Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Royaume-Uni : une association contre les interdictions de vapoter

Royaume-Uni : une association contre les interdictions de vapoter

    Annonce

L’association britannique New Nicotine Alliance (NNA) lance aujourd’hui une campagne contre les interdictions de vapoter.

Interdire le vapotage envoie un mauvais message

Bien que vapoter ne soit pas interdit dans les lieux publics par la législation britannique, les interdictions d’utiliser la cigarette électronique se banalisent au point de rattraper celles de fumer.

Traiter le vaporisateur de la même façon que la cigarette alimente l’idée fausse et largement répandue que vapoter est tout aussi nocif que fumer, estime l’association, et dissuade des fumeurs d’opter pour l’alternative beaucoup plus sûre. 

La NNA souhaite que les employeurs et responsables de lieux collectifs réfléchissent à leur politique plutôt que d’imposer des interdictions générales devenues trop fréquentes. L’association appelle aussi l’agence de santé publique anglaise, Public Health England (PHE) a prendre davantage d’initiative et guide la réflexion des entreprises.

“Wall of Shame”, le mur de la honte

L’association a mis en place une série d’actions pour contrer ces interdictions.

Elle incite les vapoteurs à discuter avec les directions des ressources humaines de leurs entreprises, pour les informer des recommandations officielles.

Elle a ouvert un Mur de la honte affiche une liste d’entreprises qui “pourraient faire beaucoup mieux”. 

Pour le lancement de sa campagne Stoptober 2017, l’hôpital Darent Valley a inauguré une interdiction de vapoter, et ceci, malgré le support de la campagne officielle pour la cigarette électronique.

L’association propose en outre des autocollants “vaping welcome” à la vente sur eBay et des visuels à télécharger.

Annonce