Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Proposition de réglementation pour la publicité sur les cigarettes électroniques

Proposition de réglementation pour la publicité sur les cigarettes électroniques

    Annonce

Je préfère être très direct : je nage dans le conflit d’intérêts. Le site sur lequel vous êtes actuellement rémunère ses auteurs et subvient à ses besoins techniques par les partenariats publicitaires entretenus avec des vendeurs de cigarettes électroniques.

La publicité est omniprésente sur ce site, c’est un vrai supplice. Ça clignote de partout avec des femmes dénudées qui vantent les mérites des e-liquides Halo. Difficile de ne pas succomber à la tentation de se faire un petit clearomizer après le boulot le soir.

C’est de l’ironie bien sûr mais qui pourrait ne plus l’être si le ministère interdit la publicité pour les cigarettes électroniques en France. Qu’elle soit menée de manière directe ou indirecte, responsable (ce que j’estime faire) ou de manière abusive, cela ne fera aucune différence. L’annonceur devra à priori rester muet.

Si je m’apprête à prêcher pour ma paroisse, c’est pour protéger mes deniers et défendre mes convictions en tant que vapoteur.

Pourquoi interdire la publicité pour les cigarettes électroniques ?

La position de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé : “Nous voulons appliquer à la cigarette électronique les mêmes mesures qu’au tabac […] L’interdiction de la publicité s’applique dès maintenant et sans disposition nouvelle. Une circulaire précisera les modalités de cette interdiction.” [source]

La position du CNCT : “Notre position est la même que celle de la Ministre Marisol Tourraine : nous demandons notamment l’interdiction de toute publicité sur la cigarette électronique. On ne fait pas de publicité pour la drogue en France, et la nicotine est en l’occurrence la drogue la plus dure sur le marché“. [source]

La position de l’OFT : “La législation actuelle règlemente déjà la publicité indirecte en faveur des produits du tabac (article L.3511-3 et L.3511-4) et donc la publicité pour l’e-cigarette. Ainsi la loi actuelle interdit clairement la publicité pour l’e-cigarette qui est de fait une publicité indirecte pour le tabac. […] La publicité dans la rue ou visible de la rue doit être interdite comme pour le tabac et celle sur le lieu de vente doit suivre la réglementation applicable au tabac, et, à tout le moins, interdire les images de matériels ressemblant aux cigarettes conventionnelles, aux marques ou produits du tabac, ou véhiculant une image positive du tabac, qui constituent une publicité directe ou indirecte.” [source]

Selon l’OFT et en dehors de détails techniques pour les boutiques physiques, la question est déjà réglée puisque la loi est déjà appliquée. Difficile en revanche de comprendre exactement ce qu’entend la ministre par des modalités d’application et encore moins ce que signifie le CNCT par “publicité pour la drogue”.

Enfin une gomme à la nicotine qui a bon goût !

Exemple de publicité pour la drogue

J’avoue que la position du CNCT me surprend un peu car en France nous faisons déjà de la publicité pour de la drogue. Pour quelqu’un qui n’a aucun contact social, connaitre l’existence d’une boisson alcoolisée aromatisée à l’anis ou d’un appareil délivrant de la nicotine est aujourd’hui possible grâce à la publicité.

Ces produits sont d’ailleurs accessibles aux adultes n’ayant jamais bu une goutte d’alcool ou même fumé une cigarette (vente libre à partir de 16 ans). En revanche pour le cas de l’alcool, le consommateur est prévenu.

Expérience personnelle : Mon propre frère, fumeur latent, mâche des gommes depuis 10 ans. Moi je vapote. A chacun son truc. Les gommes à mâcher, comme les cigarettes électroniques, contiennent des traces de nitrosamines. Réduire ses risques est important, nous sommes d’accord sur ce point.

Le danger d’assimiler cigarettes électroniques et tabac

Message d'accueil pour tous les nouveaux inscrits du forum-ecigarette.com

Le message d’accueil pour tous les nouveaux inscrits du forum-ecigarette.com serait-il trop positif ?

Si l’on applique les mêmes règles actuellement en vigueur dans le contrôle du tabac, il sera impossible de parler cigarette électronique sans être hors la loi. Derrière le terme “publicité” se cache de nombreux autres principes, comme celui de la propagande. Gare au premier internaute qui s’écriera adorer les e-liquides de la gamme El toro.

Faut-il rappeler le procès du magazine “l’Amateur du cigare”, accusé (et relaxé depuis) par l’association Les Droits des non-fumeurs (DNF) de « publicité directe ou propagande en faveur du tabac ». Que pensez alors du forum-ecigarette.com d’où est née l’association AIDUCE ?

Pour un membre de la DNF cela ne fait aucun doute, le forum-ecigarette est un lieu de propagande pro-ecigarette. La bonne blague.

Pour une publicité responsable

pastis51_1280_2

Exemple de publicité pour la drogue, responsable.

L’alcool tue prématurément entre 20.255 et 49 000 morts par an et la publicité pour ce produit est hautement encadrée. Elle permet aux annonceurs de parler de leurs produits de manière pas trop aguicheuse (vraiment ?) tout en informant le consommateur sur les risques qu’il encoure si il abuse de sa consommation.

Boire est un plaisir responsable qui peut s’avérer dangereux car addictif et potentiellement nocif pour la santé. Le mineur est écarté et protégé (parfois) d’une trop grosse exposition (interdiction de publicités sur les radios selon certains jours de la semaine et certains horaires, sur les sites dédiés à la jeunesse et au sport, etc).

La cigarette électronique, jusqu’à preuve du contraire, n’a jamais tué personne mais peut contenir de la nicotine et peut donc créer une dépendance (ce qui reste à prouver). Le risque d’initiation au tabagisme est également très présent dans les esprits moralisateurs et la crainte de voir un écolier se transformer en fumeur via l’usage d’e-cigarettes est l’argument phare pour appeler à la censure médiatique.

Certes ce n’est pas un produit anodin, mais comment la cigarette électronique, qui place clairement le tabac comme une bête noire (appelée délibérément par les vapoteurs “la tueuse”) inciterait-elle au tabagisme ? Sur le plan moral il y a déjà un énorme doute car elle repousse clairement les 70 000 morts par an liés au tabagisme. Sur le plan scientifique c’est littéralement le trou noir. Aucune preuve d’initiation au tabagisme n’est pour le moment parue dans des revues scientifiques.

La sagesse pour moi est très simple : il faut protéger les mineurs et les non-fumeurs tout en poussant les fumeurs invétérés à s’informer sur des méthodes de réduction des risques.

Exemple de publicité pour les cigarettes électroniques

Exemple de publicité responsable pour les cigarettes électroniques

Exemple de publicité responsable pour les cigarettes électroniques

Comme je le dis toujours “critiquer c’est bien, mais proposer c’est mieux”. Voici donc sur la gauche à quoi pourrait ressembler une publicité d’un professionnel du propylène glycol.

Pour satisfaire le législateur j’ai volontairement présenté le produit sous un angle qui ne soit pas trop attractif et mentionné certaines mises en garde.

J’ai même fait du zèle en critiquant la cigarette au tabac, appelée “tueuse”. Si avec ça j’ai pas tout bon, je ne sais plus quoi faire …

Les messages publicitaires pourraient contenir des mentions obligatoires mettant en garde le consommateur sur :

  • le fait que la cigarette électronique s’adresse uniquement aux fumeurs
  • le risque lié à la consommation de nicotine
  • les aides et autres alternatives au tabac (Allo Tabac Info Sévices Service)
  • la protection des mineurs et des femmes enceintes
  • le coût du tabac pour la société

Selon vous, faut-il interdire la publicité pour les cigarettes électroniques ?

J’ai lancé sur Facebook un petit sondage afin de récolter des avis sur cette question de publicité. Pour le moment les avis oscillent entre une réglementation cadrée ou donner libre cours à la publicité. N’hésitez pas à donner votre avis sur la question dans la zone de commentaires plus bas ou sur Facebook.

 

Review Author:Review Date: