Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Tigon – Aspire

Test : kit Tigon – Aspire

  • Par , le 16/04/2019 à 16h00
    Annonce

Aspire fait partie des marques qui ont bien compris les besoins des débutants dans la vape, et de ceux qui veulent vaper sans souci. Le Tigon en est un exemple : c’est un kit léger, qui propose une vape en inhalation indirecte serrée (en deux temps, bouche puis poumon, comme une cigarette de tabac) ou directe modérée (directement dans les poumons). Il est simple et sa restitution des saveurs est au niveau des meilleurs du genre.

Tueur d’AIO

Les fabricants chinois ont réussi, à nous faire croire d’un AIO (all in one) était plus simple qu’un ensemble classique mod et clearomiseur. Non seulement c’est faux, mais c’est aussi limitant : si l’un des éléments meurt, on ne peut plus utiliser l’autre. Avec ce kit, Aspire démontre qu’on peut faire un ensemble classique aussi joli et discret qu’une AIO, plus pratique et dont les éléments sont utilisables indépendamment.

En choisissant les valeurs de résistance, il sait vaper aussi bien à 12 W en MTL qu’à 30 W en DL, avec une vape et des saveurs très satisfaisantes, de quoi accompagner n’importe quel vapoteur dans ses premières expériences et dans son évolution.

Les caractéristiques essentielles du kit Tigon d’Aspire

Type de matériel kit débutant
Dimensions mod 123 x 22,3 mm ou 142 x 24,5 mm
Batterie 1800 mAh ou 2600 mAh
Charge USB
Capacité du réservoir 2 ml
Résistances 1,2 et 0,4 ohm
Poids du kit 120 g

Le kit Tigon est présenté dans une boite noire et est accompagné d’un deuxième drip tip, d’une résistance différente, d’un réservoir et de joints de rechange, d’un câble USB et d’un mode d’emploi. Il ne manque plus que du liquide pour vaper.

La classe

Le design de ce kit est assez simple, mais ses proportions sont harmonieuses et la réalisation donne une belle sensation de qualité. C’est un matériel sans chichi mais très bien fait, agréable en main. Il ne fait ni bas de gamme, ni clinquant.

Il est composé d’un clearomiseur et d’une batterie indépendants. Il existe en 2 versions, l’une au diamètre de 23 mm avec une batterie de 1800 mAh, l’autre, testée ici, au diamètre de 24,5 mm avec une batterie de 2600 mAh, d’une hauteur un peu plus importante, 142 mm contre 123. La capacité de la batterie de la grande version la rend bien plus intéressante, à moins d’avoir absolument besoin d’un tout petit kit.

Clearomiseur simple, fiable, et bon

C’est dans les petits détails que l’on remarque le savoir faire d’une marque. Ici, ça commence avec ces deux bagues moletées, qui facilitent le dévissage des éléments quand on a besoin de le faire.

Le remplissage se fait par le haut, après avoir soulevé légèrement puis fait glisser le top cap. Quand on le remet en place, il se clipse et ne risque pas de s’ouvrir tout seul dans un sac, c’est simple, et fiable, bravo.

Le réglage du flux d’air se fait avec la bague au bas du clearomiseur. Elle dispose de deux zones. La première est dédiée à l’inhalation indirecte, elle permet de choisir 1 à 5 trous pour un flux d’air plus ou moins serré.

La deuxième est dédiée à l’inhalation directe modérée, et prend la forme d’une large ouverture en œil de cyclope, dont on peut choisir l’ouverture. La bague est fluide, mais suffisamment freinée pour ne pas se dérégler facilement. Encore bravo.

Pour changer la résistance, il suffit de dévisser la base, dont le pas de vis est de bonne qualité : il ne se bloque pas, même si on le serre fort.

La résistance est simplement retenue par un joint, elle est donc facile à retirer et à glisser dans son logement.

Le Tigon est livré avec 2 résistances, une de 1,2 ohm, pour l’inhalation indirecte, sur cette photo, et une de 0,4 ohm, pour l’inhalation directe. Ce sont des résistances traditionnelles en fil, qui fonctionnent bien. Comme la batterie n’est pas réglable, ce sont les résistances qui déterminent la puissance : autour de 12 W pour la première, et de 30 W pour la deuxième.

Il est possible de démonter l’ensemble de l’atomiseur pour le nettoyer, mais avant, il faut penser à dévisser une bague, qui est au fond de la cheminée, et dont le but est d’empêcher que le réservoir ne se dévisse tout seul. C’est le seul vrai défaut du Tigon, parce que cette manœuvre n’est pas pratique du tout, et qu’ elle nécessite d’avoir un tournevis assez long et large pour le faire.

Une fois démonté, il est facile de tout nettoyer, et il faudra penser à remettre la bague au remontage.

Une batterie simple et autonome

Un bouton de mise à feu… et c’est tout. Il sert aussi à éteindre et allumer la batterie, de cinq clics. Il est agréable et bien ajusté. Une LED éclaire son contour avec un code de couleur pour témoigner de l’état de charge de la batterie.

Le connecteur 510 est simple et son pin est sur ressort. Il peut accueillir d’autres atomiseurs sans souci. Juste sous le connecteur, on trouve la prise micro USB pour recharger l’accu interne de 2600 mAh sur cette version, qui donne une belle autonomie. En MTL (Mouth To Lung, bouche puis poumon) avec la résistance de 1,2 ohm, on a plus de 700 bouffées devant soi, l’équivalent de 3 paquets de clopes, de quoi partir sereinement au travail !

La vape en Tigon

Pour vaper en inhalation indirecte, mieux vaut utiliser le deuxième drip tip, plus fin et plus approprié à cette vape. La bague de réglage du flux d’air permet un réglage fin et progressif du tirage, qui va de celui d’une clope roulée serrée à un début d’inhalation directe très restreinte. La vapeur est tiède, assez abondante pour cette puissance, et elle donne surtout de belles sensations de hit et de saveur. C’est dans ce genre de vape que ce kit donne tout son potentiel, avec une vape variée et toujours bonne, soutenue par une énorme autonomie dans la version 2600 mAh, qui reste très bonne avec la version 1800 mAh (500 bouffées).

En inhalation directe, l’autonomie s’établie autour de 300 bouffées avec la grosse batterie, 200 avec la petite, ce qui reste honorable, mais peut être insuffisant pour tenir une journée sans recharge. La vape donne toujours de bonnes sensations avec un réglage de flux d’air moyen, mais c’est ici qu’un batterie sans réglage montre ses limites : en refermant le flux d’air, la vapeur se réchauffe, et en ouvrant à fond, elle s’aère un peu trop. Le kit est donc moins polyvalent dans cette gamme, il faut trouver le réglage qui nous va bien et nous y tenir.

Petites observations totalitaires

Même si le kit Tigon montre des limites en inhalation directe, par manque de réglage, il reste un choix bien plus pertinent que celui de la plupart des kits dits “AIO”, puisque ça sa vape est au moins aussi bonne, son autonomie et sa gamme de vape supérieure à la plupart, et que, en cas de casse d’un élément, il sera toujours possible de le remplacer, ou d’utiliser l’élément restant dans un autre setup. Et si un jour Aspire décidait de proposer la même batterie avec un réglage de puissance, ne serait-ce que sur trois ou quatre niveaux, alors ce serait Byzance !

En résumé

On aime

  • Le design et la qualité de finition
  • La vape excellente et variée en MTL
  • La possibilité d’une vape en DL
  • L’autonomie énorme de la batterie
  • La simplicité d’usage
  • La possibilité de remplacer un élément cassé

On n’aime pas

  • La vape moins variée en DL
  • La petite bague à visser dans le clearomiseur

Conclusion

4,5 /5
 

Le kit Tigon d’Aspire est un excellent kit pour ceux qui commencent la vape et ceux qui veulent vaper simplement sans trop se soucier de technique, plus pertinent que les modèles AIO souvent proposés. Il est polyvalent pour vaper avec modération en inhalation indirecte ou directe restreinte, offre une autonomie remarquable dans sa version 2600 mAh, et permet d’aborder l’inhalation indirecte avec sa deuxième résistance.

 

Le kit Tigon d’Aspire en images

Les derniers articles sur la marque Aspire

Test : kit Tigon – Aspire

  • Publié le 16/04/2019

Tueur d’AIO Les fabricants chinois ont réussi, à nous faire croire d’un AIO (all in one) était plus simple qu’un ensemble classique mod et clearomiseur. Non seulement c’est faux, mais …

Test : Nautilus 2S – Aspire

  • Publié le 25/03/2019

Le Nautilus 2S est un des 3 ou 4 clearomiseurs au top pour découvrir la vape, l’adopter, et servir pendant des années son utilisateur. C’est un sans faute.

Test : Cobble AIO Pod – Aspire

  • Publié le 19/11/2018

Le pod Cobble AIO d’Aspire offre une bonne autonomie dans un volume réduit, mais le hit est décevant et le réservoir agaçant à retirer.

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Kit Tigon de Aspire Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2019/03/Tigon-1.jpg Review Author:Review Date: