Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Unix Starter Kit – Univapo

Test : Unix Starter Kit – Univapo

  • Par , le 21/10/2020 à 18h41
    Annonce
  • Vaporesso
  • Le Petit Fumeur
  • Point de vape

Univapo est un fabricant plutôt discret en Europe. L’Unix Starter Kit est réservé aux débutants et aux nouveaux vapoteurs à la recherche d’un produit d’une simplicité d’utilisation à toute épreuve.

Basique mais efficace

L’unix Starter Kit est prévu pour les débutants qui souhaitent démarrer le vapotage. Il est simple dans son approche et propose des réglages réduits au minimum. Mais cette simplicité n’entache en rien son efficacité. Un petit setup pour bien démarrer.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod77,2 x 23,5 x 18,2 mm
Poids du mod43.5 g
Format d'accusbatterie intégrée 1000 mAh
ChargeUSB-C
Puissance maximale16
Diamètre max. de l'atomiseur16
Modes disponiblesWatts
Dimensions du clearomiseur16 x 55,5 mm
Poids du clearomiseur29 g
Capacité du clearomiseur2 ml
Plages d'utilisation5 à 16 W
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Mode d'emploi

Rétro vaping ?

Dans son ensemble, le kit Unix a un design un peu vintage. Du moins, dans la vape, le “old school” n’ayant que quelques années. Pour autant, cela n’empêche pas ce petit ensemble d’être pratique et d’une simplicité étonnante. La connectique 510 est montée sur ressort et accueille le clearomiseur dédié au kit.

Sur la tranche de la batterie, on trouvé l’écran monochrome et le bouton de déclenchement. Le bouton sert aussi d’accès aux réglages avec son disque rotatif.

Le disque rotatif a deux fonctions. Il permet, en appuyant, en son centre,  de produire la vapeur, c’est le bouton de déclenchement. Tout autour, la bague tourne et permet d’augmenter ou de diminuer la puissance que l’on souhaite. C’est très simple, à la portée de n’importe quel utilisateur. Attention, la rotation est souple, il faut être attentif aux potentiels déréglages, en situation de transport. Pour palier à ce problème, trois appuis successifs sur le bouton verrouillent la puissance sélectionnée.

Sous le mod, une prise USB-C est présente pour la recharge. Il est possible de vapoter quand la batterie est en charge. Avec une capacité de 1000 mAh, il faut peu de temps pour une charge complète.

L’écran ne comporte que quelques informations. Les watts, le voltage, le niveau de batterie et la durée d’inhalation. L’Unix ne comporte qu’un seul de vapotage. Ainsi, on ajuste uniquement les watts qui varient de 5 à 16 W, ni plus ni moins. Le kit est pensé pour être utilisé avec le clearomiseur dédié dont les résistances ne demandent pas plus de puissance. Inutile donc de se perdre dans une multitude de menus trop complexes pour un primo vapoteur. Simple mais efficace. La batterie est fine et légère. Avec à peine plus de 43 g sur la balance, l’Unix se fait vite oublier dans une poche ou un sac.

Simple et fonctionnel

Le clearomiseur a un diamètre de 16 mm pour un peu plus de 55 mm de haut. Il est un peu grand en hauteur mais en adéquation avec le reste du kit. Lors de nos tests, nous n’avons constaté aucune fuite, ni suintement.

L’embout buccal (le drip tip) est au format 510 et peut-être remplacé par n’importe quel modèle standard. Celui du kit est assez long et fin au contact des lèvres. Pour plus d’hygiène, le kit est fourni avec un capuchon aimanté qui protège l’embout buccal. Il tient parfaitement. Lors du vapotage, il faut placer le bouchon sous la batterie pour éviter de le perdre. Le dessous de la box est aussi aimanté.

L’accès au remplissage se fait en tournant la bague située en haut du clearomiseur. On a accès à une ouverture couverte par des joints à lèvres qui laisse passer l’embout du flacon. Il faut absolument privilégier les embouts les plus fins sous peine d’avoir des difficultés à remplir le réservoir. En tournant dans le sens horaire, on referme l’accès au réservoir qui est totalement étanche. Il n’est donc pas nécessaire de démonter quoi que ce soit, ce qui garantit une facilité de remplissage.

À la base du clearomiseur, la bague du réglage du flux d’air est large. Peut-être trop d’ailleurs. Les résistances fournies sont prévues pour de l’inhalation indirecte (inhalation bouche puis poumons comme une cigarette de tabac) mais il faut quasiment fermer totalement la bague des arrivées d’air pour obtenir une restriction suffisante. En l’ouvrant totalement, on peut s’autoriser une inhalation directe (directement dans les poumons) très restreinte et agréable

Les résistances de l’Unix ont une valeur de 1,6 ohm et 1,3 ohm pour une utilisation ne dépassant pas les 16 W.  Elles sont en fil simple. Le rendu aromatique est très satisfaisant et leur tenue dans le temps plus que correct. Le hit est agréable sans se montrer agressif. La résistance d’1,6 ohm est un peu plus efficace que celle d’1,3 ohm pour de l’inhalation indirecte.

Le kit Unix est agréable. Simple d’utilisation, il permet aux débutants d’approcher le vapotage sans complication grâce à une batterie réduite au minimum de réglage. On regrette cependant un manque de restriction dans le réglage du flux d’air. Avec une puissance maximale de 16 W, la consommation d’e-liquide est très raisonnable.

En résumé

On aime

  • Facile d'emploi
  • Compact et léger
  • Bonnes saveurs
  • Bouchon hygiénique
  • Consommation de liquide

On n’aime pas

  • Manque de restriction pour du pur MTL

Conclusion

4 /5

L'Unix Starter Kit d'Univapo est un produit agréable pour une première expérience dans la vape. Simple d'emploi, facile à remplir, il ne nécessite pas de connaissance particulière pour l'utiliser. Les saveurs sont agréables et la consommation de liquide bien sage. On regrette le manque de restriction pour une sensation serrée en inhalation indirecte.

Le Unix Starter Kit en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.