Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : T-Priv kit 220w – Smok

Test : T-Priv kit 220w – Smok

  • Le 12/08/2017 à 12h57
  • Publié dans Kits.

Le T-Priv kit 220w de Smok propose un design original, certains diraient particulier. On adore ou on déteste, mais il ne laisse pas indifférent. Il est en tous cas bien conçu même si son électronique est perfectible.

Le kit T-priv 220w est livré complet avec la box, un atomiseur V8 babyQ2, un cordon micro USB pour recharger les batteries et mettre la box à jour, une résistance et un pyrex de rechange ainsi qu’un mode d’emploi. Il suffit de pré-imbiber la résistance, ajouter du liquide et deux batteries et vous serez prêt(e) à vaper.
Les finitions de l’ensemble sont très bonnes, la réalisation inspire confiance. Les ajustements sont précis, les boutons ne bougent pas dans leurs logements, seule la trappe du compartiment des batteries a un jeu excessif quand elle est ouverte. A l’utilisation, ce kit laisse une impression de fiabilité rassurante.

Principales caractéristiques

  • Dimensions box : 86.6 x 48.1 x 32 mm
  • Dimensions atomiseur: 56 x 24.5 mm
  • Puissance maxi : 220w
  • Batteries : 2 x 18650
  • Poids : 210 g (box) 60g (ato)
  • Contenance : 4,5ml

Une ergonomie originale

Le design de la box n’est pas censé faire dans le classique ni le sobre, et c’est réussi. Le premier détail que l’on remarque est évidemment les ouvertures dans le chassis métallique de la box, qui laissent apercevoir un boîtier interne blanc. Il s’agit en réalité d’un diffuseur, la box est éclairée par des leds de l’intérieur. Un menu permet de choisir la couleur de la lumière, éventuellement une succession rapide ou progressive de couleurs. L’éclairage peut rester éteint si vous le souhaitez, ou s’allumer soit quand on vape, soit en permanence. Totalement inutile à la vape cela va de soi, mais c’est la signature esthétique de ce modèle. En tous cas l’effet est réussi, qu’on l’apprécie ou pas.

Le déclenchement se fait sur la partie haute de la barre latérale colorée, le clic est ferme et agréable. Cette gachette est également très bien réalisée, elle n’a pas le moindre jeu et se montre des plus fiables à l’usage. On trouve les boutons de réglage de l’autre coté, dépassant juste un peu du châssis.

La connexion 510 est bonne, même si une course un peu plus longue du ressort du plot positif n’aurait pas fait de mal. Juste a côté de l’écran, elle laisse assez de place pour les atomiseurs en 25mm ce qui est parfait.

La trappe du compartiment des batteries est facile à manipuler, mais elle a un peu trop de jeu en position ouverte. Les deux 18650 qui alimentent la box s’insèrent facilement, les plots de contact à l’intérieur sont montés sur ressorts et les batteries ne bougent pas dans leur logement. Ca ne laisse pas béat d’admiration, mais ça fait le boulot.

Des menus intuitifs

L’écran est lisible mais manque un peu de contraste, vous ne verrez plus aucune indication en plein soleil. Le fonctionnement des menus est intuitif. La box propose bien sûr un mode contrôle de la puissance ainsi que le contrôle de la température en ni200, titane et inox. Vous pourrez également ajuster la puissance disponible en TC et le coefficient du fil, utile si vous utiliser de l’inox 304 ou 316L par exemple.

Vous pourrez également régler le fonctionnement de la lumière autour de la box, en paramétrant la couleur que vous souhaitez, soit fixe soit changeante, ainsi que divers paramètres comme la luminosité de l’écran et son orientation. Il n’y a pas de réglages des courbes de chauffe, mais vous aurez les modes soft, normal et hard pour moduler la puissance en début de vape, ce qui est largement suffisant dans la très grande majorité des cas. Les menus y perdent très peu en fonctionnalités pour y gagnent beaucoup en simplicité. 

Un chipset correct

L’électronique est rarement le point fort des mods Smok, et celui-ci est bon sans être exceptionnel. En mode contrôle de la puissance, la box est précise et délivre la puissance affichée tant que la résistance n’est pas trop élevée par rapport à la puissance demandée. La box souffre un peu d’une tension maxi en sortie de 6,7 volts seulement, contrairement aux 9v souvent mentionnés.

Le signal est heureusement propre à 20 watts et la vape constante et agréable, c’est le moins qu’on puisse lui demander.

A 150 watts, il reste tout a fait convaincant, mais avec une latence un peu excessive, 132 millisecondes entre le déclenchement et l’arrivée de la puissance. Ca n’est pas catastrophique mais cela se ressent un peu à la vape malgré tout. Cette latence augmente avec la puissance, elle n’est que de 60 millisecondes à 20 watts. 

En contrôle de la température, la box protège très bien vos montage en cas de manque de liquide, le coton ressort dans dégâts du test à sec.

La vape en contrôle de température reste le point faible de cette électronique, comme sur beaucoup de box Smok. En soi le signal est lisse, et la vape l’est également, mais elle manque de constance. Ce tracé est réalisé avec un coton correctement imbibé tout au long du puff, et pourtant la box baisse progressivement la puissance envoyée à la résistance. La vape est agréable au début, puis devient rapidement trop faible. Cele ne se produit pas à chaque fois mais malgré tout souvent, ce qui est encore plus agaçant et fait finalement repasser en contrôle de la puissance.

Le V8 Baby Q2

L’atomiseur du kit est un bon subohm, agréable à utiliser et sans grande surprise. Le remplissage se fait par le haut, en pivotant la partie supérieure et le driptip comme sur beaucoup de modèles Smok. Le driptip justement est très large et non interchangeable, ce qui est dommage. Il correspond assez bien à la vape aérienne et orientée production de vapeur de cet atomiseur. Les deux résistances fournies, une grosse simple coil et une quadcoils ne vous laisseront pas d’autre choix que de vaper à 70 watts minimum. Le rendu des saveurs est bon pour ce type de produits, dans la moyenne pour le dire simplement. En un mot, un bon atomiseur subohm, sans qu’il y ait de quoi se réveiller la nuit pour autant.

En résumé

Points positifs :

  • Bonne réalisation et finitions
  • Design original
  • Les lumières si vous appréciez le style

Points négatifs :

  • Chipset perfectible
  • Vape à partir de 70w uniquement

Conclusion

Notre note : 3,5/5. Les performances de ce kit sont bonnes, sans être exceptionnelles. Il n’en est pas moins bien réalisé, et offre un design original. Si celui-ci, en particulier l’éclairage de la box vous séduit, il ne vous décevra pas à la vape. Mais si votre priorité est justement à la vape, d’autre modèles sont plus performants que le T-Priv.

Le T-Priv kit 220w en images

Name of Reviewed Item: T-Priv kit 220w - Smok Rating Value: 3.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/08/COUVERTURE-t-priv-001.jpg Review Author:Review Date: