Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Classic Starter Kit – Relx

Test : Classic Starter Kit – Relx

  • Par , le 2/04/2020 à 15h00
    Annonce

Nouveau fabricant sur le marché des pods, la marque chinoise Relx tente de s’immiscer dans le concurrentiel marché des produits à cartouche scellée. Le Classic Starter Kit produit une bonne vapeur mais n’apporte rien de nouveau, ni d’original.

Encore

Encore un pod à cartouche scellée qui ressemble à la masse de produits existants. Même forme, même design. Rien de nouveau en quelque sorte. Néanmoins, la vape produite est agréable. Mais le taux de nicotine proposé est unique et limite l’accès de nombreux vapoteurs. Un produit qui demande bien des améliorations.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod109 x 12,2 x 20,5 mm
Poids du pod21 g
Chargemicro USB
batterie350 mAh
Capacité du réservoir2 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Classique, sans originalité

Sous le dessous du pod, une connectique micro USB permet la recharge. C’est la seule possibilité de recharge. D’une capacité de 350 mAh, le kit se situe dans la moyenne. Il permet de vapoter suffisamment longtemps sans se soucier de la capacité de la batterie. Il faut compter entre 150 à 250 bouffées avec une charge complète.

Sur le corps de la batterie, une petite LED en forme de goutte s’allume à l’inhalation et lors des recharges. C’est bien intégré et plutôt discret. Un petit trou de chaque côté du pod sert d’arrivée d’air pour refroidir la résistance. Une fois en main, il est peu probable d’occulter ces orifices.

En haut de la batterie, deux aimants maintiennent la cartouche en place. Deux contacteurs font la liaison avec la cartouche pour permettre le contact électrique. Un petit embout caoutchouté redirige l’air inhalé à la base de la cartouche. L’ensemble est bien fini, les aimants efficaces. Pour autant, un très léger jeu entre la batterie et la cartouche se fait ressentir en main. Mais rien de bien rédhibitoire dans un usage quotidien.

La cartouche propose un embout buccal assez fin qui n’apporte pas trop de vapeur à l’inhalation. Exclusivement destiné à l’inhalation indirecte (bouche puis poumon), le tirage est plus important qu’une cigarette de tabac, sans se montrer trop volumineux. Le déclenchement se fait par l’inhalation. Ici pas de bouton, pas de réglage, c’est un bon point.

Efficace mais...

La cartouche se place uniquement dans un sens, impossible donc de se tromper. La couleur, à la base de la cartouche, indique la saveur du liquide contenu. Ici, le bleu correspond à de la menthe glaciale.

La cartouche a une contenance de 2 ml. C’est, une fois encore, dans la moyenne des systèmes similaires. Elle est de couleur noire transparente, ce qui n’empêche pas de voir le niveau de liquide restant. C’est un bon point qui évite de retirer souvent la cartouche. Le réservoir est scellé, enfin presque. Il est assez simple de retirer la base du réservoir sans casser la moindre partie de la cartouche. C’est une opération que nous déconseillons, au risque d’altérer, l’efficacité du pod et son étanchéité.

La résistance est bien réalisée. Elle n’est pas constituée d’un fil résistif et de coton. C’est une petite plaque de céramique poreuse incluant une résistance. C’est bien maîtrisé, la capillarité est excellente. Le rendu des saveurs est bien meilleur que sur de nombreux pods.

À la vape, le pod Relx ne déçoit pas. Elle est très agréable. Le hit est soutenu, les saveurs très correctes. Sur notre exemplaire, l’e-liquide menthe glaciale est très (trop) frais. Le pod se limite à un échantillon de vapoteurs spécifique. Les cartouches sont exclusivement en 18 mg/ml de sel de nicotine. Pour des vapoteurs avancés, c’est un dosage assez fort qui peut se montrer trop important.

Le vrai problème de ce pod est son tarif et sa disponibilité. Proposé à 39,90 euros, le kit n’est fourni qu’avec une seule cartouche de liquide. Il faut donc prévoir, dès l’achat, des recharges  par lot de trois à près de 15 euros… pour 6 ml !

Un calcul rapide nous indique que le millilitre de liquide coûte donc 2,5 euros, soit 2500 euros le litre !

C’est cher, excessif et peu justifié, même si la cartouche en plastique, et son coût est inclus. Pas ou peu distribué en magasin, il faudra se fournir uniquement en ligne sur le site du fabricant, ce qui demande un peu d’organisation. C’est beaucoup moins pratique que de se rendre chez son revendeur préféré.

En résumé

On aime

  • Ultra simple
  • Bonnes saveurs
  • Léger

On n’aime pas

  • Cartouche scellée
  • Tarif des recharges
  • Prix du kit

Conclusion

2,9 /5

Le pod Classic Starter Kit de Relx est efficace dans la vape qu'il restitue. Les saveurs sont bien présentes. L'emploi de sel de nicotine répond rapidement aux besoins du vapoteur en quelques bouffées. Mais l'usage de cartouche scellée, oblige à choisir uniquement le liquide du fabricant. Le coût prohibitif des cartouches ne permet pas à ce produit de se distinguer.

Le Classic Starter Kit en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.