Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Nova / Cerberus – Geek Vape

Test : kit Nova / Cerberus – Geek Vape

  • Par , le 20/09/2018 à 14h00
    Annonce

Paradoxe, Geek Vape propose sa dernière box double accu qui s’appelle Nova et reprend le dessin des box classiques en forme de brique. Elle est livrée en kit avec un clearomiseur subohm moderne, le Cerberus, qui utilise des résistances en mesh. Un mélange ancien et moderne, servi par des finitions impeccables et des matériaux nouveaux, ça peut fonctionner. Vérifions !

Cerberus : un clearo trapu

Trapu, il l’est par son dessin, qui lui donne un air solide, et par sa taille assez courte (46 mm) et son tour de taille conséquent : 25 mm à la base, 27 au niveau du réservoir. Un Cerbère en peu ventru, en quelque sorte.

Son architecture est un classique du genre : la grosse résistance se visse sur la base et sur le top cap pour solidariser les pièces du réservoir.

Toutes les résistances proposées sont en mesh, qui est le nouvel eldorado de la vape subohm. Il faut bien admettre en effet que souvent, c’est pertinent. Geek Vape propose pour l’instant 3 valeurs : 0,15, 0,2 et 0,4 ohm, pour des puissances conseillées entre 40 et 80 W.

Le remplissage se fait par le haut, après avoir retiré le top cap, dont la fixation est à baïonnette. Du classique, rien à redire, c’est bien fait, les finitions sont impeccables et l’atomiseur est propre à sa livraison. Du prêt à vaper de qualité.

Monté sur une box, l’atomiseur s’anime à 45 W, ce qui n’est pas si haut pour des résistances en mesh. Il faut savoir que le mesh demande environ 20 % de puissance en plus pour fonctionner, par rapport au fil des résistances classiques. Mais c’est plus compliqué que ça, puisque les résistances en mesh produisent aussi une vapeur plus dense et plus savoureuse que leurs homologues en fil. Dit autrement, à puissance égale, la vape du mesh est plus douce et plus savoureuse que celle d’un fil.

Bref, le Cerberus est un clearomiseur subohm moderne et de qualité. Sa vape est dense, son tirage aérien sans être complètement ouvert, il produit de gros nuages satisfaisants sans perdre les saveurs dans l’affaire. Ces saveurs ne sont pas pour autant précises, elles sont présentes, assez puissantes, mais mélangées, et l’atomiseur à tendance à renforcer les sensations de sucre. Il accentue les aspect gourmands, ce ne doit pas être étranger au succès du mesh.

Par ailleurs, il ne fuit pas tant que la résistance est en bon état. Quand il commence à suinter de plus en plus, il est temps d’en changer, c’est que le coton s’écroule. Il se dit d’ailleurs que les résistances en mesh durent plus longtemps que les autres. C’est probablement vrai, mais je n’arrive pas à le mesurer en pratique, probablement parce que ça dépend aussi des liquides que l’on utilise. Ainsi, avec des liquides “sucrés”, je n’ai pas l’impression d’un gain de longévité significatif. Mais avec des liquides clairs, la durée de vie est effectivement plus longue, pas loin du double. 

Nova : nouvelle vague ?

Je ne suis en général pas un grand fan de ces formats de box, hérités des premières box bricolées dans des boîtiers Hammond. Mais de temps en temps, les constructeurs renouvellent le genre, et il faut bien admettre que cette box a de la gueule. Mieux, si l’allure générale est belle, plus on approche, plus on est épaté par les petits détails de design et par la qualité de réalisation.

En façade, la précision des ajustements des boutons est remarquable, la sobriété du design lui donne de l’allure, sans en faire trop. 

La platine du connecteur est ovale, c’est une bonne idée.

Le petit évidemment qui facilite l’ouverture de la porte devient un joli détail.

Et surtout, du moins à mes yeux, il y a cette courbe qui sépare la partie métallique de la partie en résine : c’est une bien belle ligne tendue. À propos de cette résine, précisons qu’elle aussi a un très bel aspect, et que son revêtement est velouté, à la manière de la peau d’une pêche (heu… oui OK, je m’enflamme un peu, mais c’est vraiment doux), il fait un beau contraste avec le revêtement lisse des parties métalliques. Notons qu’il y a deux versions de ces plaques en résine, l’une lisse, comme ici, l’autre sculptée de vagues, qui donne de la texture. Le métal, pour une fois, n’est pas un alliage de zinc, mais d’aluminium, ce qui se ressent, à la fois en impression de qualité et en poids : 120 g pour une box de cette taille, c’est pas beaucoup.

La porte donne accès au compartiment à pile, lui aussi très propre. Seuls les accus 18650 seront admis dans ce compartiment, ce qui semble pertinent : la box serait encore plus grande avec des accus 20 ou 21700, ou alors il faudra optimiser l’encombrement du chipset. Peut-être pour une prochaine version.

Un chipset au point (et au poil)

Le chipset est le même que sur la Aegis Legend sortie il y a peu, mais Geek Vape annonce l’avoir amélioré encore, sans préciser en quoi. Le précédent fonctionnait très bien, celui-ci aussi, même en contrôle de température, qui était un point faible de la première version sur l’Aegis. Bref, temps de réponse ultra rapide, 200 W maximum de puissance, un mode Bypass et des modes contrôle de température complets, auxquels on ajoute des modes curve, tout est là, c’est même probablement trop, mais il faut bien contenter tout le monde.

Le point fort de ce chipset, en dehors de la qualité de vape, c’est la simplicité de navigation dans les menus, trois clics permettent de changer de mode, et ensuite l’accès aux réglages est facile et évident. L’écran est bien organisé, mais on va y revenir.

Bref, une belle box qui peut animer n’importe quel atomiseur dans tous les modes, et un clearomiseur subohm moderne, c’est du vrai bon matos.

Revue technique

Le kit est livrée avec tout le nécessaire, du câble usb à la résistance de rechange en passant par un mode d’emploi détaillé et des joints de rechange.

Les caractéristiques essentielles du Nova kit de Geek Vape

Type de matériel kit régulé
Dimensions mod 88 mm sur 52 sur 25
Poids du mod 120 g
Batterie 2*18650
Puissance 200 W
Diamètre max. de l’atomiseur 25 mm
Écran couleur
Matériaux alliage aluminium
Dimensions atomiseur 25 mm sur 46
Résistances interchangeables
Poids du clearomiseur 53 g
Poids du kit 260 g avec accus

Petite observation agacée

Cette box est fort jolie, très bien réalisée, mais elle est affublée d’un écran qui n’est pas à la hauteur. C’est un détail, certes, mais c’est agaçant, et 2 heures de travail d’un binôme ingénieur / designer suffiraient à régler le problème.

L’organisation de l’écran est simple et claire : on lit toutes les informations directement et facilement. Mais, il n’est pas beau, ça fait tâche, sur une belle box comme la Nova, et c’était déjà le cas sur la Aegis Legend. Il est soit disant en couleur, alors qu’il ne propose qu’une variation de monochromes en rouge, bleu, cyan… Geek Vape ne profite pas de la couleur pour faire un écran plus lisible et plus joli.

Plus important, il n’est pas assez lumineux : en pleine lumière, même sans être au soleil, il est difficile de lire les informations. Je préférerais largement un écran monochrome plus pêchu. Avec un écran mieux exploité, et plus lumineux, la Nova serait un sans faute.

Petites observations ravies.

La Nova, au delà de son écran un peu agaçant, est à la fois une belle et une bonne box.
Je préfère l’utiliser avec un Zeus, de la même, marque, simplement parce que je ne suis pas fan des clearo subohm, mais le Cerberus marche très bien, mieux que la plupart de ses confrères que j’ai pu essayer.

La forme de la Nova n’est pas très ergonomique, on pourrait lui faire reproche de ses angles, peu confortables en main. Pourtant, Geek Vape sait faire des box ergonomiques, la forme de la Nova n’est pas une erreur, mais un choix esthétique : celui d’une belle brique, et il faut bien admettre que ça a de la gueule.

Et puis il faut relativiser : elle est anguleuse en main, mais elle n’est pas inconfortable pour autant (sauf si on a de très petites mains). En contrepartie, on a une belle boite carrée, des lignes claires, une façade rigoureuse, et une grande stabilité.

En résumé

On aime

  • Le design soignée
  • La qualité des finitions
  • Le jeu des matières
  • Le chipset réactif et complet
  • L’ergonomie des menus

On n’aime pas

  • L’écran peu lumineux

Conclusion

4,5 /5
 

Le kit Nova est excellent pour qui aime les box en forme de brique et les clearomiseurs subohm. Le Cerberus offre une vape bien dense et savoureuse avec ses résistances en mesh, qui sont un vrai avantage par rapport aux résistances classiques, dans ce genre de vape. Les finitions de la box sont excellentes et son chipset performant. Seul son écran est à la traîne, avec un graphisme simpliste et une luminosité faible. Heureusement, ce n’est pas l’écran qu’on voit le plus souvent, mais la box et elle est superbe.

 

Le Nova K20it de Geek Vape en images

Les derniers articles sur la marque Geek Vape

Test : Loop V1.5 RDA – Geek Vape

  • Publié le 3/12/2018

Ils ne l’ont pas loopé Il est beau avec ce petit décor qui, de loin, évoque un acier damassé, et cette arrivée d’air ajourée façon ampli des années 50. Et …

Test : Alpha Tank – Geek Vape

  • Publié le 22/11/2018

L’Alpha Tank de Geekvape est l’un des meilleurs clearomiseurs mesh, pour une énorme production de vapeur et des saveurs au top !

Test : kit Aegis Mini 80W / Cerberus – Geek Vape

  • Publié le 21/11/2018

Le kit Aegis Mini 80 W – Cerberus de Geek Vape résiste aux chocs comme à l’immersion, et propose une vape très agréable.

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Nova kit de Geek Vape Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/09/Nova.Vig-1-2.jpg Review Author:Review Date: