Quand tout se passe bien, vous sentirez des variations de puissance pendant le puff. Des variations progressives, mais vraiment sensibles.

Régulièrement, la box n’enverra presque rien, comme si le coton était sec alors qu’il est parfaitement imbibé. Et entre les deux, vous aurez une vape aléatoire, chaotique selon l’humeur du chipset.

Inutile de s’appesantir dessus, en un mot le contrôle de la température n’est pas fonctionnel sur cette box.

L’atomiseur Voyager

Je vais passer rapidement sur cet atomiseur, non pas qu’il ne soit pas intéressant mais il souffre d’un défaut à mon sens rédhibitoire:  son rendu des saveurs est vraiment moyen. Il est pourtant bien réalisé, le flux d’air va de l’aérien au restrictif, le remplissage est aisé et le mécanisme d’ouverture solide… mais les saveurs sont lointaines, considérablement estompées même à 35 watts ou il est le meilleur.
A cette puissance d’ailleurs, le hit est également faible. On sent qu’il faudrait monter la puissance pour avoir une bonne sensation de vapeur, mais le peu de saveurs disparaît alors rapidement, ce qui finit d’achever une cohérence quelconque dans ce kit.

Si vous voulez utiliser la Megavolt toute la journée, montez dessus un atomiseur agréable à 20 watts. Si vous voulez l’utiliser ponctuellement à 40 watts, en sachant que l’autonomie sera très faible, il existe plein d’atomiseurs pour le faire. Avec le Royal Hunter mini de Council of Vapor, on a un tout petit setup super sympa et qui marche très bien. Au delà de ces utilisations, la plupart des autres box du marché feront bien mieux l’affaire quoi qu’il arrive.

En résumé

Points positifs :

  • Réalisation et finitions
  • Ergonomie
  • Extrême compacité
  • Batterie 1750 mah
  • Charge à 2A

Points négatifs :

  • Pas de passtrough
  • Chipset au delà de 40w
  • Contrôle de température
  • Atomiseur moyen
  • Cohérence du kit

Conclusion

Notre note : 2/5. Le kit en lui-même est décevant et incohérent. La box peut être intéressante si vous recherchez la compacité pour une vape à 15 ou 20 watts. Vous pourrez aller jusqu’à 40 watts mais pour un usage ponctuel seulement, en raison d’une autonomie très faible à ces puissances. La box seule, avec une puissance maxi de 40 watts et sans contrôle de température (ou un TC fonctionnel) aurait pu mériter 4 étoiles. Par contre oubliez définitivement les puissances supérieures à 40 watts qui font chauffer la box à des niveaux inquiétants et le contrôle de la température, tout simplement mauvais.
Quoi qu’il en soit, remplacez l’atomiseur par un autre modèle, le rendu des saveurs et l’agrément de vape sont plus que moyens.

 

Le Voyager kit en images

Name of Reviewed Item: Voyager kit - Council of Vapor Rating Value: 2 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/08/revue-voyager-kit-006.jpg Review Author:Review Date: