Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Hibou MTL Tank – KSL Vapor

Test : Hibou MTL Tank – KSL Vapor

  • Par , le 15/04/2022 à 13h09
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

KSL Vapor est une marque qui s’efforce toujours de produire des cigarettes électroniques simples et originales. Parfois c’est juste ça, et parfois, c’est vraiment intéressant. Nous sommes dans ce cas aujourd’hui avec le Hibou Tank MTL. Il n’a pas de grands yeux pour voir la nuit, mais il est simple, amical, et pédagogique : c’est à la fois un clearomiseur et un atomiseur reconstructible. Partons à sa rencontre.

Un atomiseur amical et généreux

Le Hibou Tank MTL peut rappeler des souvenirs à celles et ceux qui ont connu la cigarette électronique il y a 6 ou 7 ans. Son design et son ergonomie rappelle les atomiseurs de cette époque, et en particulier le Nautilus. Bel acier, design tout en douceur, c’est un atomiseur manifestement dédié à la vape tranquille, en inhalation indirecte. 
Il est toutefois de conception moderne, avec, par exemple, son réservoir qui se remplit rapidement par le haut. Surtout, il offre une option assez rare aujourd’hui, puisqu’il peut être utilisé à la fois :

  • comme un clearomiseur, avec des résistances interchangeables,
  • et comme un atomiseur reconstructible, avec un plateau de montage.

Le Hibou Tank MTL est donc un bon atomiseur pour se lancer dans la vape, avec la possibilité d’expérimenter rapidement le reconstructible.

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur51
Contenance2ml
Poids45 g
Remplissagepar le haut
Résistancesinterchangeables
Plage d'utilisation8 à 25 watts
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip510
Matériauxacier

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Le Hibou Tank MTL version clearomiseur

Le Hibou Tank Mtl est d’abord un clearomiseur très facile à utiliser, qui se consacre exclusivement à l’inhalation indirecte, même si elle peut être assez ouverte.
Le réglage du flux d’air est confié à une bague, au bas de l’atomiseur. Elle permet d’ouvrir tout ou partie des 5 orifices. La gamme de tirage va ainsi de l’inhalation indirecte très serrée (MTL), à une inhalation directe très restreinte (RDL).

KSL Vapor livre son atomiseur avec deux résistances,  conçues pour des e-liquides avec plus de 50% de PG : 

  • L’une de 0,6 ohm pour vapoter entre 15 et 23 W.
  • L’autre de 1,2 ohm pour vapoter entre 7 et 11 W.

Ce choix est classique et judicieux. La résistance de 1,2 ohm est parfaite pour vapoter en MTL serré, avec une vapeur légère et froide à tiède. Celle de 0,6 ohm permet soit d’obtenir une vapeur plus chaude, soit de faire plus de vapeur avec un tirage plus ouvert.

La comparaison avec le Nautilus garde ici tout son sens : les saveurs sont bien restituées, vapoter avec le Hibou Tank Mtl est parfaitement agréable.

Le Hibou Tank MTL en reconstructible

Comme nous le disions précédemment, notre produit du jour est aussi un atomiseur reconstructible. Ainsi, il permet aux débutants une initiation simple à cette pratique, dès qu’ils s’en sentent prêts, et sans même avoir besoin de changer de matériel.

KSL Vapor livre en effet son atomiseur avec une troisième résistance, qui n’en est pas une. 

Plus large, elle cache un plateau qui permet de construire soi-même ses coils.

Il n’y a pas énormément de place, mais le montage d’un simple coil reste aisé. C’est un bon atomiseur pour découvrir le reconstructible et en apprendre les arcanes.

Le mieux, pour commencer, est d’utiliser une résistance en fil simple, de 2,5mm, voire de 2 mm de diamètre. Ainsi, il est facile de la positionner, en évitant qu’il touche la cloche une fois remise en place. Il est aussi possible d’utiliser du fil clapton, comme sur cette photo, à condition qu’il soit dédié au MTL, avec une valeur de résistance de 0,5 ohm au minimum.

Une fois le coil fixé, il reste à mettre en place la mèche de coton, en positionnant ses extrémités dans les rigoles, sur le côté. La question est alors : faut-il les faire descendre jusqu’en bas ?

Pour un premier montage, mieux vaut les couper longues, pour qu’elles reposent en bas des rigoles. Si la capillarité n’est pas suffisante, alors il faudra les couper plus courtes. Comme pour tout le matériel reconstructible, c’est une affaire de tests jusqu’à trouver ce qui fonctionne le mieux pour soi.

Dans cette configuration, la vape est aussi de bonne qualité, voire un peu supérieure à celle des résistances interchangeables. C’est tout l’intérêt du reconstructible, en dehors des économies réalisées : on peut choisir précisément la valeur de résistance qui convient à ses préférences personnelles.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Qualité des saveurs
  • Initiation simple au reconstructible

On n’aime pas

  • Nécessité de démonter le réservoir pour changer la résistance

Conclusion

4,3 /5

Le Hibou Tank MTL est un bon atomiseur, qui rappelle une référence du genre, et c'est un compliment : le mythique Nautilus. Son look un peu rétro le rend discret, comme sa vape en inhalation indirecte. Avec ses résistances interchangeables, c'est un bon clearomiseur pour débuter. Son plateau permet de découvrir les intérêts du reconstrucible sans avoir à changer de matériel.

Le Hibou MTL Tank en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.