Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Dead Rabbit MTL RTA – Hellvape

Test : Dead Rabbit MTL RTA – Hellvape

    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

Si vous ne fumez pas, ne vapotez pas.

Le fabricant Hellvape est connu dans le monde du vaping notamment grâce à la success stories des Dead Rabbit. L’atomiseur arborant un lapin mort est avant tout un atomiseur reconstructible double coils décliné en RTA et en RDA. Cette année, le fabricant se lance le défi de sortir, contre toute attente, une version MTL de son modèle phare. 

Un Dead Rabbit MTL ?

Le Dead Rabbit est le modèle phare du fabricant Hellvape. Décliné en plusieurs versions, RTA ou RDA, il a majoritairement été un atomiseur double coil, de bonne facture pour une production massive de nuages. Lors de Vapexpo Lyon 2023, le fabricant dévoile son nouveau projet : un Dead Rabbit MTL.

Cette version connaîtra-t-elle le même succès que ses prédécesseurs? 

Caractéristiques techniques

Diamètre23 mm
Hauteur32 - 38
Contenance2 ml - 4 ml
Poids51 g
Remplissagepar la haut
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le dessous
Drip Tip510
Matériauxacier inoxydable

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi
  • Goodies

Un vrai MTL ?

Hellvape propose un atomiseur reconstructible MTL de 23 mm de diamètre, en acier inoxydable de bonne facture. Il se démonte entièrement, ce qui facilite grandement son nettoyage. Son usinage est bien réalisé, les pas de vis sont propres et le plateau de montage est irréprochable. La connectique 510 dépasse suffisamment pour une utilisation sur un mod méca hybride.

Le remplissage s’effectuant par le dessus, il faut retirer le top cap pour accéder aux trous de remplissage. Un moletage facilite la manipulation.

Les trous de remplissage sont assez larges pour accepter la majorité des embouts de flacon d’e-liquide. Un joint se trouve sous le top cap pour permettre une étanchéité parfaite du Dead Rabbit MTL. Un second joint de remplacement est fourni dans la boîte, avec d’autres pièces de rechange. 

Hellvape offre la possibilité de choisir entre un réservoir d’une contenance de 2 ml ou de 4 ml, ce qui est plus que confortable pour ce type d’atomiseur à faible consommation de liquide. Le remplacement de l’un ou de l’autre s’effectue tout simplement en dévissant la base et le top cap de l’atomiseur. En revanche, il n’y a pas de Pyrex de remplacement dans la boîte.

L’airflow du Dead Rabbit MTL se situe sur la base. Il y a 4 perçages de diamètres différents pour permettre à l’utilisateur de choisir le débit d’air qu’il préfère. Le fabricant offre le choix entre un airflow de 0,8 mm, 1,2 mm, 1,4 mm et 1,6 mm. Ce réglage est précis. Avec l’ouverture à 0,8 mm, le tirage est très serré où les joues se creusent. Avec l’airflow réglé sur 1,6 mm, le Dead Rabbit MTL se situe sur un MTL plus ouvert.

Le choix des différents diamètres s’effectue par la simple rotation de la bague d’airflow, à la base de l’atomiseur. Le même moletage que sur le top cap facilite la manipulation. Une fois que le flux d’air entre dans l’atomiseur, il est redirigé par un trou situé sous le coil.

Hellvape ne propose pas de réglage au niveau de ce trou par des inserts amovibles, mais cela ne retire en rien la précision du réglage de l’air. La restitution des saveurs est correcte, sans être exceptionnelle. Le Dead Rabbit MTL est bien un vrai MTL.

Le Dead Rabbit MTL est surmonté d’un drip tip au format 510 en résine, en forme d’oreille de lapin. Son look est original, mais il ne plaira pas à tout le monde. Si toutefois la forme originale de ce modèle peut surprendre, le fabricant a prévu un second drip tip en delrin, plus sobre et tout aussi efficace. Le diamètre intérieur des deux embouts buccaux correspond bien à un tirage serré.

Ideal pour un débutant

Le plateau de montage du Dead Rabbit MTL est simple. On y trouve deux posts pour y placer les pattes du coil. Les arrivées de liquide sont bien conçues pour ce type d’atomiseur.

Des rebords entourent les vis de post pour faciliter le maintien des pattes du coil lors de leur serrage. Ce dispositif est idéal pour un débutant dans le monde du reconstructible. Les arrivées de coton ne sont ni trop grandes, ni trop petites. Avec une résistance de 2,5 mm de diamètre, il suffit de déposer le coton dans les logements prévus à cet effet.

Avec un coil de 3 mm de diamètre, il est essentiel de désépaissir un peu le coton afin que celui-ci ne soit pas trop tassé et laisse le liquide remonter jusqu’au coil. Rien de compliqué. 

Le plateau de montage est permissif, il est possible de placer des résistances en fil simple ou des petits coils exotiques comme des petits fused clapton MTL. Les posts sont suffisamment éloignés pour accepter un coil de 3 mm de diamètre.

Les gros coils exotiques ne sont évidemment pas adaptés à ce type de matériel qui est conçu pour une vape à faible puissance et un tirage serré. 

Sans être dans le haut du panier des atomiseurs en inhalation indirecte, le Dead Rabbit MTL RTA n’en demeure pas moins un bon produit pour tout vapoteur qui cherche une vape serrée de qualité. Simple à monter, fiable et complet, c’est un produit idéal pour se lancer dans le MTL avec un budget maîtrisé.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Facile à monter
  • Réglages d'airflow
  • Boîte bien fournie

On n’aime pas

  • RAS

Conclusion

4,7 /5

Le dernier Dead Rabbit de la marque n'a rien à voir avec ses ainés double coil mais il est tout aussi bien conçu. Le Dead Rabbit MTL RTA est un vrai atomiseur MTL. Le réglage de l'airflow est précis et efficace, les saveurs sont plus que correctes sans être exceptionnelles. Son montage est très simple, idéal pour un vapoteur souhaitant débuter le reconstructible.

Le Dead Rabbit MTL RTA en images