Vous êtes ici : Vaping Post » Opinion » Presse people et cigarette électronique, rencontre explosive

Presse people et cigarette électronique, rencontre explosive

    Annonce

Une cigarette électronique a explosé dans une voiture et a blessé deux enfants. C’est le titre que l’on trouvait dans la presse il y a quelques jours. C’était bien, factuel, mais les journalistes sont passés à côté d’une occasion en or. C’est dommage.

Un peu plus près…

C’est un gros titre qui a été publié par un magazine habituellement plus habitué aux pensées profondes et autres saillies intellectuelles des stars de la télé-réalité : une cigarette électronique a explosé dans une voiture, blessant les deux enfants de sa propriétaire.

L’article, bien que court, regorge de détails : la vape était dans le sac à main de la maman, une grosse flamme a jailli, blessant le plus âgé des deux enfant aux mains et au visage. De quoi effrayer les lecteurs.

Et c’est bien, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, c’est très bien, d’informer ainsi les gens sur la possibilité que leur cigarette électronique explose. Ce qui est dommage, c’est que l’article ne va pas jusqu’au bout. C’était l’occasion de rappeler que les vapoteuses ne sont pas des objets anodins, comme les téléphones portables d’ailleurs, et qu’il faut prendre certaines précautions.

Là, l’article se contente de se demander si la vapoteuse a explosé à cause des fortes chaleurs. Réponse : la gendarmerie a confirmé qu’elle se trouvait dans le sac à main.

On se demandera quel est le rapport. Les gendarmes sont habituellement très carrés, discipline militaire oblige, et pas du tout du genre à répondre, par exemple « Mont Saint Michel » lorsqu’on leur demande l’heure qu’il est.

Mais il faut reconnaître que l’article a atteint son but : il voulait dire qu’une vapoteuse a explosé et blessé deux enfants, et a fini par dire qu’une vapoteuse a explosé et blessé deux enfants.

People are people

La presse people est un peu le journalisme quantique. En physique quantique, on vous explique que, quand vous commencez à vous pencher sur la question, il faut oublier tout ce que vous savez de la physique classique. Le journalisme people, c’est pareil : quand vous vous lancez dedans, il faut oublier tout ce que le métier de journaliste vous a appris. Votre santé mentale est en jeu.

Par exemple, un journaliste classique, un bon, à ne pas confondre avec un journaliste médiéval qui, tel un moine copiste, reproduit à l’identique les dépêches d’agences. Sans les enluminures, ce qui est dommage, quand même. Un bon journaliste a toujours deux questions à se poser, une fois les faits connus : « pourquoi ? » et « comment ? ».

Ce qui donne, par exemple, ceci : « pourquoi cette e-cigarette a explosé ? » et « comment faire pour qu’une cigarette électronique n’explose pas ? ». Ce qui pourrait donner un article instructif sur le fait qu’une vape n’explose pas sans raisons et que l’on peut facilement éviter cela avec quelques précautions basiques. 

Évidemment, un journaliste de presse people sait qu’il ne faut jamais, au grand jamais, demander, par exemple, à une star de télé-réalité « pourquoi participez-vous à cette émission ? » ni « comment êtes vous arrivé où vous en êtes aujourd’hui ? ». Le désespoir induit par les réponses à ces questions est de ceux qui peuvent vous pousser au suicide.

Les réponses aux questions

Alors, évidemment, nous ne pouvions pas ne pas répondre à cette question : « comment éviter que ma vape explose ? ». De la même manière que vous pouvez éviter que votre téléphone portable explose, ou tout autre appareil contenant une batterie au lithium.

C’est expliqué dans cet article :

Canicule : attention à vos accus !

Vous pouvez aussi vous assurer d’avoir du matériel de qualité. Par exemple, en l’achetant auprès d’un professionnel qui s’y connaît et dont c’est le métier. En vous vendant son matériel dont il connaît la provenance et la qualité, le professionnel vous dispensera, également, quelques bons conseils pour l’utiliser en toute sécurité.

Le bon matériel et les bon professionnels sont disponibles en boutique de vape.

C’est triste, cet article aurait presque pu être utile. On comprend le magazine people, parler des centaines de milliers de mamans dont la vape n’explose pas et dont les enfants vont bien, c’est chouette, mais ce n’est pas un sujet.

Et parler des dizaines de milliers de mamans qui sont restées à la cigarette tabac, sont mortes d’un cancer et dont les orphelins vont bien, physiquement du moins, c’est dure à caser entre une photo volée des abdos de Matt Pokora à la plage et les conseils de Christina Cordula pour accessoiriser son maillot de bain.

Au final, l’article en question sert juste à faire peur aux gens pour rien. Alors que, parfois, ce n’est pas inutile de faire peur aux gens pour de bonnes raisons.  C’est dommage, vous y étiez presque.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.