Vous êtes ici : Vaping Post » E-liquide cigarette électronique » Test : Byakug Gan – High Vaping

Test : Byakug Gan – High Vaping

    Annonce

On se retrouve aujourd’hui pour la nouvelle revue d’un produit High Vaping, marque fondée en 2015 par Damien Conte, passionné de la vape mais également propriétaire d’un shop dans le 1er arrondissement de Paris. Proposant plus de 30 e-liquides différents, il m’offre aujourd’hui la possibilité de vous parler de son Byakug Gan.

Description fabricant : de retour de conquêtes victorieuses, le chef des guerriers du petit village dans la brume ramena dans sa besace un mystérieux fruit nommé Ramboutan. Il le fit tomber par mégarde dans une rivière enchantée puisant sa source d’un cactus géant, ce qui la transforma en élixir givré. Nous en avons pris une gourde et créé pour vous cet e-liquide ultra rafraichissant idéal pour les fortes chaleurs. Vous n’en croirez pas vos pupilles.

Hyûga ou Ôtsutsuki ?

Après les tests des très réussis Rineg Gan et Sharing Gan, il apparaissait normal de compléter cette collection à l’aide du troisième grand dôjutsu qu’est le Byakugan.

Dôjutsu héréditaire des clans Hyûga et Ôtsutsuki, le Byakugan offre de nombreux pouvoirs à son utilisateur. En effet, une fois activé, son possesseur, en plus de posséder une vision à 360°, peut voir sa cible à près de 10km de distance, mais également avoir la capacité de voir à travers la matière. Un pouvoir qui permet aussi de pouvoir directement voir les flux de chakra.

Mais pour en revenir à notre test du jour, ce Byakug Gan d’High Vaping nous est présenté comme l’ensemble de la « gamme Pupille » dans un flacon plastique d’une contenance de 50 ml. Représentant lui aussi Itashi perché au clair de lune, les couleurs utilisées cette fois-ci sont logiquement diverses nuances de blanc et de gris, correspondant à celles du Byakugan. Une précision qui nous rappelle à quel point le créateur du liquide tient à respecter à la lettre cet univers de Naruto qu’il a choisi pour sa collection.

Comme un vent de fraîcheur

A la dégustation, tout comme ses grands frères, ce Byakug Gan se révèle surprenant. Car même si les e-liquides aux arômes de cactus et de frais sont d’ores et déjà bien connus depuis longtemps, High Vaping réussit à éviter le piège du « trop » et propose un liquide excessivement bien équilibré.

N’appréciant personnellement ni le frais, ni le cactus, je dois bien avouer avoir été malgré tout agréablement surpris par celui-ci.

Tandis que la sensation de fraîcheur fait bien son travail et offre une touche rafraîchissante au tout, l’arôme de cactus est naturellement prédominant, mais sans être écoeurant. Un dosage qui lui permet ainsi d’être consommé régulièrement sans pour autant être désagréable, même pour un vapoteur comme moi qui, normalement, n’apprécie pas cet arôme. Du beau travail en bref.

Disponibilités

Si le Byakugan est généralement possédé de manière innée par ses utilisateurs, ce n’est malheureusement pas le cas de notre liquide du jour.

Ainsi, afin de vous aussi, pouvoir profiter d’un vent de fraîcheur, il vous faudra vous rendre sur le site officiel d’High Vaping qui propose ce liquide pour un prix de 21,90 €.

Un tarif abordable pour un liquide de qualité, et surtout frais, très agréable en ces temps caniculaires.

Test réalisé sur dripper Supersonic.

Vous avez déjà eu la chance de goûter le Byakug Gan ? Alors dites-nous ce que vous en avez pensé !

Je donne mon avis

Annonce