Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Royaume-Uni : le Royal College of Physicians publie un nouveau rapport sur le tabagisme

Royaume-Uni : le Royal College of Physicians publie un nouveau rapport sur le tabagisme

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

L’organisation des professionnels de la médecine propose une série de mesures destinées à réduire le tabagisme et inciter les fumeurs à l’utilisation d’une cigarette électronique.

Le vapotage une nouvelle fois mis en avant

Smoking and health 2021- A coming of age for tobacco control ?, voilà le nom du dernier rapport (au format PDF) en provenance du Royal College of Physicians (RCP), organisation de professionnels de la médecine parmi les plus actives du Royaume-Uni et première institution médicale à avoir reçu la distinction de Royal Charter, par Élisabeth II, Reine d’Angleterre. Dans le document de plus de 150 pages, l’organisation dresse le bilan de la politique antitabac menée par son pays et propose une série de recommandations destinées à réduire la mortalité due au tabagisme. 

La pandémie de COVID-19, de loin le plus grand défi pour la santé britannique et mondiale depuis des décennies, a suscité une réponse économique et de santé publique d’une ampleur unique dans l’ère moderne. Pourtant, en 2020, alors que la COVID-19 a tué environ 80 000 citoyens britanniques, le tabagisme en a tué 94 000.Royal College of Physicians

Taxation

Homme avec une calculatrice

Selon le comité d’experts auteur de ce rapport, la taxation des produits du tabac est l’un des moyens les plus efficaces pour réduire le tabagisme et promouvoir l’abandon du tabac.

Dans cette optique, il recommande ainsi :

  • L’augmentation des taxes sur le tabac afin que celles-ci soient supérieures à l’inflation.
  • L’imposition de prix minimums sur les cigarettes manufacturées et le remplacement des taxes ad valorem par des taxes spécifiques.
  • L’augmentation des taxes sur le tabac à rouler afin de combler l’écart actuel de prix entre ces produits et les cigarettes préfabriquées.
  • L’obligation de répercuter toutes ces nouvelles taxes sur les prix de vente au détail, en une seule fois, chaque année.
  • La combinaison de cette augmentation de prix avec la mise en place de nouvelles mesures destinées à aider les fumeurs à se sevrer du tabac.
  • L’accélération de l’encouragement à passer à des alternatives moins nocives telles que les cigarettes électroniques.
Il est essentiel que les augmentations de taxes soient combinées à des mesures qui permettent aux fumeurs d’arrêter de fumer aussi facilement que possible, par exemple en fournissant systématiquement une aide au sevrage tabagique dans tous les services du NHS et en encourageant activement l’adoption d’alternatives au tabac telles que les cigarettes électroniques.Royal College of Physicians

Promotion de la santé

Photo d'un médecin

Le second point relevé par le document est que l’éducation de grand public concernant les méfaits du tabagisme et l’encouragement à l’arrêt du tabac ont montré d’excellents résultats par le passé. Cependant, il note que depuis 2010, le budget national destiné à ces campagnes s’est effondré.

Il recommande ainsi :

  • L’augmentation du financement des campagnes médiatiques de masse jusqu’à retrouver son niveau de 2008.
  • Que ces campagnes soutiennent l’utilisation du vapotage et travaillent à corriger les perceptions erronées sur sa sécurité que peut avoir le grand public.
  • La mise en place de nouveaux avertissements sanitaires sur les produits du tabac ainsi que l’inclusion d’une notice informant sur ses méfaits.
  • L’utilisation de couleurs dissuasives et d’avertissements sanitaires sur chaque cigarette ainsi que sur le papier à rouler.
  • La mise en place d’un avertissement sanitaire sur les produits de la vape indiquant que la vapeur est susceptible d’être nettement moins nocive que la fumée de tabac.
L’éducation des gens sur les méfaits du tabagisme et l’encouragement à l’arrêt du tabac ont joué un rôle majeur dans la réduction de la prévalence du tabagisme depuis le milieu du XXe siècle, et cette approche reste essentielle pour continuer à progresser.Royal College of Physicians

Restrictions du tabagisme dans les espaces publics

Homme en train de fumer

Le Royal College of Physicians souhaite également renforcer la législation britannique en manière de restriction du tabagisme dans certains lieux publics.

Il préconise ainsi :

  • La mise en place d’une législation interdisant la consommation de tabac dans les enceintes hospitalières.
  • La mise en place d’interventions destinées à réduire le tabagisme à domicile.
  • L’autorisation du vapotage dans les lieux où il est interdit de fumer.
Les politiques d’interdiction de fumer réduisent l’exposition à la fumée de tabac, encouragent les tentatives d’abandon, présentent des avantages pour la santé, protègent les enfants, dénormalisent le tabagisme et bénéficient d’un fort soutien du public.Royal College of Physicians

Réglementation des produits du tabac et de la nicotine

Homme en train de fumer

Parmi les mesures proposées par le RCP, la mise en place de nouvelles réglementations sur les produits du tabac.

Parmi elles :

  • La mise en place d’un contrôle indépendant de la toxicologie des produits du tabac.
  • L’interdiction de l’ouverture des filtres à cigarettes et la réduction de leur porosité.
  • La mise en place de teneurs maximales plus faibles en goudron, nicotine et monoxyde de carbone pour les cigarettes.
  • L’autorisation d’utiliser des allégations thérapeutiques comparatives dans le matériel promotionnel pour la cigarette électronique.
La réglementation des produits à base de nicotine devrait être utilisée de manière plus proactive pour réduire les dommages causés par le tabac fumé et promouvoir le remplacement par des produits à base de nicotine alternatifs.Royal College of Physicians

Traitement de la dépendance au tabac

Homme avec un cigar à la main

Les experts britanniques ne souhaitent pas non plus laisser de côté tout le parcours de soin destiné à aider au sevrage tabagique.

De ce fait, ils recommandent :

  • La mise en place d’incitations financières lors d’un parcours de sevrage tabagique maternel.
  • La mise en place d’un suivi personnalisé pour les personnes atteintes de maladies mentales.
  • L’éducation de tous les personnels de santé à propos du sevrage tabagique.
  • L’apprentissage du traitement du tabagisme lors de la formation de premier et de troisième cycle de tous les praticiens.
  • La mise en place de recommandations concernant l’utilisation d’une cigarette électronique à chaque instant du parcours de défume.
Les e-cigarettes sont un traitement efficace de la dépendance au tabac et leur utilisation devrait être incluse et encouragée dans tous les parcours de traitement.Royal College of Physicians

Prévention de l’adoption du tabac

Panneau d'interdiction de fumer

Puisque tous les fumeurs ont un jour commencé à fumer, le RCP souhaite mettre en oeuvre diverses recommandations afin d’empêcher au maximum les jeunes d’avoir envie d’essayer le tabac.

Dans ce cadre, il propose ainsi :

  • Une réforme de la réglementation du cinéma et de la télévision afin de garantir que les plus jeunes ne sont pas exposés à des images mettant en scène le tabagisme.
  • La mise en place d’office d’une interdiction de visionnage aux moins de 18 ans pour tous les films contenant des scènes de tabagisme.
  • L’interdiction de passer des programmes télévisés dans lesquels des cigarettes sont présentes, avant 21h.
  • L’affichage d’avertissements sanitaires dans tous les programmes dans lesquels des produits du tabac sont présents, aux moments de leur apparition à l’écran.
  • L’affichage d’avertissements sanitaires avant tout programme contenant un produit du tabac.
  • L’interdiction de toute publicité en ligne pour des produits du tabac.
  • Le masquage de tous les produits du tabac dans les lieux publics de sorte que personne ne puisse les voir.
  • La mise en place d’emballages neutres pour tous les produits du tabac, y compris les feuilles à rouler et autres accessoires.
  • La mise en place de restrictions concernant l’emballage des cigarettes électroniques afin de les rendre moins attrayantes.
  • La mise en place d’interventions en milieu scolaire ciblant simultanément plusieurs comportements à risque.
Il est tout à fait possible d’éviter l’exposition des médias à des images de fumeurs, en particulier dans les médias grand public tels que la télévision et les films, en étendant au tabac les réglementations qui protègent actuellement et avec succès les jeunes contre l’exposition à d’autres images nocives.Royal College of Physicians

Contrer les tactiques de l’industrie du tabac

Homme assis menaçant

Enfin, les auteurs souhaitent également s’attaquer à la source du problème, les cigarettiers fabriquant ces produits mortels.

Dans ce but, il recommande ainsi :

  • L’exclusion de l’industrie du tabac de toute politique gouvernementale, de toute réunion avec des fonctionnaires et des représentants élus, de tout cadeau ou paiement en nature et de toute activité susceptible de promouvoir le tabagisme ou ayant le potentiel de le faire.
  • La mise en place d’un registre de lobbying qui présente toutes les sources de financement des individus ou des organisations qui font pression sur le gouvernement en matière de contrôle du tabac.
  • L’interdiction pour l’industrie du tabac de participer de quelque manière que ce soit aux partis politiques, aux représentants du gouvernement à tous les niveaux et aux groupes parlementaires multipartites.
  • L’obligation pour Big Tobacco de fournir des informations au gouvernement sur ses activités politiques, les dépenses qui y sont associées, ainsi que les noms des organisations qu’il finance.
Pour protéger ses bénéfices, l’industrie du tabac a constamment ralenti, bloqué, contourné ou annulé les politiques globales de lutte antitabac, souvent en violation des mesures visant à contrer l’ingérence de l’industrie du tabac énoncées à l’article 5.3 de la Convention-cadre pour la lutte antitabac.Royal College of Physicians

Une proposition de mesures qu’il convient de saluer puisqu’une fois de plus, le Royal College of Physicians semble faire preuve d’un grand pragmatisme en différenciant clairement le tabagisme de l’utilisation d’une cigarette électronique.

Le reste de l’actualité au Royaume-Uni

Royaume-Uni : l’APPG conseille le gouvernement pour sortir du tabagisme...

  • Publié le 6/07/2021

Parmi ses recommandations, permettre la prescription de cigarettes électroniques par le système de santé national.

Vapotage, tabac chauffé ou Juul : la cigarette électronique largement...

  • Publié le 5/07/2021

Les fumeurs souhaitant se sevrer du tabac continueraient d’utiliser principalement un vaporisateur. Le tabac chauffé resterait marginale.

Royaume-Uni : des e-cigarettes gratuites pour les sans-abris

  • Publié le 30/06/2021

Une étude va offrir des cigarettes électroniques à des sans domicile fixe pour voir s’il est possible de réduire le tabagisme auprès de cette population.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.