Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Lancement de “#Jesuisvapoteur”

Lancement de “#Jesuisvapoteur”

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Un nouveau mouvement a fait son apparition dans le camp des défenseurs de la vape : “Je suis vapoteur”. Une initiative qui se distingue par un côté très professionnel et organisé.

Lancement en fanfare

Il y a quelques jours avait lieu le lancement de #JeSuisVapoteur, un hashtag coiffé d’un site Internet destiné à défendre le vapotage français. Un lancement en grande pompe : une page Facebook, et un kit de communication très complet envoyé à 3 500 magasins à travers la France, comprenant de multiples outils de communication dont des présentoirs et flyers pour sensibiliser les clients en boutique, entre autres.

Une campagne de communication pilotée par l’agence Oneshot, qui est à l’origine d’une chaîne YouTube destinée aux vapoteurs aguerris, et entièrement financée par huit entreprises du secteur. « Nous avons entièrement conçu la campagne et proposé à nos partenaires, qui ont accepté sans même la voir, en toute confiance. Jusqu’ici, les retours que nous avons eus sont très positifs » explique Florent Biriotti, Président de la société Pipeline et qui est à l’origine du projet.

La question principale qui se pose est celle du timing : pourquoi maintenant ? Florent Biriotti explique : « après la Présidentielle, pendant cinq ans, des choses vont se mettre en place au niveau de la vape, des règlements, des lois, sans qu’on n’ait la main dessus. L’idée était d’agir maintenant, tant qu’on a un ministre vapoteur (ndlr : Olivier Véran). »

Et surtout, l’objectif est de refuser une taxe. « On nous dit que, bon, une petite taxe, ça passe, mais non ! La question n’est pas le montant de la taxe sur la vape, mais le fait que ce n’est tout simplement pas juste. Le principe de taxer quelque chose qui sauve potentiellement des vies doit être refusé catégoriquement. »

L’opération se veut fédératrice. « Nous voulons quelque chose qui rassemble les vapoteurs, au-delà de la concurrence et des conflits de personnes qu’il y a dans ce milieu, comme dans les autres. Et avec un ton qui donne envie. Des campagnes ont déjà eu lieu dans le passé, avec des slogans plus offensifs, qui ont pu paraître clivants, l’idée ici est de nous exprimer de manière positive. »

Un complément vitaminé

Cette initiative volontaire pourrait constituer un apport intéressant aux actions de la Fivape et de Sovape, dont le rôle reste crucial, mais dont les prises de positions publiques se font parfois plus rares ou peut-être moins visibles, faute de moyens…

D’après nos informations la Fivape est, par exemple, en pleines négociations, actuellement, sur la place du vapotage dans la révision de la taxation sur les produits du tabac, et a nettement pesé dans la décision de la France de ne pas imposer de réservoirs de 2 millilitres lors de la dernière révision de la TPD. Autant d’actions pour lesquelles l’apport d’un soutien public visible ne peut être que positif.

Seule réserve de cette nouvelle campagne, la main tendue à tous les acteurs, y compris l’industrie du tabac, via France Vapotage notamment, dont nous ne pouvons qu’espérer, pour des raisons déontologiques et politiques, qu’elle ne la saisisse pas.

Retrouvez toutes les informations de cette campagne sur le site internet www.jesuisvapoteur.org

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.