Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Nexus AIO – Vaporesso

Test : Nexus AIO – Vaporesso

  • Par , le 11/04/2018 à 17h00
    Annonce

Le Nexus AIO de Vaporesso est une cigarette électronique de type pod destinée à ceux qui veulent s’essayer à la vape avec un objet discret, qui ne ressemble ni à une cigarette ni à une usine à gaz. L’objet est assez réussi et plus polyvalent que la plupart de ses concurrents.

50 g de technologie invisible

Contenu de la boite

Cigarette électronique Nexus AIO
Résistances 2 résistances de 1 ohm
Accessoires un câble de rechargement et un manuel

Le Nexus est à mi-chemin entre un pod et une AIO. Vaporesso a voulu faire une vapoteuse vraiment simple à utiliser et pour cela s’est inspiré des pods : mise à feu automatique et format plat. Mais ils ont aussi voulu garder les intérêts des All in One, avec des résistances interchangeables, un réservoir fixe et un flux d’air réglable. Par ailleurs, ils ont équipé la box d’un chipset qui prend en charge le contrôle de température, non pas pour vaper dans ce mode, mais pour protéger le coton des résistances, au cas ou un utilisateur peu averti ne s’aperçoive pas que le réservoir est vide.

Au final, le Nexus se vape comme un pod, mais il est un peu moins simple à entretenir : il faut changer ses résistances plutôt que simplement retirer l’ensemble résistance/réservoir pour le remplacer par un autre. En contrepartie, le coût d’usage est plus avantageux, il est possible de vaper n’importe quel liquide et le réglage du flux d’air permet de vaper en inhalation indirecte ou légèrement directe.

Comment ça marche ?

Pour vaper, c’est simple : on pose les lèvres sur l’embout noir, on aspire et ça marche tout seul.

Pour entretenir le Nexus, tout se passe sous l’embout, qu’il faut donc retirer.

On découvre alors, de gauche à droite : 

  • Le support de la résistance
  • Le dispositif de mise à feu automatique
  • Le bouchon du réservoir.

Pour remplir le réservoir, qui peut contenir 2 ml de liquide, il suffit de retirer le bouchon en silicone pour insérer l’embout d’une fiole, et surveiller le niveau de liquide avec la petite fenêtre au milieu.

Pour retirer le support de la résistance et la changer, il faut le dévisser. L’accès n’étant pas facile, Vaporesso a tout prévu : sous l’embout, il y a un petit ergot en métal, qui est en fait un tournevis.

La bague cannelée que l’on voit sur le support de la résistance, c’est la bague de réglage du flux d’air.

Une fois le support retiré, il suffit de dévisser la résistance (la moitié gauche) pour la remplacer.

Du côté opposé se trouve la prise USB permettant de recharger l’accu interne, dont la capacité est de 650 mAh et qui se charge en 40 minutes. Il est possible de vaper pendant la charge. 
Enfin, sous l’inscription “Nexus”, le bouton a deux fonctions : il permet d’éteindre ou allumer le Nexus au moyen de 5 clics rapides, et il permet de faire varier un peu la puissance, entre 9 et 12 watts, en cliquant trois fois dessus (la led change de couleur).

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Nexus de Vaporesso

Type de matériel kit débutant
Dimensions 87 mm sur 34 sur 17
Batterie 650 mAh
Charge USB (40 minutes)
Résistances interchangeables
Arrivées d’air réglable
Poids du kit 53 g

Est-ce que ça marche bien ?

L’embout est agréable pour les lèvres. Sa forme surprend un peu quand on vient de la cigarette, ou même d’une cigarette électronique classique, mais on s’y fait vite, d’autant plus que le système de mise à feu automatique est sensible : il n’y a pas besoin de tirer fort pour déclencher la vape.

L’autonomie est suffisante pour les petits fumeurs (moins de 10 clopes), à condition d’utiliser un liquide bien dosé en nicotine (minimum 12 mg/ml). Au pire, la charge étant rapide, il est possible de le recharger en cour de journée. Ceux qui fument plus devraient soit avoir un 2e setup, soit se tourner vers un matériel plus autonome.

Les réglages de flux d’air et de puissance permettent de trouver sa vape entre une inhalation indirecte pas très serrée, et une inhalation directe légère. C’est un compromis, que je pense pertinent. Je l’ai fait essayer par des amis débutants, ils ont trouvé leur vape facilement. Par contre, les amateurs de vape très serrée n’y trouveront pas leur compte, à moins d’user d’une astuce : boucher une des arrivées d’air, situées sur les côtés de l’embout.

La production de vapeur est plus soutenue que sur la plupart des pods, plus proche de celle d’une cigarette électronique AIO. Les saveurs sont aussi dans la bonne moyenne sans être au top, et le hit est bien présent.

L’un des grands agréments de ce genre de vapoteuses, c’est leur petite taille et leur légèreté, qui permettent de les ranger facilement, dans une poche ou dans un sac. Je n’ai pas noté de fuites pendant le test, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y en aura jamais : par construction, une cigarette électronique fuit un jour, ne serait-ce qu’un peu.

Côté entretien, il est plus contraignant que sur un pod stricto sensu, mais pas plus que sur une cigarette électronique classique : il est aisé de changer une résistance. Le seul point délicat, c’est quand on veut nettoyer le réservoir sans noyer la box sous l’eau. Si on a un robinet capable d’émettre un léger filet d’eau, c’est faisable, mais il vaut mieux utiliser une seringue ou même une ancienne fiole de liquide.

Au final, le Nexus fonctionne bien, et si son entretien est un peu plus important que celui d’un pod, on s’y retrouve largement en termes de budget : les résistances sont moins chères qu’un réservoir de pod et il est possible d’utiliser tous les liquides.

En résumé

On aime

  • Le flux d’air réglable
  • Le déclenchement automatique fiable
  • Les résistances interchangeables
  • L’ergonomie
  • La légèreté
  • La charge rapide

On n’aime pas

  • Le nettoyage délicat du réservoir

Conclusion

4,5 /5
 

Le Nexus réunit bien l’agrément d’usage d’un pod avec les possibilités de réglage d’une cigarette électronique classique : résistances interchangeables et réglages du flux d’air. C’est donc un pod polyvalent, qui conviendra aux fumeurs qui veulent passer à la vape sans souci, à condition de ne pas avoir besoin d’une vape très serrée.

 

Le Nexus AIO de Vaporesso en images

Les derniers articles sur la marque Vaporesso

Test : kits Cascade One et One Plus – Vaporesso

  • Publié le 16/05/2018

Vaporesso répond aux Sticks de la marque Smok et à l’iJust de Eleaf, avec deux kits subohm destinés à la vape aérienne et puissante, simples à utiliser, bien construits sur la base d’une batterie sans réglage (1800 et 3000 mAh) et …

Test : kit Switcher 220W / NRG Tank – Vaporesso

  • Publié le 12/04/2018

Vaporesso propose un kit taillé pour une vape puissante. Il est composé d’une nouvelle box, la Switcher 220W, et d’un clearomiseur bien installé dans la gamme : le NRG Tank, déjà testé ici. …

Test : Nexus AIO – Vaporesso

  • Publié le 11/04/2018

Le Nexus AIO de Vaporesso est une cigarette électronique de type pod destinée à ceux qui veulent s’essayer à la vape avec un objet discret, qui ne ressemble ni à une cigarette …

Mais aussi :


 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Name of Reviewed Item: Nexus - Vaporesso Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/04/Nexus.Vig-1.jpg Review Author:Review Date: