Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Nautilus Prime – Aspire

Test : Nautilus Prime – Aspire

    Annonce

Le pod Nautilus Prime de la marque chinoise Aspire est surement ce qu’aurait dû être le Nautilus AIO. Son look est réussi et des détails bien pensés en font un produit abouti. Permettant la vape en inhalation directe et indirecte, ce pod ne déçoit pas, grâce à l’utilisation de résistances efficaces.

Classique mais différent

Sur le fond, le Nautilus Prime ressemble à beaucoup d’autres “All In One” du marché. Mais Aspire a su tirer son épingle du jeu en lui donnant un look racé qui lui confère un côté premium intéressant. De plus, tout est bien pensé, du choix des matériaux (de l’aluminium principalement) aux différentes fonctionnalités.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod45 x 90 x 23 mm
Poids du pod143 g
ChargeUSB-C 2A
batterie2000 mAh
Plages d'utilisation5 à 60 W
Capacité du réservoir3.4 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

La box

Sur cette face apparaissent les boutons +/- et une prise USB-C, le système permettant le réglage du flux d’air.

Ce système du réglage du flux air est simple et précis. Positionné tout à gauche, il est fermé totalement. Tout à droite, il est ouvert au maximum. La plage de réglage va de la vape indirecte très serrée à la vape directe restreinte.
 

Ici, on peut voir l’écran, le bouton principal qui tombe parfaitement sous le pouce, ainsi que la cartouche sur laquelle le niveau de liquide est clairement visible.

Le chipset dispose de trois modes : le contrôle de la puissance (de 5 à 60 W) le contrôle de la tension (0,5 à 8 V) et un mode bypass.

Pour verrouiller et déverrouiller le Nautilus Prime, il faut appuyer 5 fois sur le bouton principal. Il n’est pas possible de l’éteindre complément.

En appuyant 3 fois sur le bouton principal, l’écran passe en veille.

En appuyant et maintenant le bouton + et fire, on verrouille ou déverrouille les boutons +/- pour éviter que la puissance sélectionnée ne se dérègle.

Le chipset présent dans le Nautilus Prime est réactif et complet. Il n’y a plus qu’à espérer la sortie de cartouches compatibles avec d’autres résistances pour pouvoir pleinement l’exploiter. En tout cas, une base RBA est en route.

Sur la face opposée à celle de l’écran, on trouve une énorme sérigraphie indiquant le modèle et une plus petite pour la marque. L’effet est sympa, rien à dire.

Principalement fabriqué en aluminium, les finitions sont irréprochables, tant sur la qualité de fabrication que sur le choix des matériaux. Tout est bien pensé et bien réalisé.

La cartouche

La cartouche s’insert très simplement. Elle est bien maintenue par deux clips et un système de rail. Une fois mise en place, elle n’a pas de jeu et tient bien en place. Le niveau de liquide restant est parfaitement visible

La cartouche peut accueillir tout type de drip tip au format 510. Celui fourni est en Delrin noir et plutôt court mais convient très bien au type de vape proposé par le Nautilus Prime.

Les résistances se vissent dans une petite base, l’ensemble vient ensuite s’emboîter dans la cartouche tout simplement. Malheureusement, il n’est pas possible de retirer la résistance sans perdre le liquide si la cartouche est remplie. 

Le remplissage est très classique pour ce genre de modèle. Un petit caoutchouc sur le côté de la cartouche doit être soulevé pour remplir en liquide. Le trou est assez large pour la majorité des pipettes des flacons de liquide du marché. Le remplissage reste encore un des petits axes d’amélioration possible avec par exemple une solution de remplissage par le dessus.

La vape

Aspire fournit deux résistances avec le Nautilus Prime, repérables à la couleur de leurs joints. Celle avec le joint bleu est la Nautilus 2S Mesh de 0,7 ohm qui s’utilise entre 20 et 25 W. Elle est plutôt destinée à la vape directe (inhalation directement dans les poumons). L’autre, est une Nautilus BVC  d’1,8 ohm qui s’utilise entre 10 et 14 W. Elle est prévue pour la vape indirecte (inhalation dans la bouche puis les poumons, comme pour une cigarette de tabac). C’est la résistance historique des Nautilus.

Toutes les résistances de la gamme Nautilus sont compatibles avec le Nautilus Prime.

La vape est excellente. Digne d’un Nautilus,, clearomiseur emblématique de la marque. Sans surprise, elle procure de bonnes saveurs, du hit et de la densité tout en consommant peu. C’est la recette du Nautilus qui continue de séduire et de convaincre grand nombre du vapoteurs.

En résumé

On aime

  • Le format compact
  • La légèreté
  • La qualité de vape remarquable
  • L’autonomie importante

On n’aime pas

  • Remplissage perfectible

Conclusion

4,9 /5

Aspire continue sur sa lancée avec un Nautilus Prime réussi. Il offre l’excellente vape du Nautilus dans un format compact, agréable à tenir en main et léger. Les finitions et le choix des matériaux lui donnent un côté premium indéniable. Sa batterie de 2000 mAh assure de surcroît une belle autonomie, bien dimensionnée pour les fumeurs qui souhaitent se dégager de la cigarette en adoptant la vape.Le modèle est aussi adapté pour un vapoteur confirmé aimant la vape Nautilus. C'est un sans-faute.

Le Nautilus Prime en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.