Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Rendez-vous utiles : taisez-vous

Rendez-vous utiles : taisez-vous

Il est temps de pousser un cri primal à peine articulé pour lancer un “STOP !” au visage de la communauté de la vape. Avez-vous été sur un groupe Facebook récemment ? Avez-vous vu un débutant chercher à se faire aider ? Cherchant à se joindre au groupe, il se retrouve, à son insu, victime sacrificielle.

Communauté vape sur Facebook

“L’enfer est pavé de bonnes intentionsˮ – Saint Bernard

Ça a commencé comme ça

C’était pourtant une demande simple. Il était, malgré son jeune âge, déjà fumeur depuis quelques années, et, face aux râles d’agonies de ses poumons lors de ses matchs de foot le dimanche après-midi, il avait pris une décision : la clope, il faut arrêter.

Il avait tout essayé, patchs, cachets, hypnose, et il avait même fait appel à Monsieur Mamadou, voyant-exorciseur-marabout dont il avait trouvé les coordonnées sur un prospectus mal photocopié dans sa boite aux lettres. Il n’avait pas arrêté de fumer malgré l’aide de Monsieur Mamadou, mais son ex, en revanche, était revenue en 24 heures. Ce qui l’ennuyait fortement, parce qu’il ne savait pas comment lui expliquer qu’il avait déjà refait sa vie avec sa meilleure amie. Mais je digresse.

Un soir, il avait cherché sur internet et avait trouvé plein de boutiques avec plein de produits. Il était perdu.

Malgré les articles alarmistes dans la presse, malgré les restrictions massives dont elle était frappée par les dirigeants de notre pays, qui sont forcément compétents, sinon ils ne seraient pas où ils sont (oui, il était un peu naïf – mais je digresse encore), il s’était résigné à se pencher sur le sujet de la vape. Après tout, l’attaquant de l’équipe adverse s’y était mis, lui, et il leur avait mis deux buts dimanche dernier.

Un soir, il avait cherché sur internet et avait trouvé plein de boutiques avec plein de produits. Il était perdu : trop de choses, partout. Il avait trouvé, sur Facebook, un groupe de vapoteurs, et y avait vu son espoir : voilà des gens qui pourraient l’aider. Il avait donc posté sa bouée :

« Salut tout le monde, je veux arrêter la clope et passer à la vape, mais je ne sais pas quoi prendre, aidez-moi à choisir un kit pour débutant ».

Il posta son message avec un petit sourire : la solution à son problème était proche. Il ignorait que, attirés par l’odeur du débutant sur les réseaux sociaux comme les requins sont attirés par l’odeur du sang, les furieux de la vape arrivaient déjà pour la curée.

La curée

Parce que, souvent, ce que l’on constate sur les réseaux sociaux, c’est que les vapoteurs ne cherchent pas à orienter le débutant vers un kit simple et efficace. Il cherchent à faire l’apologie de leur vape.

La configuration suivante est la synthèse de quatre cas que j’ai suivis sur des groupes Facebook. Pour un débutant, qui fume quinze cigarettes par jour, la communauté de la vape préconise donc :

  • Une box triple accus pour vaper à 150 watts, parce que, « tu comprends, les batteries débutant, il n’ arien dedans pas de patate, là, tu es tranquille pour un moment ».
  • Un atomiseur reconstructible orienté nuages « Parce que c’est vachement mieux, quand même, de toute façon, plus tu fais de vapeur, plus ça prouve que c’est efficace, et tu vas voir, autant passer de suite au reconstructible, c’est mieux ».
  • Du liquide à fort taux de VG, surchargé en arômes écœurants, à 3 mg de nicotine.

Le fil de discussion partira ensuite en débat sur mod mécanique contre mod électronique, dripper contre réservoir, etc., etc.

Le gars qui avait posé la question avait déserté depuis le onzième commentaire.

Un des fils que j’ai suivi sur Facebook comptait, in fine, 232 messages, d’après le compteur. Le gars qui avait posé la question, et qui répondait aux commentaires, avait déserté depuis le onzième. Contacté en privé, il m’a expliqué qu’il n’avait rien compris à ce qu’on lui avait répondu, qu’il n’avait pas l’impression qu’on l’ait écouté, ni même que quiconque ait réellement essayé de répondre à sa question.

Il n’avais pas tort. Et c’est triste, parce que s’il n’y avait pas quelques personnes pour le rattraper et l’orienter vers ce qu’il lui faut, il serait perdu pour la vape. Non, je rectifie : cette chance unique pour lui qu’est la vape, lui aurait échappé.

De la componction en toute chose

Soyons clair : il y a une, et une seule bonne réponse à apporter à ce jeune homme. La réponse est … de lui poser des questions. N’y a-t-il pas une boutique sérieuse près de chez lui ou il pourra essayer in situ du matériel et des liquides ? Sinon, il fume quelle marque de cigarettes, combien par jour ?

Ce que les vapoteurs expérimentés oublient, c’est l’objectif initial de la vape. A l’origine, ça a été inventé pour arrêter la cigarette de tabac. Et si, aujourd’hui, on n’a plus le droit de dire que c’est destiné à cela, c’est pourtant l’utilisation qu’en font 98 % des gens qui, aujourd’hui, rentrent dans une boutique de vape.

La sur-concentration de vapoteurs experts dans les groupes Facebook n’est en rien représentative de la réalité de la vape aujourd’hui.

Considérez une chose : un atomiseur orienté nuage et fortes puissances, estimé comme la star du genre, qui se vend entre 10 000 et 20 000 exemplaires dans le monde, c’est un énorme succès. Considérez ce chiffre : 20 000 exemplaires. Dans le monde entier. Rien qu’en France, il y a un million de vapoteurs, minimum, peut être trois. Le nombre total de dripper high end vendus chaque année, dans le monde, toujours, doit représenter, à peu de chose près, le nombre de Nautilus vendus chaque jour.

La sur-concentration de vapoteurs experts dans les groupes Facebook n’est en rien représentative de la réalité de la vape aujourd’hui. Parce que ce sont des lieux de réunions pour des gens qui partagent les même affinités, mais qui représentent une infime minorité aujourd’hui.

Gardez surtout en tête que le jeune, cité en exemple, plus haut, qui achète une fortune un matériel qui, au final, ne correspondra pas à ce qu’il cherche, ne sera pas déçu par sa box 250 watts triple accu et son dripper cloud, lui, il n’y connaît rien, il ne fait pas la différence et, si il est désappointé, il n’aura pas envie d’apprendre. Il sera déçu par la vape, parce qu’il sera persuadé que la vape, c’est ça. La vape, si vous regardez, est multiple, protéiforme, tellement variée, qu’aujourd’hui, il est quasiment impossible qu’un fumeur n’y trouve pas son compte pour se débarrasser de la tueuse, et il est très, très improbable que ce qui vous plaît soit la solution qui lui convienne.

La conclusion est simple : si, à la question d’un débutant, vous vous apprêtez à conseiller un set-up qui vous satisfait, abstenez-vous : c’est très probablement une énorme erreur.

  • Denis COUGNAUD

    excellentes remarques pour un postulat que Ghylain et nous et moi défendons depuis le début. C’est vrai que cela va mieux en l’écrivant. Je dirais la même chose pour un certain film!

    • Titan

      Pas trop d’accord avec la conclusion … J’ai tjs à l’esprit la phrase “souvenez-vous de vos débuts” qu’un pote d’auto-école avait placardée sur l’arrière de ses véhicules. Et je prétends avoir “mis le pied à l’étrier” à au moins 47 personnes avec un T3S monté sur un I-Stick … et je continuerai dans cet esprit malgré les quolibets faciles des “initiés” …

      • Guillaume Bailly

        Oui, vous avez raison. La conclusion vise ceux qui ont une vape hors norme, à 200 watts avec du triple clapton. Un Istick avec un T3S, c’est ce qu’il faut à un débutant, et cette solution est aussi très satisfaisante pour la plupart des chevronnés.

        • Titan

          Toutafé, à ceci près que j’ai quelquefois une Vape “grave hors norme”, moi aussi, et que j’ai un stock indécent de plein de … trucs pas “débutant” en volume de liquide DIY ou en matos, mais je fonctionne encore avec un de mes premiers Vamo … c’est dire … lol.
          Mais j’assume.

  • Johan Naveau

    Ça fait 5 ou 6 que je vape, je me suis fait toute la collection des subtank et la je viens de me commander un tfv12 + gx350 vu que j’ai cassé tout mes tanks… Un collègue m’a demandé conseil pour essayer n’étant pas trop à la page du matos actuel vu que mes subtank m’allaient bien j’ai un peu regardé et je lui est commandé un pinguin joyetech ça a l’air pas mal pour commencer… 25€ il sera pas dégouté si ça le fait pas

  • Camé Leon

    La base pour commencer avec un liquide à forte concentration de nicotine pour sevrage progressif de la clope et ensuite on évolue.

  • Vap’Ed

    Excellent article! 🙂

  • lerouge

    Qui faut il blâmer? Les revendeurs ou les fabricants? Je connais pas mal de vapoteurs qui ont arrêté le tabac avec ce fameux kit mais avec des revendeurs qui l’ont vendu avec un drip tip et des résistances plus adaptées à un primo vapoteur (Triton en 1,8 ohms à l’époque ou maintenant celles que Eleaf s’est enfin décidé à produire en 0,75).
    Malheureusement, la vape désintox et la vape plaisir semblent avoir moins la côte chez les fabricants que la vape défonce….

    • Thomas CORNEC

      Mais pour 10 personnes à qui je propose cette solution pour rattraper le coup et les sortir du tabac, combien vont juste se dire que ça n’est pas pour eux la vape et ne rentreront pas dans un autre magasin ?
      S’il y a bien des gens avec qui on n’a pas le droit de se planter, c’est les fumeurs. Eux continue de se mettre en danger. ?

  • Trob

    Merci Guillaume pour cet article.

    Le problème est plus complexe que ça. Contrairement à la cigarette ou l’utilisateur s’adapte au produit, pour l’ecig c’est l’inverse.

    C’est même tout le problème de passer à l’ecig : trouver du matériel adapté à ses besoins tout en restant accessible vis-à-vis de ses compétences. Ajouter le niveau d’implication personnelle que l’utilisateur souhaite y consacrer et greffez un soupçon de budget forcément incontournable, et on se retrouve avec une équation pas simple à résoudre. Si le kit idéal spécial débutant existait, ça se saurait.
    4 ans après avoir arrêté de fumer, je possède une trentaine d’atos et je suis toujours à la recherche du Graal. C’est pour dire.

    De plus, et je rebondis sur les propos de Thomas Cornec, si effectivement il devrait y avoir “un permis de conseil en vape”, il devrait aussi y avoir un permis d’ouvrir une boutique de vape, et j’ajoute également “bordel” car le problème commence parfois en ce lieu.

    Je m’amuse parfois à entrer dans une boutique au hasard pour faire le neuneu de base qui ne connait rien et qui fume, et parfois les propos sont édifiants de conneries.
    Je ne dis pas bien sûr que toutes les boutiques sont dirigées par des gens peu scrupuleux qui ont vu un moyen de gagner de l’argent facilement sans avoir de réelles connaissances en la matière, et heureusement d’ailleurs c’est souvent l’inverse, mais même chez les “professionnels” parfois ce n’est pas mieux.

  • Henri-jean Clement

    c’est au gens aussi de ce renseigner.les raisseaux sociaux c’es bien mais c’est pas la vie???

  • The LorkM

    Moi le gars je lui aurais proposé une istick mini 10w a 20€ car c’est tres fiable, on peut l’enmpener au boulot ca ne craint pas la poussiere et ca tient la journée, un aerotank 25€ avec une bague d’airflow a 3€ et des resistance mt32 meches coton a 6€ la boite de 5 et du liquide Néovapo a 8€ les 30ml. Pour 62€ il est paré pour arreter la clope. Et si il veut je l’aide pour passer commande sur le net.

  • LagallynetteCendrée

    je répond juste à votre paragraphe parlant du combo pico+melo. parce que c’est presque mon cas (sauf que c’est un pico+smock à 0.4ohm et que le liquide était à 7mg ^^) bref, je vous trouve un peu dur ! effectivement le nicotinage était clairement trop bas et qu’il m’a fallut au moins du 12 pour un vrai sevrage de la cigarette. mais l’appareil est vraiment pas mal, je ne fume plus du tout grâce à ça depuis un mois sans manque, par contre effectivement pour une bonne prise en main, il faut une mini leçon quand même. mais la prise en main de l’appareil est très abordable, et pourtant je suis pas douée !

    • Thomas CORNEC

      Le kit est un bon rapport qualité prix. Ce n’est pas lui qui est en cause.
      Ce sont les vendeurs qui vendent ça à tous les débutants. C’est beaucoup trop puissant pour 95% des fumeurs. Et ces rumeurs resteront fumeurs. On en récupère beaucoup mais combien ne se disent pas que c’est pas normal qu’ils n’y arrivent pas avec un matériel moderne ? Ceux là resteront fumeurs.
      J’ai encore régulièrement des clients qui me disent que dans d’autres magasins les vendeurs ne leur ont pas fait tester, leur ont dit qu’il fallait descendre leur taux de nicotine voir ne leur ont pas fait goûter de liquide.
      On peut récupérer beaucoup juste avec des résistances Triton 1,8 et un taux de nico adapté. Certains sont tellement dégoutés qu’ils veulent même changer tout le setup (et mettre 70€ à la poubelle), on propose alors un compromis : changer juste le clearo. Mais ce qui m’énerve, c’est qu’il y a probablement des dizaines (peut-être même plus) de gens qui restent fumeurs à cause de ça.

  • Jib Vaps

    Rhaaaa !
    J’avais envie d’écrire quelque chose dans ce sens.
    Tu l’as fait parfaitement, alors je partage ^^

  • Anto

    très bon, et très vrai malheureusement

  • Bernard Wojcieszynski

    Hors contexte de conseil sur les groupes et les forums, lorsqu’il s’agit d’orienter un proche (j’ai bien dit dans mon entourage), c’est direct un atelier à la maison. Après plusieurs tests crescendo sur du matos varié, il est alors possible d’envoyer le proche dans une boutique avec une idée plus précise sur la vape. J’avoue que j’ai déserté tous les forums depuis 3 ans. Je garde uniquement les groupes de trocs. Tout cela a bien changé, y a vraiment des lourds.

  • des mes

    C’est un film, le gars a de l’imagination.