Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » E-liquide » Test de la gamme au CBD Cool & Relax, sans PG ni VG

Test de la gamme au CBD Cool & Relax, sans PG ni VG

    Annonce

La société Cool & Relax nous a proposé de tester sa gamme de produits au CBD. Originalité première du produit, proposer une base sans PG ni VG, en utilisant une base de Bio Propanediol. Revue de la gamme.

L’interview du fondateur de Cool and Relax est à retrouver ici. 

La gamme Cool & Relax

Ce sont cinq liquides qui sont proposés dans le catalogue Cool & Relax. Coold, le liquide frais, Coolemon, à base de citron, le neutre, sans arômes et qui peut aussi faire office de booster sans parasiter le goût de vos liquides, le Relaxe, déclinaison gourmande aux notes de café et de fruits à coque, et le Relaxtaire, clin d’oeil à un célèbre liquide à base de fruits rouges frais.

Si la qualité des arômes n’est pas la priorité quand on achète du CBD, elle n’en est pas moins importante, puisque c’est la saveur qui vous accompagnera tout au long de la journée. De ce point de vue, la gamme est réussie : les arômes sont bons, pas surdosés, pour éviter les risques d’écœurement, adaptés à une consommation all day sans soucis.

Un petit bémol sur le Relaxtaire, on aime ou on déteste le liquide dont il s’est inspiré. Votre serviteur le déteste, et l’effet du liquide de Cool & Relax ayant été assez similaire, on pourra conclure que le pari est réussi. Si vous aimez le Red, nul doute que sa réinterprétation vous plaira.

Mais l’essentiel est dans la molécule de CBD. Essayons de juger ses effets.

Les effets du CBD

Trois différentes déclinaisons sont proposés pour les liquides prêt à vaper, 150, 300 et 500 mg, et une quatrième, 1000 mg, à consommer tel quel ou comme booster.

Pour tester ces liquides, j’ai utilisé un atomiseur reconstructible Keras de Atmizoo avec une résistance de 1,2 ohms à une puissance variant entre 13 et 16 watts, pour l’expérience de consommation all day proprement dite. J’ai testé d’autre solutions, notamment à forte puissance, mais le CBD ne se prête pas au power vaping.

Le premier constat, c’est que le CBD et la nicotine ne vont pas ensemble. Ayant,les premiers temps essayé de vapoter les deux en parallèle, j’ai pu constater que les effets s’annulaient, donnant une sensation assez désagréable. La substitution totale, c’est à dire une vape pure CBD sans vaper de produit nicotiné à côté, a montré une première application de la molécule : l’absence de manque. Dans mon cas précis, étant un vapoteur de longue date, ma dépendance à la nicotine s’est fortement atténuée, mais en vapant du CBD, il n’y en avait pas.

Une piste donc pour le sevrage nicotinique. Ceci étant, je n’ai pas poursuivi l’expérience sur du suffisamment long terme pour démontrer son efficacité. Mais le CBD est une piste à creuser pour certain cas, certainement.

La déclinaison à 500 mg semble avoir des effets relaxants. Attention, c’est au conditionnel. Précisons les choses, par honnêteté : je souffre du dos. Pas comme beaucoup qui ne savent juste pas s’asseoir correctement, mais un vrai mal de dos, avec un mot du docteur et tout. Simplement, ce mal n’est pas continu, il est constant mais plus ou moins prononcé par périodes.

Pendant la période ou j’ai consommé du 500 mg, ce mal s’est atténué, MAIS je n’ai aucun moyen de pouvoir affirmer que cet effet est dû au CBD ou à un répit comme j’en ai régulièrement.

Quand au 1000 mg, pas de commentaires particuliers, puisque, dissous dans une base neutre, il permet d’obtenir un des dosages mentionnés ci-dessus. Observons qu’il ne fausse ou n’influence pas le goût des liquides, rajoutant à peine un soupçon d’amertume très discrète. Je ne l’ai pas testé en vape pure.

Au niveau des autres effets, le hit du CBD est très prononcé, mais différent de celui de la nicotine. Moins sec, il semble durer plus longtemps et « taper » plus profondément en gorge, une sensation pas désagréable.

Sur la version dosée à 500 mg, j’ai pu observer, après plusieurs heures, un effet de légère somnolence. Pas de quoi tomber endormi sur mon clavier, mais je n’aurai pas pris le volant, par exemple, ce que d’ailleurs Cool & Relax préconise d’éviter sur son site.

Enfin, en fin de journée, j’ai senti une irritation en gorge due à une légère intolérance à la molécule de CBD. Sur une base PG/VG, à dosage identique, une telle irritation était survenue plus tôt, ce qui semble indiquer que le Bio Propanediol l’atténue.

En conclusion

Au final, tester la gamme CBD de Cool & Relax n’a pas été une expérience désagréable, hormis le Relaxtaire, mais ceci est une pure question de goût, totalement subjective.

J’ai effectivement pu constater quelques effets plutôt positifs, sans pouvoir néanmoins affirmer qu’ils étaient totalement dus au CBD, et dans quelle mesure. Ceci dit pas souci d’honnêteté.

Mais, le plus important, c’est que consommé en all day, sans interférence avec la nicotine, et selon l’usage préconisé par Cool & Relax, je n’ai subi aucun effet secondaire indésirable.

Donc, ce teste ne me permet pas d’être catégorique sur l’usage ou les effets du CBD sur le long terme, et ça n’a jamais été, précisons le, son objectif. Simplement, dans l’offre pléthorique actuelle sur le CBD, la gamme Cool & Relax propose une gamme complète et sérieusement conçue, qui peut faire office de porte d’entrée pour les curieux.

Annonce