Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesLe nombre de vapoteurs baisse en Espagne selon une association

Le nombre de vapoteurs baisse en Espagne selon une association

    Annonce

Les campagnes de désinformation peuvent faire des ravages et cela a été manifestement le cas en Espagne au détriment de la cigarette électronique. L’une d’entre elles aurait en effet contribué à faire baisser les ventes du vaporisateur personnel dans ce pays.

Pneumonie lipidique et carcinogènes

De fausses informations qui circulent en Espagne seraient à l'origine d'une baisse de popularité du produit.

De fausses informations qui circulent en Espagne seraient à l’origine d’une baisse de popularité du produit.

C’est l’AIDUCE qui relaie cette information sur son site internet. L’association explique que l’Anesvap, l’association espagnole des vapoteurs, a présenté à l’occasion de la conférence mondiale sur la nicotine un épisode concernant un patient souffrant d’une pneumonie lipidique, censément causée par la cigarette électronique. Les médias espagnols ont notamment raconté que son médecin affirmait que la glycérine végétale était un lipide, et que ce composant serait à l’origine de la pathologie du patient. Ce même médecin a également évoqué des carcinogènes dans l’e-cigarette.

D’une part, la glycérine végétale n’est absolument pas un lipide, comme l’a maintes fois répété le docteur Konstantinos Farsalinos. D’autre part l’AIDUCE rappelle que la cigarette électronique n’est pas à l’origine de la production de carcinogène en utilisation normale. Par ailleurs, il n’y a aucune validité épidémiologique à étudier un ou deux cas isolés sur des millions d’utilisateurs d’e-cigarette dans le monde.

800 000 vapoteurs étaient recensés à la fin de l’année dernière chez nos voisins espagnols, et il n’y en aurait plus que 200 000 actuellement. Une grande partie de ces personnes s’étant très probablement tournée de nouveau vers le tabac.

Review Author:Review Date: