Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Mods » Test : Elite Mech mod – VGOD

Test : Elite Mech mod – VGOD

  • Par , le 14/08/2017 à 14h00
    Annonce

L’Elite mech mod est le nouveau mod méca de Vgod, et on ne peut pas dire qu’il passe inaperçu. La marque sait de quoi elle parle, et ce nouveau méca confirme sa maîtrise du sujet.

Le packaging utile

Vgod veut valoriser l’image de ses produits, et ils font ce qu’il faut pour. L’Elite mech mod est livré dans une pochette rigide qui peut vous servir à transporter deux mods mécas, quelques atomiseurs et divers matériel avec une protection parfaite. Un point vraiment positif, c’est le packaging le plus utile qu’on puisse imaginer. Le mod lui-même est dans un bloc de mousse, avec un ressort de rechange, un mode d’emploi et un emblème Vgod à épingler où vous voudrez. Le culte de la marque, forcément, pour les inconditionnels.

Principales caractéristiques

  • Contacts cuivre plaqué or
  • Insert plastique intérieur
  • Diamètre : 24mm à la connexion
  • Longueur : 85mm
  • Poids : 213 grammes
  • Connexion 510 hybride
  • Ajustement batterie sur ressort

Massif mais ergonomique

Le poids est sans aucun doute la première chose qu’on remarque en sortant le mod de son emballage. 213 grammes sans la batterie, on est dans la catégorie poids lourds. Pensez à mettre une ceinture si vous envisagez de le mettre dans une poche de pantalon, vous risqueriez de le retrouvez à vos chevilles.

Les finitions et la réalisation sont excellentes. Les filetages sont fluides, les ajustements impeccables, et la peinture noire qui recouvre le mod des plus résistantes. L’impression de confiance que l’on peut avoir dans ce tube sur le long terme est immédiate.

La connexion 510 est hybride, le plot positif de l’atomiseur fait directement contact avec le positif de la batterie. Come d’habitude avec ce type de connexions, il est essentiel que le plot positif ressorte suffisamment du filetage pour éloigner tout risque de court-circuit de la batterie.

L’ergonomie est elle aussi excellente. La forme du tube, élargie sur la partie supérieure et le creux laissé par l’écusson permettent une surprenante prise en main. L’intérieur du pouce se place naturellement dans cet emplacement où il est bien maintenu, ce qui permet d’appuyer facilement sur le switch avec le majeur.

Un switch ferme

Le switch est en cuivre et décoré d’une pastille de carbone. A l’utilisation, il est ferme, avec une course d’environ 2mm et non-verrouillable. Il faut exercer une pression assez forte pour déclencher, pas question de le faire avec en l’effleurant avec l’intérieur du petit doight comme sur les modèles très sensibles. La bonne prise en main est de ce fait un réel atout, le déclenchement est ferme mais il reste facile.

Le filetage du switch est parfait, et l’intérieur du tube est recouvert d’un plastique isolant. C’est une bonne mesure pour la sécurité en cas de wrap un peu abîmé sur la batterie, mais ce film plastique s’arrête en haut du tube sans recouvrir la partie connexion. Un vrai regret, puisque c’est également la partie la plus sensible. Il ne faudra donc pas compter sur cette isolation en cas d’accroc sur le haut de la batterie, au niveau du positif.

Le mécanisme du switch est des plus simples, ce qui est rassurant et efficace. Le contact avec la batterie se fait avec le capuchon plaqué or, ce qui permet de le protéger de l’oxydation. Le filetage est large et fiable. 

Le swith est à ressort, et cette pièce est particulièrement esthétique. Cette forme est également censée améliorer la longévité du ressort, point que je n’ai pas pu vérifier en seulement quelques semaine d’utilisation. L’ajustement à la longueur de la batterie est également sur ressort et fait correctement son travail.

L’ensemble des pièces en cuivre apparent a forcément tendance à s’oxyder, il faudra penser à les rajeunir régulièrement pour maintenir un bon contact à l’intérieur du switch et sur la connexion 510… comme sur tous les mods en cuivre.

Sous réserve d’avoir des contacts propres, la conductivité du mod est excellente, même avec des résistance très basse il ne présente aucune chauffe. Rien a voir avec le fait qu’il soit en cuivre, il s’agit simplement d’une excellente réalisation.

En résumé

Points positifs :

  • Excellente réalisation
  • Contact plaqué or
  • Très bonne ergonomie
  • Aucune chauffe
  • Insert plastique intérieur
  • Finitions durables

Points négatifs :

  • Pas de vérouillage
  • Insert intérieur partiel seulement
  • Poids éventuellement

Conclusion

Notre note : 5/5. L’Elite mech mod est excellent. Si vous appréciez les mods un peu lourds et les swiches assez fermes, vous l’adorerez. Pensez à bien l’entretenir comme tout mod en cuivre, et surtout à n’utiliser ce genre de matériel que si les règles de sécurité les concernant, en particulier celles liées aux connexions hybrides et à la loi d’ohm, vous sont parfaitement familières.

Le mod Elite images

Annonce

Name of Reviewed Item: Elite Mech Mod - VGOD Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/08/COUVERTURE-vgod-expert-001.jpg Review Author:Review Date: