Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Flave RDA – Alliancetech Vapor

Test : Flave RDA – Alliancetech Vapor

Le Flave est un atomiseur dripper offrant un très bon rendu des saveurs, agréable à utiliser et très bien réalisé malgré quelques petits défauts.

La réalisation et l’ergonomie sont excellentes

Le Flave est livré dans une boite à tiroir, dans laquelle on trouve également une pochette de pièces de rechange. Joints et vis de plateau bien entendu, mais également un pin bottom feeder bienvenu. A vrai dire on aurait été déçu de ne pas le trouver, mais cela n’empêche pas d’apprécier sa présence.

S’il ne mesure que 28mm de hauteur, il est en 24mm de diamètre, ce qui le distingue des drippers qui s’inspirent de la même conception. Le Flave surfe de fait sur la vague des drippers dans le tonneau du Hadaly par exemple, avec un flux d’air latéral de chaque côté du simple coil. La recette a largement fait ses preuves, pour autant le dernier né d’Aliancetech sort bien son épingle du jeu en restant original.

La réalisation et les finitions sont excellentes, avec un petit bémol dont on parlera plus tard pour l’isolant en peek. L’usinage est parfait, l’ajustement impeccable. Les joints qui maintiennent la chambre sur la base tiennent juste ce qu’il faut pour permettre un ajustement facile du flux d’air sans lui permettre de bouger tout seul. Le tout rendant ce dripper vraiment agréable au quotidien.

La connexion 510 est parfaite avec les deux pins. Aliancetech a eu la bonne idée de laisser ressortir un peu l’isolant du filetage. Avec le pin standard, on se retrouve avec un ensemble pin-isolant qui ressort suffisamment du filetage pour être particulièrement sûr en montage hybride. Pas moyen de faire un court-circuit sur le positif de la batterie sauf à le faire exprès, et encore on ne serait pas certain d’y arriver.

Même réussite avec le pin bottom feeder, dont le passage de liquide est large et permet au 100% VG de passer facilement. Une fois en place, il ressort du plateau sur un millimètre environ, ce qui laissera après le squonk une petite réserve de liquide parfaitement dosée. Assez pour laisser de l’autonomie, sans pour autant risquer de provoquer des fuites si on retourne le dripper dans la poche. Un sans-faute.

Le drip tip est en Ultem, ce qui procure un confort indéniable en évitant de le voir trop chauffer. Il est large et facile à installer comme à retirer, ce qui est pratique pour dripper. On peut le faire directement en laissant le drip tip en place, ou le retirer pour examiner son montage. Ce drip tip fait également office d’adaptateur 510, vous pourrez lui ajouter n’importe quel drip tip de votre choix. On peut par contre regretter l’absence d’un simple réducteur qui permettrait d’installer un drip tip standard seul.

Le réglage du flux d’air est des plus classiques, il se fait aisément en tournant la cloche. En position complètement ouvert, les deux cyclopes produisent un flux d’air aérien légèrement restreint. Les chasseurs de nuages n’y trouveront pas leur compte, le Flave n’est pas prévu pour le cloud chasing, il privilégie le rendu des saveurs.

Il reste cependant aérien et raisonnablement silencieux, malgré une petite tendance au sifflement à mi ouverture. Grand ouvert, vous pourrez vaper à des puissances élevées tout en conservant un excellent rendu des saveurs. En le refermant, on arrive à obtenir un flux d’air restreint pour une inhalation directe serrée, mais toujours trop aérien pour une inhalation indirecte agréable. Le Flave est plus aérien qu’un Narda, et à peine plus que le Hadaly. Par contre, son plateau permet davantage de fantaisies.

Caractéristiques techniques

  • Atomiseur dripper
  • Fabriqué par AllianceTech en France
  • Diamètre: 24mm
  • Hauteur : 28mm
  • Fabriqué en acier inoxydable
  • Single coil
  • Drip Tip en ultem
  • Pin plaqué or
  • Livré avec un pin BF

Un plateau simple, efficace mais perfectible

Le Flave est exclusivement prévu pour le simple coil. Les contorsionnistes du fil de kanthal arriveraient sans doute à faire tenir deux coils, cela ne présenterait pas le moindre intérêt au vu des arrivées d’air sur cet atomiseur.

Une seule résistance donc, qui sera placée juste en face des arrivées d’air pour profiter de l’excellent rendu des saveurs du Flave. L’opération est facilitée par les deux encoches arrondies en haut du plateau, perpendiculairement aux arrivées d’air. Elles permettent de faire descendre l’axe sur lequel vous faites vos résistances juste à la bonne hauteur. Il ne reste plus qu’à placer la résistance au milieu et le tour est joué, c’est enfantin.

On dispose d’une vis de chaque côté du plateau, le centrage en face des arrivées d’air est spontané. Les deux vis sont à emprunte plate, et assez profonde pour assurer une prise solide. Leur tête manque par contre un peu de largeur. Plus larges, il y aurait eu davantage de prise entre la vis elle-même et la tête pour les gros fils. Cela aurait également réduit l’espace entre les vis et le plateau, en formant une pince qui aurait également contribué au bon maintien des fils en clapton et autres tricotages.

Telles quelles, la prise sur les fils larges sera suffisante, mais laisse une impression d’approximatif. Vous n’aurez que la moitié de votre fil pris sous la vis, et une vis qui aura tendance à pencher une fois resserrée. D’un point de vue fonctionnel, cela ne pose pas le moindre souci. Mais ça reste agaçant.

L’autre reproche concerne l’isolant en peek du positif. Il est imposant, recouvre une partie du fond de la cuve et tout le coté du positif. C’est justement au niveau de la vis positive que la découpe est approximative, et empêche de passer le fil sur l’extérieur de la vis en recouvrant la sortie du fil. On ne peut donc passer le fil qu’à l’intérieur de la vis, du coté qui allongera la résistance au resserrage. Le « bon » coté, celui qu’on préconise généralement et qui serait pratique pour les longs coils, est condamné par cet excès d’isolant. Un coup de cutter peut régler le problème, mais cela reste à mon avis un défaut de conception ou de réalisation regrettable.

Une vape onctueuse

Le Flave reste très facile à coiler malgré ces réserves, et très confortable à l’utilisation. Le drip est facile, le squonk également, et il faut en faire exprès pour le faire fuir.

Mais surtout, il a un très bon rendu des saveurs, y compris flux d’air grand ouvert. Alliancetech a voulu réaliser un atomiseur saveur, c’est largement réussi. La chambre réduite concentre bien les arômes, qui ressortent avec une très bonne précision à 30 watts flux d’air moitié fermé, ou 50 watts flux d’air complètement ouvert à mon avis. Au-delà, la vape devient vraiment chaude et l’atomiseur vite brulant, et en deçà il est difficile de réduire assez le flux d’air pour avoir un bon équilibre.

En un mot, le Flave est une réussite. Un dripper facile à vivre et agréable qui procure un excellent rendu des saveurs. Il ne vous conviendra pas si vous préférez la vape indirecte ou, au contraire, les usines à vapeur. Mais pour une vape mono coil orientée saveurs avec un flux d’air un peu restrictif, il ne vous décevra pas, malgré un plateau perfectible au niveau des vis.

En résumé

Points positifs :

  • qualité globale de fabrication
  • facilité d’utilisation
  • rendu des saveurs
  • pin BF ou standard

Points négatifs :

  • Fixation des résistances
  • Isolant peek approximatif
  • Pas d’adaptateur drip tip

Le Flave RDA en images

Name of Reviewed Item: Flave RDA Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/06/flav-2.jpg Review Author:Review Date:
  • Trob

    Excellent article

    • Vap’Ed

      merci cher confrère 😉