Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Spéculation : un modeur italien prend une mesure radicale

Spéculation : un modeur italien prend une mesure radicale

    Annonce

Alessandro Bertacco, modeur de chez Art&mod, vient de prendre une décision radicale contre ceux qui spéculent sur ses mods. Dans cet univers parfois peu scrupuleux du très haut de gamme et des listes d’attente interminable, c’est un geste d’une intégrité sans commune mesure.

« La production d’Anima va être stoppée. Ce n’est plus possible de la voir en vente ou aux enchères. » Ainsi s’exprime Alessandro Bertacco, créateur de mods haute de gamme, à propos de son mod mécanique bottom-feeder en bois stabilisé.

Il faut dire que les délais d’attente sont très, très importants, au vu du temps que prend la réalisation d’une seule pièce, et que, comme toujours sur ce type de matériel ou l’offre est très largement inférieure à la demande, des petits malins font leur business. La combine est bien connue : se débrouiller pour en acquérir un, et le revendre aussitôt deux ou trois fois son prix.

Ce que le modeur ne supporte plus, à juste raison : non seulement, la pièce qu’il a fabriqué avec attention pour vapoter devient un objet spéculatif, mais de surcroît, certains gagnent plusieurs fois ce que gagne le modeur, sans qu’ils aient contribué de quelque manière que ce soit.

Si d’aucuns voient dans cette décision une source de moqueries, voire soupçonnent une manœuvre publicitaire, nous choisissons d’y voir un modèle de probité et de le saluer bien bas.

Evidemment, il sera toujours facile d’objecter que la box va, du coup, prendre encore plus de valeur, mais peut être que les prix atteints en feront réfléchir certains. On peut l’espérer. Le geste est surtout, probablement, le symbole d’un raz-le bol.

Pendant ce temps-là, un célèbre dripper américain très surfait s’est vendu 800 dollars sur un site de trading alors qu’il est proposé neuf, officiellement, à 89 dollars, sans que le modeur n’y trouve quoi que ce soit à redire… Il faut croire que certains prennent des décisions, et d’autres juste des commissions.