Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Bat Kit / Damo Tank – OBS

Test : Bat Kit / Damo Tank – OBS

  • Par , le 26/02/2018 à 14h34
    Annonce

Le Bat Kit est composé de la Bat Box, la première box réalisée par OBS, ainsi que du tout dernier clearomiseur de la marque : le Damo. Un kit complet, performant, mais également assez imposant.

La Bat Box est bien finie mais massive

La taille respectable de la boite laisse présager qu’elle renferme du matériel qui ne va pas passer inaperçu, et c’est effectivement le cas. La Bat est taillée pour les grosses mains : 90 mm de haut, 46 mm de large pour 32 mm d’épaisseur. Le poids est également en rapport avec ses dimensions : 180 g sans les accus, ce qui ne donne pas moins de 335 g tout compris avec le clearomiseur Damo et les deux 18650 qui l’alimentent. Si vous recherchiez de quoi faire un peu musculation tout en vapotant, elle est parfaite.

Mais au-delà de ces caractéristiques physiques, la Bat réserve quelques surprises bien agréables. Sur sa façade principale, deux rangées de LED en forme de chevrons encadrent un large écran possédant une surface d’affichage de 11× 21 mm. Ces LED, purement décoratives, pourront être réglées comme bon vous semble avec un choix de sept couleurs, ou demeurer éteintes. Les boutons + et – sont placés en bas de l’écran et tout en bas, la prise USB permet le rechargement des accus ou la mise à jour du firmware.

Sur un des côtés, on trouve le bouton de feu qui forme un carrée de 12 mm de côté, et possède la particularité d’être incontestablement le bouton de feu de l’année. La pression que l’on doit exercer pour qu’il se déclenche, et ce en appuyant n’importe où, est à la fois ferme et souple, et totalement inaudible si l’on appuie avec le plat du pouce. Cette sensation de souplesse est vraiment très agréable, on est loin des “clangs” et autres sons un peu creux que l’on trouve généralement.

La façade arrière est constituée du logement pour les deux accus 18650, accessible par une trappe maintenue par quatre aimants. Les 4 plots des accus sont montés sur ressort, et se montrent suffisamment fermes pour que rien ne bouge. La languette servant à l’extraction est petite, ne servant à dégager qu’un seul accu, le second étant alors parfaitement accessible. La trappe possède elle aussi deux chevrons, mais au lieu des LED, servent d’évents pour les accus. Une grille les bouche partiellement pour éviter que la poussière ne rentre, offrant également un effet visuel plutôt réussi. On dirait presque une calandre de voiture, notamment celle de la Chevrolet Camaro RS.

Le dessous de la box ne possédant aucune particularité, on passe tout en haut avec le connecteur qui est centré. Le positif est bien sûr monté sur ressort et se trouve à 4,3 mm du haut. Le diamètre maximum de l’atomiseur qu’il est possible de monter est de 27 mm avant qu’il ne dépasse, autant dire que la Bat accepte à peu près tous les atomiseurs du marché.

D’une façon générale, la Bat est une box aux finitions soignées. Aucun élément ne bouge si on lui fait subir le test Orangina (secouée dans tous les sens), seule la trappe d’accus à une toute petite tendance à bouger lorsqu’on a la box en main. La peinture est très bien réalisée, les matériaux solides, c’est presque un sans-faute, avec mention spéciale pour son excellent bouton de feu qui est bluffant. Pour ce qui est du design, on aimera ou pas posséder une box massive et lourde, cela fait partie du domaine de l’appréciation personnel.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Bat Kit d’OBS

Type de matériel kit régulé
Dimensions mod 90 x 46 x 32 mm
Poids du mod 180 g
Puissance de 7 à 218 W
Contrôle température oui, de 100 à 315°C
Batterie 2 accus 18650 non fournis
Charge via USB
Diamètre max. de l’atomiseur 27 mm
Écran monochrome
Dimensions atomiseur 51,6 x 25 mm
Contenance 5 ml
Remplissage par le haut, sans démontage du top cap
Arrivée d’air en bas, réglable
Poids du clearomiseur
Drip Tip propriétaire en Delrin
Poids du kit 229 g
Couleurs disponibles rouge, jaune, noir et bleu

Le coffret comprend

Un Bat Kit, un cordon USB, un réservoir supplémentaire, une résistance M2 en 0,4 ohm et une résistance M6 en 0,2 ohm, un drip tip, un adaptateur de drip tip 510 et un mode d’emploi uniquement en anglais.

Chipset performant et écran lisible

La bat embarque un chipset qui est performant et permet de nombreux réglages. Alimentée par deux accus 18650, la Bat est capable de délivrer une puissance de 218 w qui serviront finalement à assez peu d’entre nous, mais elle peut le faire. Les deux seuls modes de vapes possibles sont le mode puissance et contrôle de température avec les 3 principaux fils du marché (NI/TI/SS). Il n’y a pas de mode bypass, pas plus que de mode TCR qui permet la personnalisation. Cependant, il est possible de définir une valeur de résistivité pour chaque type de fil, mais il n’y a pas d’emplacement mémoire de disponible pour les sauvegardes. Il faut donc de nouveau modifier cette valeur si l’on passe par exemple d’un type de fil inox à un autre. Comme nous l’avons vu, il est possible de régler les LED comme on le souhaite, mais également la luminosité de l’écran (bien lumineux par ailleurs) ainsi que sa durée d’affichage, et plus anecdotique, de définir le nombre de bouffées maximum qui une fois la valeur écoulée, éteindra la box. Je n’arrive toujours pas à comprendre l’intérêt de cette option, je dois faire un blocage. Enfin, pour éteindre la box, on passe par le menu Power en choisissant l’option “off”, les cinq clics habituels étant attribués au verrouillage et déverrouillage des trois boutons de la box.

J’avoue ne pas être fan de cette procédure qui se révèle longue et fastidieuse. Il faut appuyer 3  fois sur le bouton de feu pour accéder aux options, puis 4 fois sur le bouton de feu pour arriver au menu Power, puis encore une fois sur le bouton de feu pour valider et encore une fois pour choisir off. Niveau ergonomie, on a vu plus simple.

La navigation au sein des différents menus est vraiment intuitive, il n’est absolument pas obligatoire de consulter la notice, qui est cependant parfaitement explicite, mais uniquement en anglais. De plus, je ne sais pas si c’est OBS qui a développé ce chipset, mais la façon de naviguer dans les menus, possible uniquement avec le bouton de feu, ainsi que le design des icônes, me rappelle beaucoup les interfaces de chez Smok d’il y a un an. On peut même dire que ces interfaces sont pratiquement identiques.

L’écran monochrome de la Bat se montre classique et possède une surface d’affichage de 11×21 mm, les informations affichées sont facilement lisibles et suffisantes. Sont indiqués la puissance ou la température, le preheat avec 3 niveaux de disponibles et très efficaces ou le type de fil utilisé pour la résistance, le voltage, la valeur de la résistance, le type de vape, l’ampérage ou la puissance en mode TC, la durée de la dernière bouffée, le nombre de bouffées restantes si l’on définit une valeur, et les deux icônes indiquant le niveau de charge pour chaque accu.

En résumé, et mise à part pour l’extinction de la box, ce chipset se montre complet et simple d’utilisation. Seuls les utilisateurs du mode TC regretteront probablement l’absence de mémoire. Le mode puissance est pour sa part parfait, la box réagit immédiatement à la moindre sollicitation du bouton de feu, la vape délivrée est constante et agréable. Comme trop souvent malheureusement, le changement de puissance se fait en tâtonnant avec un changement de valeur par pas de 0,1 W, aussi inutile que barbant.

Le Damo Tank est classique mais fonctionnel

Souvent dans un kit, le clearomiseur fourni est soit ancien, soit quelconque. Cette mauvaise habitude semble heureusement de plus en plus s’atténuer, comme le démontre OBS qui nous livre ici son tout dernier clearomiseur, le Damo Tank.

D’un diamètre de 25 mm, le Damo embarque 5 ml de liquide comme au bon vieux temps, il n’existe pas de version TPD. Comme le veut la tradition chez OBS, le remplissage s’effectue par le haut en faisant coulisser verticalement le top cap, laissant apparaître l’orifice de remplissage sur le côté. Mis à part sur le Crius II où ce système était mal implémenté, le principe fonctionne plutôt bien mis à part le fait qu’il arrive régulièrement qu’un suintement apparaisse à la fermeture. Sur le Damo, le système le remplissage s’effectue rapidement et sans encombre, mais le suintement est toujours présent. Si la praticité de ce remplissage est certaine, OBS ferait bien de songer à abandonner ce système et passer comme ses petits camarades à un système de top cap coulissant qui à ce jour, ne présente pas ce genre de défaut.

Dois-je parler du drip tip ? Puisque vous insistez, allons-y. Pour une raison qui m’échappe, il est d’un format propriétaire, entre le 810 et le 510. Sa forme est conique et possède un plat à sa base qui recouvre pratiquement tout le top cap, juste pour l’esthétisme. Son diamètre supérieur est de 14,3 mm, il est donc un peu moins large qu’un 810 mais ne ravira pas ceux qui aiment les embouts plus fins. Heureusement pour ces derniers, un adaptateur est gracieusement fourni, mais par contre, il est impossible d’y placer un drip tip 810. Un choix étonnant.

Les deux larges arrivées d’air sont situées en bas de l’atomiseur, la bague de réglage possédant une butée d’arrêt dans chaque sens. Parfaitement calibrée, la bague est facile d’accès lorsque le Damo est en place, préhension facilitée par les gravures profondes autour de la bague. Le réglage est graduel, allant de pratiquement fermé à très aérien, le Damo étant un clearomiseur subohm, rien que de très normal. À noter qu’en ouverture totale, le flux se montre malheureusement assez bruyant, sans cependant emmètre de sifflement. La finition du Damo est elle aussi tout à fait correcte, l’expérience d’OBS en la matière est bien réelle.

Les résistances sont excellentes

Les deux résistances  fournies, une M2 en 0,4 ohm et la M6 en 0,2 ohm sont, elles aussi, nouvelles. La dénomination indique le nombre de fils par coil. La M2 est une résistance mono coil vertical composé de 2 fils (mais pas sur toute la longueur), la M6 est pour sa part constituée d’un triple coil en vertical composé de 6 fils.

En voyant ces résistances, là encore, difficile de ne pas faire le rapprochement avec celles utilisées par Smok pour sa série TFV8 Baby et effectivement, elles sont compatibles. Cette excellente nouvelle permet d’élargir le choix possible, on ne peut que remercier OBS de cette possibilité.

Quelle vape produit ces nouvelles résistances ? Eh bien pour faire court, elles sont excellentes. Aussi bien avec l’une ou l’autre, le rendu des saveurs est d’un très bon niveau. La distinction des arômes est précise, aucun arrière-goût, et il n’est pas nécessaire de monter dans les watts pour obtenir une bonne vapeur. D’ailleurs, il est même préférable de ne les utiliser qu’aux valeurs de base recommandées : 30-35 W pour la M2 et environ 50-55 W pour la M6. De même, le réglage de l’arrivée d’air est le plus efficient lorsqu’il ouvert de moitié, la vapeur étant déjà tout à fait correcte et on y gagne également au niveau sonore.

Ces nouvelles résistances sont donc vraiment une bonne surprise, et peut-être est-ce l’effet nouveauté, mais je les préfère pour l’instant aux résistances de chez Smok. La vape est douce, le hit présent mais non agressif, la vapeur onctueuse même avec un liquide en 40/60, OBS a fait du très bon boulot et je ne peux que les recommander.

En résumé

On aime

  • Un kit complet, performant et homogène
  • Le chipset performant et simple à utiliser
  • Les excellentes performances des résistances
  • Le Damo dans son ensemble et ses 5 ml de contenance
  • Le bouton de feu, inaudible et réactif
  • Le connecteur centré qui permet de monter pratiquement tous les atomiseurs
  • La compatibilité des résistances avec celles du TFV8 Baby de Smok

On n’aime pas

  • La trappe d’accus qui bouge un peu lorsque l’on a la box en main
  • Le petit suintement de liquide à la fermeture du remplissage
  • Box volumineuse et lourde
  • Le drip tip propriétaire

Conclusion

4,5 /5
 

Pour une première, OBS réalise un joli coup et propose une box au nom qui fera peut-être sourire, mais aux performances bien réelles. Si les grosses box ne vous font pas peur, la Bat est un excellent choix. Simple d’accès, elle délivre une excellente vape et pourra accueillir tous vos atomiseurs. Le Damo est généreux, très facile à vivre au quotidien et il est épaulé par d’excellentes résistances. Le Bat Kit se révèle donc un choix intéressant qui mérite d’être considéré.

 

Le Bat Kit de OBS en images

Les derniers articles sur la marque OBS

Test : Engine 2 RTA – OBS

  • Publié le 22/05/2018

Après un peu plus de deux ans de bons et loyaux services, OBS renouvelle son atomiseur phare : l’Engine RTA. Conservant le concept originel, l’Engine 2 diffère très peu extérieurement par …

Test : Crius 2 Dual Coil – OBS

  • Publié le 4/05/2018

OBS avait sorti en fin d’année 2017 la version 2 du Crius, atomiseur simple coil qui avait été testée ici. C’est au tour de sa version double coil de sortir, avec …

Test : Crius RDA – OBS

  • Publié le 2/05/2018

Le Crius RDA de OBS propose un flux d’air et un plateau originaux et une vape très agréable sous réserve d’apprécier les flux d’air très ouverts et les fortes puissances …

Mais aussi :


 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez-les 6 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Name of Reviewed Item: Bat Kit - OBS Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/02/Bat-Kit-OBS-Une.jpg Review Author:Review Date: