Vous êtes ici : Vaping Post » Avis e-cigarette » Atomiseur » Test match : Ares 2 RTA d’Innokin vs Cog MTL RTA de Wotofo

Test match : Ares 2 RTA d’Innokin vs Cog MTL RTA de Wotofo

  • Par , le 21/05/2020 à 17h01
    Annonce

Au Vaping Post, on aime tester et retester de nombreux produits. Choisir un atomiseur n’est pas toujours très facile.  Nous avons décidé de confronter deux atomiseurs tout nouveaux. D’un côté, le Cog MTL RTA de Wotofo, un petit atomiseur de 22 mm tout en transparence. Son originalité ? Son système de réglage du flux d’air vraiment innovant. De l’autre, l’Ares 2 MTL RTA d’Innokin, un atomiseur de 24 mm. Plus classique, c’est une simple évolution du premier modèle. Tous deux sont destinés à l’inhalation indirecte, qui sortira gagnant de ce duel ?

Le combat MTL

Choisir un atomiseur est parfois une chose difficile. Le vapoteur se pose souvent la question du modèle, du design, de la qualité de la vape, etc. avant de se décider pour un modèle. Ce choix est parfois judicieux ou décevant. Quand il s’agit de vape indirecte, les critères de sélection sont nombreux : expression des saveurs, densité de vapeur, évolution du tirage, accès au plateau de montage. Après de nombreux tests, nous avons sélectionné deux atomiseurs, fraîchement sortis, pour les comparer et vous donner notre avis dans ce test match. Duel entre le Cog de Wotofo et l’Ares 2 d’Innokin… Les 3 coups ont sonné, le combat commence, qui sortira vainqueur ?

Caractéristiques techniques : Cog MTL RTA – Wotofo

Diamètre 22 mm
Hauteur 51 mm
Contenance 3 ml
Poids 35,5 g
Type de montage single coil
Arrivée d’air par le bas
Matériaux acier inoxydable, plastique

Caractéristiques techniques : Ares 2 RTA – Innokin

Diamètre 24 mm
Hauteur 59 mm
Contenance 4 ml
Poids 66,5 g
Type de montage single coil
Arrivée d’air par le bas
Matériaux acier inoxydable, Pyrex

Design

Le Cog de Wotofo est un petit RTA de 22 mm et de 34,2 mm de haut. D’une capacité de 3 ml, il est tout en transparence. Son réservoir est en plastique, ce qui, sur la longueur, n’est pas un bon point. Les matières plastiques ont tendance à s’imprégner des arômes et il devient difficile de retrouver un réservoir sans odeurs parasites. Il est bien pensé et réalisé. Une petite bague moletée à sa base permet la rotation de la bague du flux d’air.

L’Ares 2 d’Innokin est plus classique. D’un diamètre de 24 mm, il offre 4 ml de contenance. Le réservoir est en verre, simple d’entretien. Il est un peu plus grand que le Cog. Le modèle est plus une évolution de l’Ares premier du nom, qu’un véritable nouveau modèle.

Le remplissage s’effectue par le haut pour les deux modèles. Sur le Cog, il faut dévisser le top cap pour accéder au remplissage. La plupart des embouts de flacon passent sans aucune difficulté.

Sur l’Ares 2, un système coulissant permet d’accéder au remplissage. Le drip tip propriétaire permet de verrouiller l’accès. C’est à la fois un excellent point qui évite des ouvertures inopinées et en même temps une contrainte qui oblige à utiliser le drip tip fourni pour bénéficier de la sécurité.

Résolument plus moderne, plus tendance, le Cog remporte la partie design de notre test.

Cog MTL RTA : 1 / Ares 2 RTA : 0

Le plateau de montage

Pour les deux modèles, le plateau de montage est simple et facile à utiliser. Sur le Cog, deux petites plaques emprisonne le fil résistif. Elles sont montées sur ressort et délimitées par des rebords qui empêchent la résistance de s’échapper lors du vissage. Malgré son format de 22 mm, un coil de 3 mm se place sans encombre.

L’Ares 2 est plus classique. Deux vis écrasent le fil résistif pour le bloquer. C’est simple et pratique, même pour un débutant. Sous la résistance, un bouchon cranté permet lors de sa rotation de restreindre l’arrivée d’air. En termes de restriction d’air, c’est un excellent point mais ce n’est pas très facile à ajuster. Il faut obligatoirement une pince pour tourner ce bouchon.

Deux ouvertures en forme de haricot permettent de contenir le coton. La place est suffisante pour les deux atomiseurs. La mise en place de la fibre, quelque soit le modèle choisi, est aisée. Il faut, comme pour tout RTA en inhalation indirecte, à bien aérer le coton pour éviter le dry hit.

En termes d’accès au plateau, le Cog de Wotofo l’emporte sur le fil (sans jeu de mot) pour son côté pratique surtout avec des résistances dites complexes. Le fil est moins écrasé, plus à plat lors du serrage.

Cog MTL RTA : 2 / Ares 2 RTA : 0

Les arrivées d’air

Les deux modèles ont un réglage des arrivées d’air particulièrement pertinent. Sur le Cog, une simple fenêtre permet l’entrée de l’air qui est redirigé sous la résistance. Sur l’Ares 2, les possibilités sont nombreuses. On peut choisir d’ouvrir ou de fermer les airflows trou par trou ou d’opter pour une ouverture plus importante. Chaque choix s’accompagne d’un petit cliquetis qui évite à la bague d’airflow de bouger d’elle même. Sans compter la petite bague directement placée sous le coil qui vient à restreindre davantage le flux d’air.

Sous l’Ares 2, on trouve le classique pin 510 pour démonter l’ensemble du plateau. Sous le Cog, tout en transparence, une roue crantée apparaît. C’est cet engrenage qui permet de changer la taille de l’arrivée d’air sous le coil. C’est design et d’une simplicité déconcertante à ajuster. Une simple rotation permet de régler le flux d’air avec beaucoup de précision. Mais on est limité par le choix de 5 possibilités allant de 0,8 mm d’ouverture à 1,6 mm. En soit, c’est assez, mais un réglage supplémentaire à la base de l’atomiseur permettrait un ajustement encore plus détaillé.

Pour l’originalité et la facilité de réglage, le Cog remporte la partie, mais dans la finesse des ajustements et les nombreuses possibilités, l’Ares 2 repasse en tête haut la main.

Cog MTL RTA : 2 / Ares 2 RTA : 1

La vape

Avec son petit format de 22 mm, le Cog de Wotofo semble être le plus à même de proposer une vape dense et savoureuse par rapport à son concurrent de 24 mm. Les saveurs sont très bonnes sur les deux modèles.

L’originalité du Cog de Wotofo est presque un défaut. L’apport d’air est trop important pour obtenir une densité de vapeur recherchée dans l’inhalation indirecte. À l’inhalation, le Cog est étonnant. Les réglages de l’arrivée d’air manquent de précision. Avec une ouverture à 0,8 mm, le ressenti est serré, mais manque encore de restriction. Les ouvertures intermédiaires manquent de précision et il faut être bien aguerri pour distinguer une différence entre une ouverture à 1 mm et 1,2 mm.

L’Ares 2 domine par ses nombreux ajustements possibles dans le flux d’air. On retrouve toute la densité d’une vapeur pure MTL passant de très serré à bien plus punchy.

Cog MTL RTA : 2 / Ares 2 RTA : 2

Le vainqueur : l’Ares 2 RTA de Wotofo

Si sur le papier, il y a match nul, au-delà du design, des airflows et autres points importants pour le vapoteur, c’est surtout la vape procurée qui départage nos deux atomiseurs.

Et là, sans aucun doute, l’Ares 2 d’Innokin se place bien au dessus du Cog de Wotofo. Le rendu des saveurs et les nombreuses possibilités d’ajustements des arrivées d’air permettent au modèle d’Innokin de se placer en tête. Il offre une vape bien plus détaillée et plus précise que le modèle de Wotofo. Alors oui, il est moins design, moins fun que le Cog, mais il est bien supérieur en rendu aromatique.

Pour autant, le Cog n’est pas un mauvais RTA, loin de là. Facile à vivre, c’est un bon produit pour débuter le reconstructible avec son format de 22 mm et sa raisonnable capacité de 3 ml. Mais ce qui fait son originalité, son système d’engrenages, en fait presque un défaut qui ne laisse pas assez de possibilités d’ajustements. C’est dommage, une petite mise à jour pourrait rendre cet atomiseur bien supérieur.

En résumé

Cog MTL RTA – Wotofo

On aime

  • Design moderne
  • Facilité du plateau
  • Bon rendu des saveurs
  • Réglage original des arrivées d’air

On n’aime pas

  • Réservoir en plastique
  • Pas assez de restriction

Ares 2 RTA – Innokin

On aime

  • Nombreux réglages d’airflow
  • Bon rendu de saveurs
  • Remplissage simple d’accès

On n’aime pas

  • Bouchon de réglage d’air peu pratique
  • Emploi du drip tip propriétaire pour sécuriser le remplissage

Conclusion

L’Ares 2 d’Innokin et le Cog de Wotofo sont deux bons produits. L’expérience du modèle d’Innokin permet à ce modèle de se placer au dessus du dernier né de Wotofo. Ils produisent tous deux de bonnes saveurs mais l’Ares 2 se distingue par une expression plus soutenue des saveurs en adéquation avec un réglage d’airflow plus pertinent. Le Cog n’est pas pour autant mauvais mais demande quelques évolutions pour gagner en qualité de rendu des saveurs.

Retrouvez les tests particuliers des Cog et Ares 2 :

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.