Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Suède : mise en place d’une taxe variable sur les e-liquides nicotinés

Suède : mise en place d’une taxe variable sur les e-liquides nicotinés

Mis à jour le 14/09/2022 à 14h33
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Le tarif d’un flacon de 10 ml devrait augmenter de 2 à 4 €. Une mesure destinée à lutter contre la « toxicité » des e-liquides hautement nicotinés.

Le ministère des finances s’occupe de la santé des habitants

La Suède fait partie des pays du monde où le taux de prévalence tabagique est le plus faible. Avec seulement 7 % de fumeurs recensés en 2017, le pays était le seul, 17 années plus tôt, à atteindre le but fixé par l’OMS d’avoir un nombre de fumeurs inférieur à 20 %, lors du passage à l’an 2000. De quoi pouvoir espérer atteindre l’objectif de Stefan Lofven, Premier ministre, de devenir une nation sans tabac d’ici 2025.

Il y a quelques jours, le pays a adopté une nouvelle mesure destinée à continuer de réduire le nombre de « fumeurs ». En effet, le gouvernement a voté la mise en place d’une taxe variable sur les e-liquides nicotinés

Celle-ci, qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2021, comportera 2 niveaux. Les produits contenant moins de 15 mg/ml de nicotine seront taxés à hauteur de 2 couronnes (0,20 cts) par millilitre, tandis que ceux au taux de nicotine supérieur le seront à hauteur de 4 couronnes (0,40 cts) par millilitre. 

Une hausse des tarifs que Johan Ekström, porte-parole du ministère des Finances, explique par « l’extrême toxicité » des e-liquides contenant un niveau supérieur à 15 mg/ml. 

Le reste de l’actualité en Suède

Articles non trouvés

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.