Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Les questions pratiques » Vapoter, un danger pour les appareils électriques ?

Vapoter, un danger pour les appareils électriques ?

    Annonce

La vapeur d’une cigarette électronique peut-elle être responsable de courts-circuits sur des appareils électroniques ? Peut-être, mais dans des conditions bien précises.

La vapeur est-elle un danger pour les appareils électriques ?

Non, les dépôts de vapeur n’étant pas conducteurs de courant, ils ne représentent pas de danger immédiat pour les appareils électriques ou électroniques. En revanche, la vapeur étant composée en partie de glycérine végétale, dont l’une des propriétés est de retenir l’humidité, il est conseillé de bien aérer les pièces dans lesquelles vous vapotez. Surtout si des appareils électriques y sont disposés.

Prise de courant victime d'un court-circuit
Humidité et électricité ne font jamais bon ménage

La glycérine végétale, un élément non conducteur de courant

La vapeur d’une cigarette électronique représente-t-elle un danger pour les appareils électroniques à proximité, et plus particulièrement les ordinateurs ? Voilà la question qui secoue les Tweetos ces derniers jours. Une publication de @dexsilicium fait en effet beaucoup réagir. Suivi par plus de 34 000 personnes, le compte, qui est administré par un ingénieur en micro-électronique, également propriétaire d’une chaîne YouTube, a posté les photos de deux composants de PC (une carte-mère et un ventilateur), qui auraient rendu l’âme à cause de la glycérine végétale. « Petit conseil aux vapoteuses et vapoteurs, évitez de le faire à proximité de votre unité centrale. La cause du décès de ce PC (photos envoyées par un abonné) est la présence de glycérine végétale absolument partout à l’intérieur. La carte mère aura tenu moins de 1 mois », explique ainsi le Tweet.

Sur le fil de discussion, de nombreux internautes s’interrogent et s’inquiètent. « Il faudrait vérifier si cette glycérine est conducteur de courant ou pas, auquel cas, ça pourrait provoquer des courts-circuits à force d’accumulation », s’interroge même l’ingénieur.

L’humidité probablement responsable

Pour répondre à cette question, il faut consulter les propriétés physiques du glycérol, qui compose à 99,5 % la glycérine végétale utilisée dans les e-liquides. Comme l’indique Interchimie (au format PDF), le glycérol a une conductivité de 6400000 pS/m (siemens par mètre), soit 0.000000064 S/m (millisiemens par centimètre). « C’est vraiment très très peu, en tout cas pas assez pour de faibles tensions comme celles qu’on trouve dans un PC », nous explique Stéphane, l’ingénieur derrière le Tweet.

Selon lui, « il faudrait injecter un courant à une tension de plusieurs dizaines de milliers de volts pour avoir un début de conductivité dans le glycérol ». La vapeur d’une cigarette électronique en tant que telle n’a donc aucune chance d’endommager un ordinateur ou un quelconque appareil électronique.

En revanche, comme précisé dans notre guide sur la glycérine végétale, la VG a des propriétés hygroscopiques, c’est-à-dire qu’elle retient l’humidité. Ainsi, dans le cas d’un appareil installé dans un environnement humide, la rétention de cette humidité par la vapeur pourrait en augmenter le facteur de conductivité. Une théorie « compliquée à vérifier » pour l’ingénieur.

Nous ne pouvons donc que vous recommander que de bien aérer les pièces dans lesquelles vous vapotez afin d’écarter tout risque. Bien que les dépôts de vapeur ne soient pas conducteurs de courant, sa capacité à retenir l’humidité pourrait bien poser problème.

Ces articles pourraient vous intéresser

Peut-on laisser charger sa cigarette électronique toute la nuit ?

Découvrez les raisons pour lesquelles il est déconseillé de laisser recharger la batterie de sa vapoteuse trop longtemps.

CDM, décharge et résistance

La rédaction répond à la question d’un lecteur au sujet du fonctionnement d’un accu’ lors de l’utilisation d’un mod mécanique.

La cigarette électronique peut-elle déclencher un détecteur de fumée ?

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé si la vapeur produite par votre e-cig pouvait déclencher un détecteur de fumée.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Nous pouvons vous aider.

Posez votre question sur la vape