Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Primo – Xtra Mile Vape

Test : Primo – Xtra Mile Vape

Le Primo de Xtra Mile Vape est un Monas V2 : un atomiseur hybride genesis et coton à montage central. Le meilleur des deux mondes et du rendu des saveurs.

Il est livré dans le désormais classique tube télescopique en plastique. Rien de luxueux, mais il a l’avantage de pouvoir être réutilisé pour stocker ou transporter votre atomiseur ultérieurement. Le primo est enroulé dans un papier doux, accompagné d’une pochette de pièces de rechange. Des joints bien sûr, et un petit écrou pour le plateau.

Une ergonomie efficace

Le primo est compact et léger. Son diamètre de 22mm le rend compatible avec tous les mods et boxes. Il ne mesure également que 33mm de hauteur pour une capacité tout à fait suffisante de 3ml. Ca n’est clairement pas un atomiseur prévu pour les gros montages et les grosses puissances qui vous éclusent un réservoir en moins de temps qu’il vous en a fallu pour le remplir.

Le design est réussi. L’atomiseur est composé de cinq anneaux de même largeur : deux bandes de métal poli encadrent le réservoir en Ultem. Au-dessus, la bague de réglage du flux d’air en microbillé, puis le drip tip noir et court. L’ensemble est esthétique, et s’adapte harmonieusement à toutes les finitions de mods. Bien vu.

La réalisation comme les finitions sont excellentes, c’est le moins que l’on puisse demander à un atomiseur de ce prix et il remplit largement le cahier des charges. Les filetages sont fluides, les ajustements impeccables et les joints parfaits. Ils offrent une résistance suffisante pour que rien ne bouge inopinément mais restent faciles à manipuler. L’ensemble donne également une excellente impression de solidité.

Caractéristiques techniques

  • Fabrication : Corée du sud
  • Contenance : 3ml
  • Matériau(x) : SUS 316, PEEK, Ultem, acetal
  • Dimensions : 33mm
  • Poids : 41g
  • Diamètre : 22mm

Le trip tip n’est pas amovible, mais peut servir de support à un drip tip 510 si vous préférez plus long. C’est en fait un petit tuyau de métal entouré d’un anneau en acetal noir, maintenu par un joint. Pratique pour le nettoyage et surtout efficace pour limiter la chaleur de l’embout, mais réellement très court.

De l’autre côté, on retrouve la connexion 510 qui a le bon goût d’être réglable. Vous pourrez donc avoir un plot central court pour les connexions sur ressort, ou nettement proéminent pour les connexions hybrides. La vis de réglage ne bougera pas de la position que vous aurez choisi, la conception est irréprochable sur ce point.

Le réservoir est en Ultem, et se visse sur la base du plateau. Son étanchéité est assurée sur la partie inférieure par un gros joint souple. Le remplissage se fait aisément par les deux trous sur sa partie supérieure, mais il faudra une pipette, une aiguille ou un embout assez fin sur votre bouteille tout de même. Le fond de la cuve est en fait la base de l’atomiseur, en métal donc. Il est en forme de cône, pour assurer que les dernières gouttes de liquides se concentreront au milieu quand le réservoir est vide, juste là ou arrive la mèche. Aussi simple qu’astucieux !

Un flux d’air parfait pour la vape directe autant qu’indirecte

Le réglage du flux d’air rend le Primo particulièrement polyvalent. Il se fait simplement en tournant la bague supérieure, qui est parfaitement maintenue par un joint. Là aussi, il est assez gros pour maintenir fermement la bague tout en la laissant facile à manipuler.

Le flux d’air passera par deux trous de 2x1mm, 2×1,5mm, 2x2mm ou 2×2,5mm selon votre préférence. Cela permet d’avoir un flux d’air aérien plus ou moins restrictif pour l’inhalation directe orientée saveurs. Mais le réglage dispose également d’un unique trou de 1mm, parfait pour l’inhalation indirecte.

Pas de gros flux d’air très aérien pour autant, les chasseurs de nuages n’y trouveront pas leur compte. L’atomiseur n’est de toute façon pas prévu pour, pas moyen de placer les gros montages correspondants et la chambre serait bien trop réduite pour l’exercice. Le primo est dédié aux saveurs, mais il saura satisfaire tous les types de vape dans ce registre.

Le plateau adapté au mesh comme au coton

Et quand je parle de chambre réduite, ça n’est pas une figure de style : 17mm de diamètre et 6mm de hauteur, ensuite c’est le drip tip. Juste de quoi mettre le montage et les posts, a peu de choses près. Et cela se ressent à la vape. Une vapeur dense et exceptionnellement savoureuse. Les arômes sont rendus avec une précision et un détail remarquables.

Le plateau quant à lui est astucieux, polyvalent mais pas toujours pratique.

La base en elle-même est ingénieuse. Le positif est en bas, comme toute la base elle-même donc, et ce sont les deux posts qui font le négatif. L’astuce qui rend ce plateau polyvalent est le petit insert en inox qui vient réduire le diamètre du passage de la mèche. Installé, il laisse une ouverture de 3mm, parfaite en mesh avec un montage de 2,5mm de diamètre. Quand on le retire, l’ouverture passe à 4,5mm, idéale avec un montage coton et une résistance en 3mm.

Cette petite pièce est en métal est maintenue par un joint torique, aucun risque qu’elle souffre d’une température excessive quand on fait rougir son montage mesh pour l’isoler. Elle se place par le dessous, et ne peut donc pas remonter pour aller titiller la résistance. Bref, c’est aussi simple qu’efficace pour assurer une parfaite capillarité que vous soyez en mesh ou en coton.

Deux points me semblent toutefois moins pratiques qu’ils pourraient l’être. Le premier est la présence des deux posts négatifs. Un seul gênerait à mon sens moins pour faire ses montages. C’est sans incidence si vous faites votre montage avant de passer votre mèche. Par contre, si vous faite un montage genesis en plaçant d’abord votre mesh pour tourner la résistance autour, le second post complique un peu l’opération, d’autant plus que je ne vois pas trop son intérêt. On ne fera jamais de double coil sur le primo (ce qui n’exclue pas les montages parallèles), et il n’y a qu’un seul positif de toute façon.

Le second point qui me chiffonne un peu est les écrous de serrage pour les pattes de la résistance. En soi ils fonctionnent très bien et ont un profil qui permet d’assurer un excellent maintien des fils. Mais celà reste moins pratique qu’une vis. Ou alors des posts un peu plus larges, avec un trou dans l’axe pour passer les fils avant de les resserrer.
Ces écrous sont vraiment petits et se manipulent peu à la main, il faudra une pince pour les serrer comme il faut. C’est un système qui fonctionne et qui a ici le mérite d’être vraiment compact, mais je le trouve moins pratique. Je vous laisse juger pour vous-même, il a aussi ses adaptes.

Un excellent atomiseur saveurs

Xtra Mile Vape a réussi l’atomiseur saveurs presque parfait. Il ravira autant les inconditionnels du mesh que ceux des montages coton, les amateurs de flux d’air très serré comme ceux des flux d’air aériens. Le tout avec un produit remarquablement fini et pratique.

Il excelle dans la vape saveurs, entre 10 et 30 watts, avec des montages adaptés. Il va de soi que les amateurs de grosses puissances et de montages en triple fused framed twisted helix caterpillar peuvent passer leur chemin, il n’y a rien pour eux ici.

Par contre, pour ceux qui privilégient les saveurs justement, c’est une merveille. Pas une merveille des plus faciles pour autant. C’est le genre d’atomiseurs avec lesquels il faut prendre son temps, tâtonner pour trouver le meilleur montage, en particulier en genesis bien sûr. Et c’est bien en genesis qu’il donne le meilleur de lui-même. A aller trop vite, on le trouvera juste très bon. En prenant le temps, on finit par manquer de qualificatifs, on se contentera d’un « exceptionnel » qui lui rend finalement assez bien justice.

En résumé

Points positifs :

  • Qualité de réalisation
  • Rendu des saveurs
  • Compacité
  • Polyvalence mesh/coton
  • Flux d’air direct/indirect

Points négatifs :

  • Double post négatif inutile
  • Ecrous de serrage vraiment petits

Le Primo en images

Name of Reviewed Item: Primo Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/06/primo.jpg Review Author:Review Date: