Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Hypercar Kit – Uwell

Test : Hypercar Kit – Uwell

  • Par , le 26/09/2019 à 16h00
    Annonce

Uwell réalise avec l’Hypercar Kit, une box bien finie et agréable à plusieurs niveaux. Le clearomiseur Whirl qui l’accompagne est tout aussi bien fait, mais deux défauts majeurs viennent parasiter cet ensemble. L’ensemble y perd sensiblement.

Hypervape kit ?

Chez Uwell, on ne fait pas dans la dentelle… Hypercar Kit. Avec un nom pareil, on s’attend à un monstre rutilant de watts sous le capot. Les couleurs, la forme, le look global de ce kit ont effectivement un aspect agressif qui pourrait faire penser à une voiture ultra sportive italienne survitaminée. Mais dans la réalité, c’est un kit bien sage, prévu essentiellement pour une vape indirecte. Adieu les gros nuages, les centaines de watts à vous envahir les poumons de vapeur… Pas d’hyper vape, mais un kit globalement bien fait et sage.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod85,7 x 44,2 x 25,7 mm
Poids du mod205.5 g
Format d'accus18650
ChargeUSB, charge externe
Puissance maximale80
Diamètre max. de l'atomiseur24
Modes disponiblesWatts, Contrôle température, Bypass
Dimensions du clearomiseur24,2 x 46,3 mm
Poids du clearomiseur41 g
Capacité du clearomiseur3.5 ml
Plages d'utilisation10 à 22 W
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Belle construction presque sans faute

La connectique 510 est montée sur ressort et présente sur tout son pourtour un design soigné. Même si cela ne se voit plus, une fois le clearomiseur en place, on sent rapidement le souci du détail de la part du fabricant. C’est propre et net. Le nom de la box est aussi gravé sur le haut de la box assez discrètement, sans bavure.

Sur l’Hypercar, on oublie les 5 clics habituels pour allumer ou éteindre la box. Ici, un simple bouton on/off, tel un interrupteur pour la mise en service. C’est un peu déroutant au départ, quand on est habitué à tapoter sur le fire, mais on s’y fait assez vite. Le bouton a une bonne retenue, il est quasi impossible qu’il bouge de lui même en cas de transport.

La box accueille un accu au format 18650. Les connexions du berceau sont montées sur ressort, la mise en place de l’accu est facile. La porte à accu tient par deux aimants puissants qui tiennent parfaitement sans jeu. Les sens de polarité sont bien visibles, impossible de se tromper. Et si c’est le cas, la box est protégée contre l’inversion de polarité !

En façade, on trouve un écran (petit) bien visible quelque soit les conditions d’éclairage. Pas de fioriture, pas de menus sans fin : un mode wattage, un mode bypass et un mode controle de température. L’ensemble est simple d’accès, très intuitif. Les boutons “+” et “-” sont sans reproche, aucun cliquetis désagréable. Une connectique micro USB est aussi présente pour d’éventuelles mises à jour et rechargement.

Quant au bouton fire, c’est un raté total et c’est bien dommage ! Large, il tombe assez naturellement sous le doigt et laisse une superficie suffisamment importante pour ne pas le manquer. Son seul problème c’est son revêtement : une sorte de caoutchouc épais recouvre le bouton. Ce n’est pas spécialement désagréable au toucher, mais l’épaisseur de cette finition est telle, que le fire, se déclenche assez tardivement dans l’appui. Il faut appuyer fortement et maintenir une pression suffisante pour ne pas interrompre le signal. C’est pénible et fatigant à l’usage, crampe en perspective assurée !

Pour le reste, la box est impeccable mais ce point négatif vient sérieusement altérer une appréciation qui, jusqu’à présent, venait situer ce mod comme très bon.

Clearomiseur classique

Le clearomiseur Whirl est bien usiné. Il est assorti à la box. La peinture est satinée et d’excellente qualité. La bague d’air flows n’est ni trop souple ni trop ferme et se règle aisément. On peut faire varier les arrivées d’air d’un petit trou à cinq. Le flux d’air est très correct et adapté aux résistances fournies. Pas de perturbation dans la circulation de l’air, pas de sifflement. C’est bien pensé et réalisé !

Le drip tip est au format 510 et orné d’une bague en métal à sa base qui rappelle la couleur du kit. Il est agréable sur les lèvres et adapté à une vape indirecte.

Classiquement, on trouve une base où se loge la résistance, un réservoir en Pyrex fermement maintenu sur une cage avec des joints épais et larges garantissant une bonne étanchéité, ainsi qu’un top cap avec un énorme joint sur le dessous.

Les ouvertures pour remplir en e-liquide sont en forme de haricot, suffisamment larges pour accepter la plupart des embouts de flacon. Les filetages sont bien réalisés et ne souffrent d’aucun défaut.

En bonus, avec le clearomiseur, un embout pour protéger le drip tip des poussières est fourni. C’est gadget mais bien pratique.

Des résistances bien différentes

Le Whirl est fourni avec deux résistances. Elles se pluggent sur la base du clearomiseur et tiennent parfaitement grâce aux joints présents.

Une résistance a une valeur de 0,6 ohm (celle de gauche) pour une plage d’utilisation comprise entre 18 et 22 W. Elle fonctionne correctement et restitue assez fidèlement les saveurs. Elle n’est ni mauvaise, ni exceptionnelle, mais se situe dans une moyenne honorable. Une vape directe très restrictive est envisageable mais c’est surtout en vape indirecte qu’elle s’en sort le mieux. La mode des résistances en mesh (efficace pour leurs saveurs) n’est pas d’actualité sur ces résistances. Dommage, on y gagnerait surement en expression des arômes.

La deuxième résistance a une valeur de 1,8 ohm, enfin théoriquement… Testée sur plusieurs box, elle a toujours été détectée à plus de 2 ohms ! La plage d’utilisation conseillée est comprise entre 10 à 15 W. C’est, par contre, une véritable déception: les saveurs sont quasi inexistantes. C’est froid, mou, fade, sans intérêt. Dommage pour une résistance qui se destine aux amoureux du MTL ou à des débutants se lançant dans la vape. Avec cette résistance, il n’est pas sûr qu’un primo-accédant abandonne aussi vite son paquet de clopes pour passer à la vape !

En résumé

On aime

  • Très bonne finition
  • Menus simples et pratique
  • Clearomiseur facile

On n’aime pas

  • Bouton de déclenchement médiocre
  • Résistance MTL sans intérêt

Conclusion

3,7 /5

Le kit Hypercar de Uwell a potentiellement tous les atouts pour être un succès, mais son bouton de déclenchement dur n'offre pas un confort à l'usage suffisamment pertinent pour une utilisation agréable de la box. La résistance de 1,8 ohm est médiocre et ne donne aucun plaisir au quotidien. Dommage, la box est soignée, bien finie et simple d'utilisation. Une amélioration des résistances est à penser vite pour que ce kit sorte du lot.

Le Kit Hypercar en images