Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Kit Ursa Quest Multi 100W – Lost Vape

Test : Kit Ursa Quest Multi 100W – Lost Vape

  • Par , le 18/01/2021 à 10h27
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le kit Ursa Quest Multi 100W est le dernier pod mod de Lost Vape. Il propose une amélioration sur l’électronique de son chipset, un nouveau système de fixation pour la cartouche de 6 ml ainsi que l’adaptateur 510.

Inspiré esthétiquement de la Grus

Après avoir sortie sa box Grus, Lost Vape revient sur le marché avec un pod mod qui s’inspire du même format, compatible avec un accu au format 18650, 20700 ou 21700. Il est dotée d’une cartouche XXL d’une contenance de 6 ml. Les changements s’orientent principalement sur le chipset ainsi que sur la possibilité de basculer le pod mod en une box.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod126 x 43 x 33 mm
Poids du mod173 g
Format d'accus18650, 20700, 21700
ChargeUSB-C, charge externe
Puissance maximale100
Diamètre max. de l'atomiseur30
Modes disponiblesWatts, Volts, Contrôle température, Courbes, Bypass
Poids du clearomiseur g
Capacité du clearomiseur6 ml
Plages d'utilisation40 à 90 W
Remplissagepar le côté

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Mode d'emploi

Plus de fiabilité sur le système de fixation

Afin d’améliorer la fixation des cartouches et de l’adaptateur 510, la marque a décidé de s’orienter vers un système de verrouillage grâce à deux boutons pressoirs qui libèrent deux loquets en métal.

Cette méthode permet à l’inverse des aimants, une fixation solide et fiable. Une différence et une amélioration appréciable qui permet de corriger l’un des problèmes principaux présent chez la concurrence, en utilisant l’adaptateur 510 pour utiliser un clearomiseur ou un atomiseur.

Au niveau des deux cartouches fournies, la marque mise sur la large contenance proposée, le remplissage positionné sur le côté, ainsi que sur la possibilité de changer leurs embouts qui sont au format standard 510 et 810.

La teinte n’est pas trop accentuée, ce qui permet de voir suffisamment le niveau de liquide, et elles sont adaptées aux différents styles de vape. Les languettes indiquent très précisément le sens d’ouverture, vers un trou de remplissage suffisamment large pour éviter la formation de bulle d’air.  

Les cartouches sont conçues avec un diamètre interne correspondant aux deux résistances fournies. De cette façon, il est possible de garder la même contenance mais surtout d’utiliser les résistances dans les bonnes conditions car la plus grosse des résistances a besoin de cette espace supplémentaire et du drip tip 810 afin de bien ventiler. 

Aucun détail n’a été laissé au hasard sur la conception pour faciliter son utilisation au maximum de vapoteurs.

Après avoir choisi celle qui convient le plus, il suffit de positionner la résistance correspondante à l’intérieur dans le bon sens et de visser la cartouche directement dans la bague en métal permettant de régler le flux d’air. Sur la conception, la marque propose un pod mod simple, polyvalent et évite les erreurs les plus répandues.

Le chipset Quest amélioré

Suite à plusieurs déceptions sur les performances de son chipset propriétaire, avec le kit Back to Basic, le pod mod Gemini Hybrid, ainsi que le Thelema, la marque a fourni beaucoup d’efforts afin de l’améliorer. Entre son interface bien lisible et intuitive, sa puissance cohérente et l’ajout de différents modes de vape, elle propose ici un chipset bien plus complet que ses versions précédentes.

Pour naviguer d’un mode à l’autre, il faut appuyer une fois sur le bouton de sélection. Le mode va passer en surbrillance et il suffit d’appuyer sur “+” ou “-” pour le changer. C’est d’ailleurs ainsi qu’il est possible de constater l’ajout d’un mode bypass, d’un mode VPC permettant de faire des courbes de puissance, et un autre mode de contrôle de la température pour le SS904.

C’est ici que la marque encore doit progresser car le contrôle de température ne fonctionne pas comme il devrait, puisqu’il n’empêche aucunement les dry hits.

La nouvelle génération du chipset Quest permet aussi un changement de couleur sur l’interface, en proposant deux modes sur son interface: pod et mod. Il n’y a pas de changements visibles entre les deux en dehors des couleurs utilisées pour l’interface. Il est d’ailleurs possible de l’utiliser sur n’importe quel mode, dans n’importe quelle configuration.

La navigation sur ce chipset est agréable grâce aux trois boutons prévus à cet effet, et il est possible d’utiliser le port USB-C en cas de nécessité. On peut enregistrer trois différents profils, qui permettent de sauvegarder ses préférences directement sur le chipset. Lost Vape ne s’est donc pas contenté d’améliorer le signal de son chipset, mais la marque l’a aussi complété pour convenir à un public plus large afin de convenir à plus de vapoteurs.

De meilleures résistances?

Du côté des résistances, la marque fournie deux mesh UB Pro, orientées pour de l’inhalation directe. La première d’une valeur de 0,2 ohm pour une utilisation entre 40 et 60 W, et la deuxième d’une valeur de 0,15 ohm pour une utilisation entre 70 et 90 W.

Avec son plus gros gabarit, cette deuxième résistance permet une bonne production de vapeur et des saveurs plutôt correctes, en tout cas bien meilleure que sur les résistances UB du kit Back to Basic, qui étaient très décevantes.  Il reste tout de même une marge de progression pour la marque afin de concurrencer certaines marques déjà bien installées sur ce marché.

 

Quant à l’adaptateur 510, une large plateforme qui rappelle aussi ici la Grus, elle permet d’utiliser des clearomiseurs ou atomiseurs traditionnels. La lecture des résistances est correcte et les possibilités très large tout comme le gabarit de ce plot.

Il est assez facile d’en déduire que le système de fixation mis en place par Lost Vape fonctionne mieux que les aimants, même s’il peut aussi représenter un inconvénient vu l’espace nécessaire à sa mise en place sur le pod mod, sa hauteur est assez conséquente.

En résumé

On aime

  • La polyvalence
  • Le packaging complet
  • L'interface agréable
  • La version du chipset plus performante
  • Les embouts 510 et 810 interchangeables

On n’aime pas

  • Le contrôle de température à revoir
  • Les résistances perfectibles
  • Le système de verrouillage encombrant
  • Un bouton de déverrouillage trop proche du bouton fire

Conclusion

3,2 /5

Si globalement le pod mod Ursa Quest Multi 100W de Lost Vape propose une puissance bien plus précise et cohérente comparé au chipset de la Grus, il est néanmoins un peu plus encombrant à cause de son système de fixation atypique des cartouches et de l'adaptateur 510. Plus fiable que de simples aimants sur les autres systèmes présents sur le marché, il reste néanmoins encore quelques efforts à faire sur les performances des résistances qui pourraient être meilleures. Cependant, la marque propose ici un coffret complet pour les personnes à la recherche de la polyvalence proposée par ce type de système.

Le Kit Ursa en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.