Vous êtes ici : Vaping Post » En direct des boutiques » Seconde vape, premier bilan

Seconde vape, premier bilan

    Annonce

Après 18 mois d’existence, le site Seconde Vape, un marché du matériel d’occasion entre vapoteur propulsé par Kumulus, fait un premier bilan. Et le site a trouvé son public.

Des occasions pour tous

Dix huit mois, 13 129 utilisateurs inscrits, 17 177 annonces postées, 6941 produits vendus, 156 127 visites : les chiffres de Seconde Vape sont plus que satisfaisants pour ce site qui permet la vente et l’achat de matériel de vape d’occasion entre particuliers.

Le site se focalise uniquement sur le matériel, puisque la revente de liquides est interdite. Et on y trouve de tout.

« Au cours de ces 18 mois, nous avons vu passer de très belles pièces, du matériel rare et recherché, qui ont su trouver des collectionneurs soucieux de les accueillir, ce qui prouve que la passion est intacte » explique Vincent Baudouin, Directeur de la communication de Kumulus Vape « mais aussi du matériel moins prestigieux, mais très utile, a pu permettre à certains d’acquérir des produits moins cher, et avec une empreinte carbone meilleure. Le marché de l’occasion, comme tous les marchés qui permettent de prolonger la vie des produits, est bon pour la planète ».

Le site est-il rentable ? « Peu importe, on ne le fait pas pour ça. Il est domicilié en France, y compris l’organisme financier qui séquestre les fonds tant que la transaction n’est pas achevée, tout cela coûte de l’argent, mais c’est cohérent avec notre démarche Responsabilité Sociale des Entreprises de permettre à certains qui n’ont pas forcément beaucoup de moyens de pouvoir accéder à du matériel, de réduire l’empreinte carbone et accomplir notre mission nous rend fiers ».

L’occasion d’aller y faire un petit tour, il y a de quoi refaire votre matériel quotidien et agrémenter votre collection de quelques pépites.

Les commentaires sont fermés.