Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Drippers » Test : Bushido V3 RDA – BP Mods

Test : Bushido V3 RDA – BP Mods

  • Par , le 17/12/2020 à 20h04
    Annonce
  • Vaporesso
  • Eliquid Discount

Le Bushido V3 RDA est le premier dripper du fabricant BP Mods. Avec ses 22 mm de diamètre, il restitue à merveille les saveurs tout en présentant une originalité par son top cap. Cette nouveauté le rend aussi confortable en bottom-feeder qu’en utilisation plus classique.

Un single saveur

Le Bushido V3 arbore un design classique et discret. Son aspect légèrement satiné combiné à des parties plus brillantes en font un dripper élégant. Petit par la taille, il délivre d’excellentes saveurs pour une vape à inhalation directe raisonnable.

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur33
Poids37.5 g
Option BFPin BF inclus
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip510
Matériauxacier inoxydable

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi

Petit atomiseur original


Sous le dripper, on retrouve le nom du fabricant, le modèle. Deux pin 510 sont fournis dans la boîte dont un percé pour une utilisation en bottom-feeder. Il arrive fréquemment que sur des petits drippers, le squonk soit la solution la plus confortable pour une utilisation quotidienne, surtout pour de la vape DL. Mais le Bushido présente une originalité qui permet une utilisation plus classique.

Le top cap s’ouvre tel un couvercle grâce à une charnière située sur la circonférence de l’atomiseur. Cela surprend à la première utilisation, mais c’est particulièrement pratique. Avec une box classique, on oublie l’opération de retrait de la cloche ou du top cap pour imbiber son coton. C’est d’une part, plus confortable car moins encombrant et, d’autre part, bien moins salissant sur les doigts. Associé à une cuve profonde, ce système est vraiment plaisant. Le joint placé autour de la partie ouvrante garantit une excellente tenue même quand la chambre d’atomisation est pleine de condensation.


En partie basse, on trouve deux arrivées d’air en vis-à-vis. Elles sont minces mais permettent un très bon refroidissement de la résistance. La cloche tourne facilement pour ouvrir ou fermer les airflows, sans pour autant se montrer trop lâche. Des butées bloquent la rotation lorsque l’arrivée d’air est totalement ouverte et fermée.

De très bonnes saveurs


La plateau de montage est destiné au simple coil. Le numéro de série est gravé sur le pôle négatif du plateau. Entièrement démonté, le dripper laisse apparaitre une cuve généreuse pour un atomiseur de cette taille. Avec un peu plus de 8 mm de profondeur, il est possible d’hydrater généreusement le coton sans crainte d’approcher le dry hit. Les pièces sont massives et proprement usinées. Aucune arrête n’est tranchante.


Le plateau de montage est facile d’accès. Deux posts en vis-à-vis accueillent le coil. Dans la boîte, deux résistances sont fournies. C’est un bon point pour commencer à vaper avec le Bushido V3 assez facilement. La résistance de 2,5 mm de diamètre est en Ni80 pour une valeur de 0,35 ohm. Seul petit bémol, le coils fournis ont les pattes côte à côte et non en opposition comme le demande le plateau de montage. Il faut donc retravailler sa résistance pour la placer correctement. C’est un détail, mais quand on s’attache au soin apporté à l’ensemble, cela peut compter. Une encoche située de chaque côté permet de positionner idéalement la résistance sans se soucier de la bonne hauteur. Le arrivées d’air sont placées de chaque côté du coil et sont de biais pour refroidir la résistance par le dessous. De prime abord, on peut avoir le sentiment que le coil est un peu haut par rapport aux airflows, mais à l’usage pas du tout.


Le placement du coton est un jeu d’enfant. Avec cette cuve, il n’est pas vraiment nécessaire de s’interroger sur la longueur de fibre. Le Bushido V3 est plutôt tolérant sur ce point.


Côté vape, le Bushido surprend. Malgré son petit gabarit, on peut s’attendre à une vape “raisonnable”. Et pourtant, il peut largement encaisser 45-50 W sans chauffe excessive sur la cloche. A cette puissance, le changement de drip tip s’impose, celui fourni est peu court et la vape devient très chaude. Les saveurs sont excellentes. C’est précis, net, sans sifflement. Les arômes sont très bien restitués et la production de vapeur importante dans un si petit dripper. Sur des puissances moindres, la réduction de l’arrivée d’air concentre davantage les saveurs. C’est un single coil vraiment agréable pour les amateurs de vape directe dense ou chaude. Le Bushido V3 n’est pas prévu pour le MTL, mais dans son champ d’action, il est très bon.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Top cap original
  • Superbes saveurs
  • Montage facile

On n’aime pas

  • Coil standard fourni

Conclusion

4,8 /5

Le Bushido V3 de BP Mods est une excellente surprise de cette fin d'année. C'est un bon dripper monocoil facile à appréhender pour une vape DL raisonnable. Aussi à l'aise en BF qu'en usage classique grâce à son top cap à couvercle, il ne manque pas d'originalité et surtout d'efficacité pour une vape de qualité.

Le Bushido V3 RDA en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.