Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : IPV V200 – Pioneer4You

Test : IPV V200 – Pioneer4You

  • Par , le 30/09/2021 à 14h32
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

La box double accu IPV V 200 de Pionner4You est un modèle classique dans son design. Elle embarque un chipset YiHi performant et fiable d’une simplicité déconcertante. Une box agréable sans fioriture qui va à l’essentiel.

Sans défaut majeur

La box IPV V200 ne sort pas, esthétiquement, des sentiers battus. La forme générale n’est pas sans rappeler des modèles passés de la marque. Avec son chipset YiHi, le fabricant propose un modèle fiable. Quelques détails restent perfectibles pour proposer une box d’un niveau supérieur.

Caractéristiques techniques

Dimensions48 x 92,7 x 33,64 mm
Poids133 g
Format d'accus2 x 18650
ChargeUSB-C, charge externe
Puissance maximale200
Diamètre max. de l'atomiseur32
Modes disponiblesWatts, Courbes

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Simple et classique

Le dessus de la box est large et accepte des atomiseurs jusqu’à 32 mm de diamètre. C’est un excellent point qui rend la IPV V200 compatible avec la quasi totalité du matériel disponible. La connectique 510 est centrée sur la box, ce qui garantit un parfait équilibre de son montage. Elle est entourée d’une plateforme circulaire légèrement surélevée pour éviter de rayer le reste de la box.

Le dessous de la box indique quelques références. Étonnement, il n’y a pas de trous de dégazage. Les accus, au format 18650, sont placés de chaque côte de la box et recouverts par un capot magnétique. Il y a fort à parier qu’en cas de problème avec ses batteries, ces panneaux ne résisteront pas longtemps à la pression d’un dégazage. Mais le magnétisme des habillages latéraux est puissant. Pour un plus de sécurité, quelques trous auraient été les bienvenus… dommage !

Une gravure profonde qui indique le modèle est présente à l’arrière de la box. On ne trouve pas d’inscription supplémentaire ou autre logo. C’est simple et sobre. Les assemblages sont d’excellente qualité et les finitions impeccables. Deux encoches discrètes facilitent l’accès à la trappe à accu. Elles sont situées à l’arrière de la box et ne perturbent en rien l’esthétique globale.

En façade, deux boutons permettent d’ajuster les réglages. Il sont chanfreinés sur leur périphérie et dépassent d’à peine 1 mm du corps de la box. Ils sont silencieux lors de l’appui. Un port USB-C est présent pour une recharge éventuelle ou une mise à jour future du chipset. L’écran situé juste au dessus n’est pas très grand mais particulièrement lumineux pour une lecture instantanée.

Le bouton de déclenchement est bien situé. L’appui est agréable et ne demande pas trop de pression. Droitier, gaucher, amateurs d’appui avec le pouce ou l’index ne peuvent pas être déçus. C’est polyvalent et confortable. Les panneaux latéraux sont habillés, sur notre modèle, d’un faux cuir plutôt mal imité. Le contact sous les doigts est décevant, cela manque de moelleux. Dommage pour une box qui donne globalement une bonne impression. Les assemblages et matériaux sont de qualité hormis cette pellicule vinylique bas de gamme.

Electronique efficace

Les batteries se placent de chaque côté de la box IPV V200. Les panneaux d’habillage sont maintenus par des aimants puissants qui ne laissent aucun jeu ou mouvement désagréable. Une lanière est fixée dans chaque berceau pour faciliter le retrait de l’accu. C’est indispensable sur cette box, il est quasi impossible d’extraire la batterie sans, à moins de la secouer dans tous les sens. Pour l’introduction de l’accu, il en va de même, il faut un peu de force pour placer la batterie sans que ce soit un point négatif.

Comme nous l’avons évoqué précédemment, l’écran est très lumineux. Les contrastes de couleurs participent à la bonne lecture des informations essentielles. Le chipset YiHi SX 531 est performant à chaque puff. L’électronique envoie la puissance demandée à 1 W près. Impossible donc de ressentir un écart entre puissance exigée et celle délivrée. C’est un excellent point qui rend la box fiable.

Les menus sont simples. Le mode wattage est complété d’un préheat (soft, normal ou strong). Les fonctions SXi sont des courbes de puissance à ajuster sur toute la durée de la puff selon le montage associé et la sensation recherchée. À l’utilisation, pas de mauvaise surprise, la box est réactive, le signal de qualité.

En résumé

On aime

  • Compatibilité avec des atomiseurs de gros diamètre
  • Qualité du chipset
  • Facilité des menus
  • Ecran lumineux

On n’aime pas

  • Habillage des panneaux

Conclusion

4,4 /5

La box IPV V200 est globalement une bonne box. Elle accepte la plupart des atomiseurs du marché et son électronique YiHi est fiable. Les menus sont tout aussi simples à aborder pour une utilisation confortable au quotidien. On regrette l'emploi d'un vinyle bas de gamme qui prive la box d'une image plus haut de gamme.

Le IPV V200 en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.