Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Pod B60 Aegis Boost 2 – Geek Vape

Test : Pod B60 Aegis Boost 2 – Geek Vape

  • Par , le 6/07/2022 à 14h43
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Le pod B60 Aegis Boost 2 est dans la lignée des dispositifs de la collection. Petit, design et surtout ultra résistant, le pod ne craint pas les aléas de la vie d’un vapoteur pour se montrer toujours efficace.

Petit baroudeur

Le B60 Aegis Boost 2 est le compagnon idéal pour les amateurs de vape directe qui utilisent leur pod dans toutes les circonstances. Etanche, solide, il ne craint ni la poussière, ni les chocs du quotidien. Embraquant le chipset AS chip 3, il est simple à prendre en main sans avoir à se soucier des réglages grâce au mode Smart.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod111 x 30 x 39 mm
Poids du pod156 g
ChargeUSB-C
batterie2000 mAh
Plages d'utilisation5 à 60 W
Capacité du réservoir5 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Construction Aegis

Le B60 Aegis Boost 2 reprend le design bien identifié de la ligne Aegis. Avec un habillage mêlant effet métallique et faux cuir, le pod adopte des courbes douces. La tenue en main est excellente. L’intégration des boutons sur la façade est maitrisée. Ils dépassent suffisamment pour un appui sans nécessité de les chercher. L’appui produit un son discret et aucun jeu n’est à déplorer.

L’habillage d’une partie du pod est en simili cuir. On retrouve la touche de la ligne Aegis avec des surpiqures contrastées. Cela participe à l’esthétisme du dispositif. La qualité d’assemblage est sans reproche, rien ne dépasse, tout est aligné avec soin.

Sur le côté du B60 Aegis Boost 2, se situe le bouton glissière qui permet de verrouiller le pod. C’est particulièrement pratique en situation du transport et cela épargne les 5 appuis successifs pour éteindre ou allumer son pod. On glisse le bouton, l’Aegis Boost 2 est totalement verrouillé mais reste allumé.

L’écran est en couleur et dispense les informations essentielles au premier coup d’oeil. Avec sa batterie intégrée de 2000 mAh, le B60 Aegis Boost 2 peut délivrer jusqu’à 60 W pour profiter pleinement des résistances compatibles. C’est à la fois une puissance importante au regard du format du pod mais aussi un inconvénient. Nous y reviendrons. Le pod bénéficie de plusieurs modes : le classique mode power pour régler la puissance de vape en watts, le mode smart qui propose une puissance adaptée à la résistance placée dans la cartouche, le contrôle de la température, les courbes, et une fonction boosting pour une puissance maximale selon la résistance introduite. Les modes contrôle de température et les courbes sont plus qu’accessoires sur ce pod et n’ont pas de réel intérêt.
Le mode smart s’avère pertinent pour ne pas se tromper dans le choix de la puissance puisque c’est le pod qui ajuste ce paramètre.

La cartouche se loge au sommet de la batterie du pod. Elle est maintenue par des aimants puissants. L’ensemble tient parfaitement sans le moindre jeu. L’embout buccal du réservoir est de forme aplatie et ne peut être remplacé par un drip tip standard. Pour autant, son contact sur les lèvres est agréable et ses dimensions cohérentes pour la production de vapeur attendue.

Un pod performant

La cartouche dispose d’un réglage du flux d’air. En coulissant cette partie, on module la quantité d’air qui refroidit la résistance. Le système est efficace pour passer d’un tirage avec plus ou moins de restriction.

Le remplissage du réservoir, d’une confortable contenance de 5 ml, s’effectue en soulevant l’opercule en silicone qui est placé sur la partie supérieure de la cartouche. L’emplacement est pratique puisque l’on peut remplir à tout moment sans retrait du réservoir du corps de la batterie. Attention toutefois, la résistance se trouve sous le drip tip, à l’extrémité opposée au trou de remplissage. En soit, cela ne pose pas de difficulté particulière, mais à l’utilisation et selon le sens du pod en main, il est possible que la résistance ne soit plus assez alimentée en e-liquide quand on porte le pod à ses lèvres. Le liquide va prendre place à l’opposé de la résistance et l’on peut observer quelques risques de dry hit. Cette situation est possible lorsque la cartouche n’est pas entièrement remplie et quand on fait un appui avec le pouce. Nous conseillons donc le déclenchement avec l’index.

Deux résistances sont fournies avec le B60 AEgis Boost 2. Un coil B Series d’une valeur de 0,6 ohm pour une utilisation entre 15 et 25 W et une de 0,2 ohm pour une puissance de 50 à 58 W. À la vape, aucune mauvaise surprise. C’est du sérieux et de l’efficace tout du long. Les saveurs sont excellentes quel que soit le liquide testé. La production de vapeur est conséquente avec la résistance à 0,2 ohm. Nous regrettons cependant la puissance qu’elle demande. Avec pas moins de 50 W, il faut absolument recharger la batterie de 2000 mAh pour une utilisation exclusive en journée. Pour le reste, le pod est superbement réalisé. Son niveau de finition lui confère un côté haut de gamme, sans compter son niveau de solidité. Les 5 ml de contenance sont appréciables pour ne pas remplir trop régulièrement le réservoir. Notre modèle de test comptabilise un peu plus de 3600 bouffées et nous n’avons pas observé le moindre suintement à la base de la cartouche, pas l’ombre d’une micro gouttelette.

En résumé

On aime

  • Design
  • Niveau de finition
  • Mode Smart pertinent
  • Qualité des saveurs
  • Aucun suitement

On n’aime pas

  • Batterie insuffisante avec la résistance 0,2 ohm

Conclusion

4,4 /5

Le pod B60 Aegis Boost 2 est un très bon pod. Facile à utiliser, bien que disposant d'un menu conséquent, il délivre d'excellentes saveurs. La durée de vie des résistances est performante. Les 5 ml de contenance sont un atout dans un usage quotidien. On regrette cependant le manque d'autonomie pour la résistance à 0,2 ohm, gourmande en énergie.

Le B60 Aegis Boost 2 en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.