Vous êtes ici : Vaping Post » E-liquide cigarette électronique » Quel est le vrai danger d’un flacon de e-liquide ? Des réponses précises avec une étude britannique.

Quel est le vrai danger d’un flacon de e-liquide ? Des réponses précises avec une étude britannique.

    Annonce
Quel est le vrai danger d'un flacon de e-liquide ? Réponse avec l'association ECITA.

La présence d’une tête de mort sur les flacons de e-liquide est injustifiée selon une association britannique

Un laboratoire indépendant et commandité par l’association britannique ECITA UK vient de rendre son rapport sur le profil toxicologique des flacons de e-liquides vendus sur le marché. Après analyses, ce laboratoire livre ses recommandations quant à la classification supposée des flacons de e-liquides dans la législation européenne.

Alors que le produit affiche aujourd’hui des avertissements picturaux tels que les catégories 2 ou 3 le prévoient, il semblerait que cette prudence soit en fait exagérée. La nicotine est un poison certes mais à très forte dose, ainsi la dangerosité d’un flacon devrait tenir compte de la concentration précise de nicotine qu’il contient.

Le rapport du laboratoire Bebra (PDF) préconise une classification en catégorie 4 lorsqu’un flacon dispose d’une concentration en nicotine de 25 à 50mg/ml. Une catégorie similaire à celle attribuée aux liquides vaisselle par exemple, ne nécessitant qu’un avertissement visuel avec un point d’exclamation. Suivant la même logique, la présence d’un pictogramme ne serait pas nécessaire en dessous d’un seuil de 25 mg/ml.

Les résultats de cette étude ont été validés par les scientifiques Bern et Polosa ainsi que par le français Jacques Le Houezec, neuropharmacologue spécialiste de la nicotine qui rabâche depuis longtemps que la dose létale de nicotine est aujourd’hui complètement surévaluée.

Ces résultats s’opposent aux données utilisées par l’Union européenne pour réglementer le commerce du e-liquide, produit jugé comme très dangereux dans la nouvelle version de la Directive sur les produits du tabac. L’ECITA recommande une révision de la classification et des normes d’étiquetage basées sur ces nouveaux faits scientifiques.


Un article à lire sur le site de l’ECITA et relayé en français par l’AIDUCE.

Annonce

Review Author:Review Date: