Vous êtes ici : Vaping Post » E-liquide cigarette électronique » Test : Le Pink Toast – Sudliquid

Test : Le Pink Toast – Sudliquid

    Annonce

Fondée durant l’année 2013 par Soic Gay-Pereira, Sudliquid est une marque française, originaire de la ville de Marmande, dans le département du Lot-et-Garonne (47). C’est à l’aide de son côté particulièrement écolo qu’elle tente actuellement de se démarquer de ses concurrents. 

Le test du jour concerne un e-liquide appelé Le Pink Toast, qui sortira officiellement le 10 janvier, accompagné de deux autres camarades que je vous laisserai découvrir lors de leur annonce officielle. J’ai eu la chance de le tester en avant-première, et je souhaitais ainsi vous faire part de mes impressions, qui sont particulièrement bonnes pour le coup. 

“Une délicieuse et croustillante tartine grillée sous son lit de confiture de framboise cuite au chaudron”

Visuellement, le flacon est très classique. Il est habillé d’une étiquette rose sur laquelle sont inscrites toutes les informations de base, ni plus ni moins. L’efficacité avant tout. L’ensemble se montre joli, à condition bien-sûr d’aimer cette couleur pour le moins… féminine. Quoi qu’il en soit, les couleurs choisies sont en relation avec le nom du e-liquide, c’est déjà ça !

Gustativement, Le Pink Toast se montre beaucoup plus intéressant. Si la saveur d’un toast bien grillé prédomine lors de l’entrée de la vapeur en bouche, la framboise ne met pas longtemps à apparaître lors de l’expiration, au point d’offrir la sensation d’être en train de déguster de la confiture à la cuillère. La gourmandise est bien présente, et on en redemande. Plus les bouffées s’enchaînent, plus les saveurs présentes dans le e-liquide s’entremêlent, jusqu’à atteindre un parfait équilibre entre tous les arômes présents. Le réalisme de la saveur framboise est telle, que je pourrais aller jusqu’à citer la marque précise de confiture à laquelle le liquide me fait penser. En bref, un très bon e-liquide, qui plaira particulièrement aux amateurs de framboise. 

Composé à 60 % de VG pour 40 % de PG, Le Pink Toast offre une production de vapeur correcte, n’imaginez pas vous lancer dans des concours de cloud chasing avec lui cependant. Le hit en gorge est pour ainsi dire totalement masqué, en tout cas avec la version 3 mg que la marque m’a très gentiment envoyée. 

N’étant pas encore officiellement sorti, difficile de vous dire où Le Pink Toast sera disponible. Une chose est sûre, le site internet de la marque le proposera dès son lancement officiel, pour notre plus grand plaisir à tous. Rendez-vous très vite !

Test réalisé sur dripper Supersonic de Vaponaute, coil Kanthal Flapton, 0.7 ohm. 

Des milliers d’e-liquides n’attendent que votre avis ! Plus de 3 800 produits sont déjà référencés, alors, à vous de jouer !

Je donne mon avis