Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : MiNi – Smoke Vape

Test : MiNi – Smoke Vape

  • Par , le 1/10/2018 à 14h00
    Annonce

Le MiNi de Smoke Vape n’est qu’un pod de plus me direz-vous ? En effet, oui, mais pas mauvais du tout dans le genre ultra léger, donc ça faut un coup d’œil !

MiNi, mais il fait le maximum

Le MiNi a toutes les caractéristiques qui font pour moi un véritable pod : léger (24 g, on peut le tenir entre les lèvres), aucun bouton (déclenchement automatique), réservoirs interchangeables (on a pas de résistances à changer) et sensations les plus proches possible de la clope (tirage serré, hit soutenu). De ce point de vue, il est très comparable au VIE/LynQ de UD testé ici.

En contrepartie de sa légèreté, la batterie n’a pas une grosse capacité (320 mAh), ce qui pourra poser question en termes d’autonomie. Le MiNi est donc un bon outil de vape, seule sa finition laisse un peu à désirer, en n’étant pas aux standards actuels : c’est de la peinture et ça se voit. Ce n’est pas gênant, c’est juste moins chic.

Simple et pratique

Une batterie, un réservoir, on emboîte les deux, c’est fini.

Enfin presque, il faut tout de même remplir ce réservoir, en retirant l’embout noir, puis l’opercule en silicone. Il bouche deux trous, et il vaut mieux le retirer complètement : on remplit par un des trous, et l’autre laisse l’air s’échapper. Le réservoir contient la résistance de 1,6 ohm, qui ne peut pas être remplacée : quand elle est foutue, après 5 à 10 réservoirs, on change le réservoir.

Curieusement, une bourre de coton doit être replacée sur l’opercule, avant de remettre l’embout. Quelle est sa fonction ? Je vois deux possibilités : aider à maintenir l’opercule fermé, et/ou absorber d’éventuelles fuites, mais je ne suis sûr de rien. Dans tous les cas, ça fait un peu bricolage et c’est vraiment facile à perdre quand on remplit le réservoir : j’ai eu un moment tendu en faisant cette manœuvre devant un ventilateur à fond !

Chaque réservoir est livré avec une protection en silicone pour ne pas salir l’embout quand on range le pod. Là aussi, c’est facile à perdre, on peut le mettre sur le cul du pod pour ne pas l’égarer, mais c’est moche. On peut aussi ne pas l’utiliser (j’ai choisi cette option).
Pour vaper, on enlève cette protection, on aspire et ça vape.

Lorsque l’on vape, une LED illumine le cul du pod pour témoigner de son fonctionnement. La batterie est équipée d’une électronique de régulation basique, intéressante. Sur une batterie classique chargée à fond, la tension est de 4,2 volts. Au fil de cette décharge, la tension diminue progressivement jusqu’à 3,2 volts. Du coup, en pleine charge, la vape est un peu forte, puis elle devient de plus douce, voire trop molle.

L’électronique de cette batterie lui permet de fournir une tension de 3,6 volts entre la pleine charge et 50 % de charge. Cela permet d’avoir une vape régulière pendant plus de la moitié de l’autonomie de la batterie, c’est agréable. Tant qu’on est dans cette fourchette de charge, la LED s’illumine en bleu. Ensuite, on pourra continuer à vaper, la vape sera de plus en plus douce et il sera temps de recharger assez vite.

Bref, c’est un bon pod, léger, sa résistance est dans la bonne fourchette de valeur, et sa vape est tout à fait satisfaisante pour peu qu’on l’utilise avec les bons taux de nicotine.

Revue technique

Le pod MiNi est livrée avec 2 réservoirs, un câble usb pour recharger le pod, et un mod d’emploi suffisant. Les reservoir de rechange sont vendus en boites de 5 exemplaires (mais on doit pouvoir les acheter à l’unité dans les shops de vape qui suivent ce matériel).

Les caractéristiques essentielles du pod MiNi de Smoke Vape

Type de matériel kit débutant
Dimensions mod 105 mm sur 15,8 sur 9,3
Batterie 320 mAh
Charge USB
Capacité du réservoir 1,5 ml, compatibles avec la Bô One de Jwell
Résistances 1,6 ohm
Poids du kit 24 g

Petites observations enjouées

Oui, il vape bien ce pod : le tirage est serré, le déclencheur automatique est bien réglé, les saveurs sont très honnêtes. Il produit peu de vapeur, c’est normal pour une vape à 8 W, qui vise à reproduire au mieux les sensations d’une clope, pas à battre des records de nuages rivalisant avec les cyclones. Le hit, si important pour les débutants, est bien présent, peut-être moins que sur d’autres pods, mais satisfaisant, en particulier si on le remplit avec des liquides dont le taux de nicotine est soutenu (oui, j’insiste) : 12 à 18 mg/ml, et si ça pique trop, 10 ou 20 mg/ml de sels de nicotine (un peu plus cher, mais moins piquant). 

Petites Observations autonomes

En termes d’autonomie, on pourra tirer environ 120 bouffées sur ce pod, l’équivalent d’une dizaine de clopes. Ça peut paraître peu, en particulier pour ceux qui fumaient plus de 10 clopes. Mais non, c’est la nature d’un pod léger : on ne peut pas, du moins aujourd’hui, faire une vapoteuse à la fois aussi légère et très autonomes. Ceux qui veulent vaper uniquement sur des pods doivent en avoir deux, et au prix que ça coûte, ça reste raisonnable.

C’est aussi pour cette raison qu’il faut utiliser des liquides chargés en nicotine. Avec un pod, on vape peu de vapeur, il faut que dans ce peu il y ait suffisamment de nicotine pour ne pas craquer pour une clope (oui oui, j’insiste encore !).

Petites observations compatibles

Les réservoirs du MiNi sont compatibles avec ceux de la Bô One de Jwell. On ne trouve ces derniers que dans la chaîne de magasins Jwell, assez présents dans les villes. La différence, c’est que les réservoirs Jwell sont préremplis et scellés, ils ne sont pas réutilisables. Mais ça peut dépanner, et à l’inverse, les réservoirs remplissables du MiNi sont utilisables sur la Bô One. Du coup, pour les possesseurs de Bô, il peut être intéressant d’avoir aussi un MiNi, pour avoir une deuxième batterie, moins chère, et/ou des réservoirs remplissables.

En résumé

On aime

  • La légèreté
  • La qualité de vape
  • La simplicité
  • La compatibilité avec la Bo
  • Les réservoirs remplissables

On n’aime pas

  • Le hit un peu moins présent
  • La bourre de coton dans l’embout 

Conclusion

4,5 /5
 

Le MiNi de Smoke Vape est un bon pod, léger, facile à utiliser sans se mettre du liquide plein les doigts et sans avoir à s’intéresser à la technique. Sa vape est agréable en inhalation indirecte serrée, proche de celle d’une clope. Pour ne rien gâcher, il restitue assez bien les saveurs des liquides. 

 

Le pod MiNi de Smoke Vape en images

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Pod Mini de Smoke Vape Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/09/Mini.Vig-1.jpg Review Author:Review Date: