Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Drippers » Test : Vauban RDA – Volute Modz

Test : Vauban RDA – Volute Modz

  • Par , le 12/11/2019 à 17h10
    Annonce

Quand deux modeurs français passionnés de vape fabriquent des atomiseurs haut de gamme, cela donne Volute Modz. Le Vauban est la dernière réalisation de la marque. Un petit dripper de 22 mm, à l’aise dans de nombreuses configurations.

Un dripper polyvalent ?

Le Vauban est un petit RDA monocoil de 22 mm et ce dripper joue dans la cours des grands. Formidablement bien usiné, aux finitions impeccables, il produit une vape de qualité à tous les niveaux, du MTL à une vape aérienne nuageuse. Son terrain de jeu favori ? L’inhalation directe restrictive !

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur22
Poids24.5 g
Option BFPin BF inclus
Type de montagemono coil
Plateau de montagesimple
Plage d'utilisation20 à 60 W
Arrivée d'airpar le milieu, inserts en ultem
Drip Tippropriétaire / 510
Matériauxacier poli, ultem, peek

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Drip tip

Simplement bien fait

L’atomiseur présente des encoches sur le haut du baril. Cela ne permet pas spécialement une meilleure préhension, mais cette forme reprend la forme de dôme à l’intérieur de la cloche et participe, visuellement, à casser un peu les lignes du dripper. Notre exemplaire est en acier inoxydable finition polie, qui brille particulièrement. Aucune trace d’usinage n’est à déplorer.

Le pin 510 dépasse peu mais suffisamment pour une utilisation sur mode méca hybride. L’atomiseur est livré avec un pin bottom feeder et c’est dans cette configuration qu’il est le plus agréable à utiliser. La cuve n’est pas très profonde, le gabarit du Vauban contenu, une utilisation en drippant demande souvent du e-liquide.

Le drip tip est propriétaire. Il est vissé sur le haut de la cloche. Son contact sur les lèvres est agréable. Ce choix de la part du fabricant est double :

  • il permet de gagner un peu de hauteur dans la chambre d’atomisation ;
  • il permet une adaptation dans son choix de vape.

En effet, le diamètre intérieur du drip tip fourni permet d’installer un drip tip au format 510 pour une vape moins volumineuse et plus adaptée à l’inhalation indirecte. Bien joué !

L’intérieur du baril est suffisamment réduit à son extrémité pour concentrer les saveurs. Il n’y a pas de rainures sur la surface permettant de bloquer la cloche dans sa rotation avec un système d’ergots sur le plateau. C’est un peu dommage, à l’usage cela n’aide pas au dévissage de l’atomiseur sur la box.

Simplement bien pensé

 

À la base du plateau, un joint unique maintient le baril. Il fait parfaitement son office. Tout est bien maintenu. Les deux arrivées d’air sont en vis à vis mais placées en diagonale par rapport à l’axe du coil et présentent des butées pour y loger des inserts en Ultem.

Le Vauban est doté trois paires d’insert en Ultem, plus un totalement plein. Ces petites pièces se logent dans les arrivées d’air. On les choisit selon le flux d’air à apporter sur la résistance passant de très ouvert à bien plus serré (deux petits trous). Il est possible d’alimenter un seul côté en utilisant l’insert plein, bien qu’à l’usage, cela ne se montre pas très pertinent.

Sur le plateau, au dessus de chaque arrivée d’air une fine gravure reprend d’une part le logo de la marque et d’autre part le nom du produit et son numéro de série. C’est net et sans bavure.

Les inserts se placent très facilement et sont dimensionnés idéalement. En employant un gros coil, à plus de 70 watts, l’Ultem n’a pas souffert d’une quelconque surchauffe. L’espace libre sous les vis de posts autorise tout type de résistance, même large et plat.

Simplement efficace

Deux encoches sur le corps du Vauban permettent de placer un guide de résistance pour que cette dernière soit située à la bonne hauteur. C’est très simple, aucun risque de se tromper et de chercher le bon ajustement pour le rendu de saveurs optimal.

Les vis  des posts sont de bonnes factures et le serrage de la résistance se fait aisément. Les pattes du coil viennent naturellement se placer pour une installation ultra rapide. Notre exemplaire se voit monter un micro alien de Turtle coil (3 X 30g/40g) en ni80, pour une valeur stabilisée à 0,41 ohm. Les pôles sont suffisamment éloignés des bords pour permettre une découpe aisée et éviter tout faux contact avec la cloche du dripper. Plusieurs montages ont été nécessaire afin de lui trouver son terrain de jeu idéal.

La mise en place du coton ne pose pas de difficulté particulière. Il faut, cependant, être attentif à ne pas obstruer les inserts en ultem qui redirigent le flux d’air. Il faut donc, orienter la fibre pour laisser ce passage libre.

L’atomiseur est fourni avec une série de petits joints transparents. Il est nécessaire de les placer à la base de chaque insert en ultem et ceci pour garantir une excellente tenue sans contact avec le coil. De plus l’étanchéité au passage d’air autour de la pièce sera garantie.

Le Vauban a été testé dans de nombreux montages. MTL serré ou plus ouvert, vape très aérienne à bien plus restrictive. Le plus difficile avec cet atomiseur n’est pas de placer le coton ou son coil mais de trouver le montage qui lui corresponde le mieux avec les inserts en ultem les plus adaptés.

Dans une configuration vape directe très aérienne, avec un coil type alien à 0,2 ohm et l’insert en Ultem le plus large, la production de vapeur est dense et conséquente. Les saveurs sont bonnes.

En usage à 1 ohm avec l’insert aux deux trous et un drip tip 510, le Vauban produit une vapeur très correcte mais il ne s’exprime pas au mieux. Une résistance à 0,75/0,8 ohm lui correspond bien plus, les saveurs sont plus détaillées, le hit plus soutenu.

Là où le dripper se montre le plus pertinent est sur la vape directe restrictive. Avec un coil ayant une valeur de 0,4/0,45 ohm et l’insert à l’ouverture moyenne, le Vauban excelle et produit une vape savoureuse, riche en saveurs qui n’agresse pas le palais. La production de vapeur n’est pas en reste. On peut se prendre au jeu de tester un insert plus petit pour une vape chaude mais toujours excellente sur les saveurs. En affinant ses réglages avec la rotation du baril pour restreindre les arrivées d’air, les possibilités deviennent nombreuses.

 

Le Vauban RDA et la box Blaze de Mark Bugs

Le Vauban n’est probablement pas le meilleur atomiseur pour faire d’énormes nuages, ni le meilleur dans la vape indirecte très restrictive. Mais il terriblement efficace sur une plage d’utilisation entre 20 et 60 W passant habillement d’un MTL punchy à un DL restrictif savoureux. Les réglages sont fins, le moindre changement d’insert modifie l’expérience de vape, le tout dans un format de 22 mm.

Une belle pièce qui permet de changer ses plaisirs en gardant le même atomiseur !

En résumé

On aime

  • Finition impeccable
  • Plage d'utilisation
  • Polyvalence
  • Qualité de la vape

On n’aime pas

  • Pas de butée sur la cloche

Conclusion

4,5 /5

Le Vauban RDA de Volute Modz est un atomiseur polyvalent qui s'exprime parfaitement pour de la vape directe restrictive. Parfaitement usiné, il produit une vape de qualité et s'inscrit pour un usage multiple. Une pièce high end pour une vape high end !

Le Vauban Rda en images