Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Royaume-Uni : Veolia se lance dans le recyclage des cigarettes électroniques

Royaume-Uni : Veolia se lance dans le recyclage des cigarettes électroniques

    Annonce

Le géant de la gestion des déchets a annoncé un vaste programme national de collecte des Puffs et autres vapoteuses usagées.

Des conteneurs mis à disposition des shops

Veolia recyclage cigarettes électroniques

Un géant du recyclage s’intéresse enfin à la vape.

La semaine dernière, Veolia, multinationale française dont la spécialité est la gestion du cycle de l’eau, de l’énergie, mais également des déchets, a annoncé le lancement d’un vaste programme de recyclage pour les 3 millions de cigarettes électroniques jetées au Royaume-Uni chaque semaine. La société compte mettre à disposition des détaillants britanniques qui le souhaitent, des conteneurs spéciaux, dans lesquels pourront être jetés les vaporisateurs personnels jetables, ou simplement usagés.

Une collecte sera ensuite réalisée sur demande, qui assurera « une voie de recyclage sûre » selon les mots employés par Donald Macphail, directeur de l’exploitation du traitement de la branche britannique de Veolia. « Deux vapes sont jetées chaque seconde. Ils peuvent être appelés jetables, mais ils peuvent et doivent être recyclés » complète-t-il. 

Le recyclage de ces produits devrait permettre d’économiser plus de 10 tonnes de lithium, ce qui conduirait à une diminution des émissions de carbone d’environ 72 tonnes puisque chaque tonne de lithium produite à partir de minerais produirait environ 9 tonnes de dioxyde de carbone. Une quantité largement diminuée lorsque le lithium provient du recyclage des batteries et non de l’extraction puis de la transformation du minerai. Le métal ainsi récupéré devrait permettre de fabriquer environ 1 200 batteries, pour voitures électroniques notamment. Veolia assure que chaque vapoteuse sera démontée afin d’en extraire les matériaux précieux qu’elle contient, comme le lithium, le nickel et le manganèse. 

Ce n’est pas la première fois que Veolia s’intéresse au secteur du vapotage. En Amérique du Nord, la société avait déjà réalisé une opération en partenariat avec une grande entreprise locale, qui avait permis de recycler 1,13 million de kits, l’équivalent de 9 camions contenant des vapoteuses. Leur recyclage avait permis la production de 32 tonnes de plastique, 19 tonnes de câbles électriques, 23 tonnes de batteries, la même quantité de chargeurs de batteries, 13 tonnes de circuits électroniques et environ 500 kg de cartouches contenant de la nicotine. 

Selon Veolia, chaque année, 143 millions de cigarettes électroniques seraient jetées au Royaume-Uni. La chaîne de vape shop Totally Wicked, qui compte 154 boutiques sur le territoire, a déjà annoncé s’être inscrite à ce programme. 

Le reste de l’actualité au Royaume-Uni

La désinformation sur la vape continue de faire des ravages

  • Publié le 1/03/2024

Au Royaume-Uni, malgré les preuves, plus le temps passe, plus les fumeurs pensent que vapoter est plus nocif que fumer.

Au Royaume-Uni, la vape veut licencier ses vape shops

  • Publié le 26/02/2024

Une licence deviendrait obligatoire pour pouvoir vendre des produits de la vape. De nombreux contrôles seraient mis en place.

Royaume-Uni : une pétition pour sauver les puffs

Pétition royaume-uni puff

  • Publié le 11/12/2023

L’UKVIA rappelle le potentiel des e-cigarettes jetables pour arrêter de fumer et appelle le gouvernement à ne pas les interdire.

Les commentaires sont fermés.