Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Royaume-Uni : Plus de vapotage au Starbucks du coin
    Annonce
Le site Starbucks.fr

Le site Starbucks.fr

L’enseigne de cafés a annoncé l’interdiction de vaper dans ses établissements. Elle aurait pris cette mesure restrictive suite aux avertissements émis par l’Organisation Mondiale de la Santé sur l’e-cigarette. Parce qu’il peut contenir de la nicotine, L’OMS expliquait que le produit poserait de graves menaces à l’encontre des femmes enceintes et des adolescents.

Les personnes qui ont adopté la cigarette électronique ne pouvaient déjà plus utiliser leur dispositif de sevrage tabagique à Caffe Nero ou à KFC au Royaume-Uni. Elles n’auront désormais même plus l’occasion de vapoter tranquillement en dégustant un Cappucino. Par ailleurs, les vapoteurs londoniens n’ont plus le droit d’utiliser l’e-cigarette dans certains lieux publics, à l’image de l’Opéra Royal.

Les détracteurs et les défenseurs de l’e-cigarette s’opposent sur les conséquences du vapotage passif

Les mesures d’encadrement sont soutenues par l’association médicale Britannique, avec à sa tête le Professeur Sheila Hollins, qui encourage des contrôles plus importants sur les produits et qui s’inquiète du vapotage passif.
D’autres acteurs soutiennent au contraire ce dispositif qui a été adopté par plus de 2 millions de personnes au Royaume-Uni. Il s’agit par exemple de Clive Bates, ancien directeur de ASH, qui craint que les vapoteurs ne soient découragés par les mesures d’interdiction dans les lieux publics et se retournent par conséquent vers la cigarette classique.

La question de la nicotine dans le vapotage passif a été fortement relativisée par le docteur Konstantinos Farsalinos récemment.


Via Metro

Review Author:Review Date: