Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » MODs » Test : Squonk Mod par Steam Crave

Massif et solide, le Squonk Mod de Steam Crave, box bottom feeder à puissance variable et contrôle de température est l’antithèse de la première Dripbox de Kangertech. Voyons de plus près ce que cette box d’une puissance de 60W a dans le ventre.

Massive, austère mais efficace

PackagingDès le début, Steam Crave annonce la couleur. Le packaging de la Squonk Mod ne fait pas fait dans la dentelle. Noir, rugueux au touché, c’est simple et efficace. Pourquoi pas, si l’expérience est agréable. A l’intérieur, outre la box électro, la marque chinoise fournit un câble micro-USB blanc et une fiole de rechange de 10 ml. Pour l’anecdote, on y trouve aussi un sticker de la marque.

 

BoxLa box Squonk Mod fonctionne avec un accu 18650 de 25A minimum (non-fourni). Sa puissance variable va de 7 à 60W et elle accepte les résistances entre 0,1 et 4 ohms. Son chipset permet de vaper en contrôle de température de 200 à 600°F, soit de 93 à 315°C. Elle accepte les fils en nickel et en inox (pour les modèles fabriqués après le 15 mai). Le chipset de la Squonk Mod n’étant pas upgradable, ceux qui l’ont acheté avant le 15 mai ne peuvent pas bénéficier de cette amélioration, ce qui est très regrettable.

Box 2A la prise en main, le Squonk Mod ne peut pas tricher, il est massif ! Il n’est pas très haut (88mm), mais surtout large (59mm) et profond (26mm). La très grande majorité des drippers ne dépasseront donc pas. Par contre, l’ergonomie n’est pas optimum, il faut de grandes mains et les coins du côté carré ne rendent pas la tenue en main agréable. Le mieux est de la tenir avec le bouton fire orienté vers soi pour avoir le côté arrondi au creux de la main. Passons au poids. Nue, elle atteint 249g, avec un dripper et du liquide, elle dépasse quand même les 300g.

EcranEn façade, le switch est large et rond, par contre, il cliquète légèrement. L’écran OLED est large (0,91 pouces) et lisible. On y trouve l’essentiel, le mode de fonctionnement, le voltage, la valeur de la résistance et le niveau de la batterie. En dessous, deux petits boutons permettent de varier la puissance ou la température, ainsi que de valider ou non la proposition de nouvelle résistance que fait le chipset en cas de changement. Petit désagrément, le chipset pose cette question trop régulièrement quand la résistance varie en fonction de la température des fils. Enfin, en dessous des boutons + et -, on trouve la connexion micro-USB pour recharger la batterie.

OuverteLa trappe du Squonk Mod est retenue par deux puissants aimants, qui assurent bien le job. A l’intérieur, on trouve l’emplacement de l’accu 18650. Ce dernier est assez difficile à extraire. Une languette en tissu est censée faciliter l’opération, pour ma part, j’ai eu peur de l’arracher, j’y suis donc allé avec les doigts. L’opération devient plus facile après quelques extractions.

IMG_1434Enfin, la fiole en plastique fait tout l’attrait de cette box. Elle est de grande capacité (10ml) et assure une belle autonomie. Le plastique est souple et facilite le pompage d’e-liquide. Gros avantage pour ceux qui font du DIY, les fioles avant embout aiguille standards sont de la même taille que la fiole d’origine, elles peuvent donc remplacer les fioles fournies sans souci. Il n’y a qu’à y insérer le tube en plastique jusqu’au fond et à visser la nouvelle fiole pour changer de liquide.

Caractéristiques techniques

Les caractéristiques essentielles sont les suivantes :

  • Un mod batterie à puissance variable de 7 à 60W pour accu 18 650 de 25A minimum (non fourni)
  • Contrôle de température en Ni200 de 200 à 600°F (inox accepté pour les boxs produites après le 15 mai)
  • Résistance : de 0,1 à 4 ohms
  • Un écran OLED de 0,91 pouces
  • Affichage température/watts, puissance/volts, ohms et batteries
  • 1 fire noir bien dissimulé sur le côté (on et off par 5 pressions rapides)
  • Pin bottom feeder sur ressort
  • Connexion : 510
  • Fiole de 10ml
  • Recharge par USB au bas de la box
  • Un câble micro-USB
  • Protection contre l’inversion de polarité et contre les courts-circuits
  • Un mode d’emploi en français
  • Matière : acier/inox
  • Longueur : 88 mm
  • Largeur : 59 mm
  • Epaisseur : 26 mm
  • Poids : 249 g
  • Couleur : gun metal

Box et V-RDA AromamizerPassons à l’utilisation. Pour info, le test a été fait avec l’Aromamizer V-RDA de Steam Crave. En mode puissance, la Squonk Mod se comporte très bien de 7 à 60W. La vape est très lisse. Passons au contrôle de température. Pour les modèles qui n’acceptent que les fils en nickel, la box est censée reconnaître le matériau et passer automatiquement en nickel.

Ayant reçu une box avec le mode d’emploi de l’ancien modèle, je pensais que ma box disposait de l’ancienne version chipset. Problème, en montant une résistance en nickel, rien ne se passe. La box me demande si c’est un nouveau coil. Réponse « Oui », mais elle est reste en « Power ». Pas de souci, je suis la procédure et passe manuellement en contrôle de température en pressant le bouton Fire et le bouton + pendant deux secondes. Je passe bien en contrôle de température en Ni200. Là impossible de varier la puissance, il faut repasser en mode Puissance, dommage. Je presse à nouveau simultanément les boutons Power et + pendant deux secondes, et là (bonne) surprise, je vois apparaître le mode contrôle de température en SS316L. Malgré tout, l’ergonomie du chipset n’est pas très aboutie et l’impossibilité d’avoir la température en degré Celsius n’est pas un bon point.

CoffretA la vape, par contre, la Squonk Mod fonctionne très bien. Aucune latence, elle réagit au quart de tour. En contrôle de température, il est excellent. Je l’ai testé à forte puissance et température minimum, on ne ressent pas d’à-coups, le chipset régule extrêmement bien, la vape est très lisse. C’est très agréable.

 

En résumé

Points positifs :

  • Possibilité d’utiliser les flacons à aiguille standards
  • Solidité
  • Simplicité
  • Prix
  • Fiole de 10ml donc grande autonomie
  • Vape lisse, même en contrôle de température

Points négatifs :

  • Box massive
  • Prise en main malaisée du côté carré
  • Chipset non-upgradable
  • Température en seulement dispo en degrés Fahrenheit
  • Manuel en anglais

Conclusion

Note de 3,5/5. Avec son look brut de décoffrage et son encombrement massif, cette Squonk Mod de Steam Crave s’adresse aux vapoteurs fan de box « virils ». La qualité de vape est excellente et le volume de 10ml de la fiole embarquée sont de gros avantages. On regrette que son chipset ne soit pas upgradable et moyennement ergonomique. Les avantages qu’elle avait sur la Dripbox classique de Kangertech (contrôle de température et puissance variable) sont désormais obsolètes depuis l’arrivée de la Dripbox 160W proposée au même tarif, qui lui fait désormais une énorme concurrence. Elle n’en reste pas moins une box bottom feeder solide, efficace et dotée d’une belle autonomie.

Name of Reviewed Item: Squonk Mod Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2016/06/Squonk-une.jpg Review Author:Review Date: