Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Mad Hatter RTA – Advken

Test : Mad Hatter RTA – Advken

    Annonce
  • Vaporesso
  • Le Petit Fumeur

La marque chinoise Advken dévoile un tout nouvel atomiseur, le Mad Hatter. C’est un RTA single coil en 24 mm de diamètre. Son nom fait référence au Chapelier Fou d’Alice au pays des merveilles, ce qui ne le rend pas ce RTA légendaire pour autant.

Un RTA compact

Le Mad Hatter est un RTA à la fois compact et esthétique. La marque a misé sur cet aspect, mais au détriment d’autres, tout aussi importants.

Caractéristiques techniques

Diamètre24 mm
Hauteur38,5
Contenance2
Poids g
Remplissagepar le haut
Type de montagesimple et complexe coil
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip810
Matériauxacier inoxydable, Pyrex

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Outil
  • Mode d'emploi

Une petite boîte pour un petit RTA

La boîte du Mad Hatter est petite et son contenu se résume à l’essentiel : l’atomiseur, un tournevis clef Allen, un verre de rechange et un set de joints et vis. Basique, mais le nécessaire est bien présent.

Le sommet du Mad Hatter propose un drip tip 810 amovible de petite hauteur, allant totalement dans le sens de la compacité de l’atomiseur. Juste en dessous, on retrouve une trappe qui glisse vers l’avant et libère le trou de remplissage. L’ensemble tient bien, les joints sont de bonne qualité et le fabricant a pensé à ajouter un trou pour que l’air puisse s’échapper pendant le remplissage. Le système est conçu pour éviter les fuites et cela fonctionne bien.

Juste dessous, on trouve le réservoir d’une contenance de seulement 2 ml tandis que la cloche est, elle aussi, de petite taille. La faible contenance s’explique par la hauteur du RTA qui est seulement de 38,5 mm. Compact à souhait.

Une fois la cloche dévissée, on accède au plateau. Deux vis permettent de fixer la résistance sur un seul côté tandis que l’autre est utilisé pour y placer un airflow en nid d’abeilles. Cette arrivée d’air va du côté du coil jusqu’au dessus.

La résistance montée sur la photo et pendant le test est un Fused 2 x 28g/40g en SS316L de Turtle Coils, d’une valeur de 0,36 ohm.

 

Sous le plateau se trouve la bague d’airflow ainsi qu’un unique orifice permettant l’arrivée de l’air. Cette bague a tendance à se détacher au dévissage, c’est dommage. Dommage car cela impose une manipulation supplémentaire.

La marque a réussi son pari de réaliser un RTA compact et fonctionnel avec ce Mad Hatter. Mais cela n’est clairement pas suffisant pour offrir des saveurs de qualité.

Un montage simple

Le montage en simple coil de ce RTA se fait très simplement en dévissant les deux petites vis et en insérant le coil à l’intérieur. Une fois positionné face aux arrivées d’air, il suffit de serrer. Attention toutefois à bien couper les pattes au ras des vis, au risque d’un contact avec la cloche avec la cloche au revissage et un risque de court-circuit.

Le cotonnage se fait tout aussi simplement en insérant le coton dans les rigoles de chaque côté du coil. Point positif pour le Mad Hatter : il ne fuit absolument pas. Le problème récurrent des RTA avec une arrivée d’air sur le bas de l’atomiseur réside dans les fuites par ces mêmes orifices. Ici, aucun problème de ce type.

Un rendu des saveurs décevant

Le Mad Hatter est présenté comme offrant de délicieuses saveurs. Les liquides fruités offrent un rendu correct sans être exceptionnel tandis que les liquides gourmands sont malheureusement méconnaissables, et cela malgré la qualité de la résistance montée dans l’atomiseur.

Du point de vue de la production de vapeur, la problématique est un peu la même. Avec une seule arrivée d’air, il est difficile d’avoir un rendu de vapeur très conséquent. Cet atomiseur vise clairement à du DL restreint malgré un design qui laisse penser à un DL très aérien.

En résumé

On aime

  • Un RTA compact
  • Usinage et qualité des matériaux impeccable
  • Simplicité d'utilisation
  • Peu cher

On n’aime pas

  • La bague d'airflow se détache au dévissage
  • Saveurs de qualité moyenne
  • Peu aérien pour un atomiseur DL
  • Faible contenance

Conclusion

4,5 /5

Advken a voulu proposer un RTA compact mais a omis au passage de préserver l’essentiel de ce qui fait la vape en inhalation directe : les saveurs et une vape aérienne.

Le Mad Hatter en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.