Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Pays-Bas : le gouvernement recrute des cultivateurs de cannabis

Pays-Bas : le gouvernement recrute des cultivateurs de cannabis

    Annonce

Dans deux semaines, toute entreprise des Pays-Bas pourra postuler auprès du gouvernement afin de proposer ses services de culture de cannabis. Une expérience destinée à voir s’il est possible pour le pays de « nationaliser » sa culture de marijuana.

Un projet destiné à lutter contre le marché noir

Si l’herbe de cannabis est, sous certaines conditions, tolérée aux Pays-Bas, ce que l’on sait moins, c’est que la  majorité des propriétaires de coffee shops, ces boutiques ayant la permission de vendre « légalement » du chanvre depuis les années 70, s’approvisionnent illégalement au marché noir.

En effet, s’il est vrai que la vente de cannabis est autorisée dans le pays, notamment parce que le gouvernement a souhaité y séparer les drogues douces des drogues dures, afin que les forces de l’ordre puissent se concentrer sur les vendeurs de produits jugés plus dangereux, il est actuellement toujours interdit de produire et fournir de la marijuana en grande quantité. La loi n’autorisant aux habitants du pays la culture que de 5 plants par personne, et uniquement pour un usage personnel.

Mais voilà, le succès des coffee shops est tel que cette limitation ne suffit pas à approvisionner les boutiques, qui font alors, pour la majorité, le choix de se tourner vers le marché noir afin d’obtenir la quantité nécessaire pour servir leurs nombreux clients.

Afin de pallier ce problème, le gouvernement a annoncé en 2018 la mise en place prochaine d’une expérience consistant à approvisionner de manière légale, dix boutiques qui auront été choisies par les décideurs politiques locaux. Une expérience dont le départ sera donné le 1er juillet prochain.

Ainsi, le gouvernement des Pays-Bas offre la possibilité aux entreprises qui le souhaitent, de pouvoir postuler afin de proposer leur service de culture de cannabis.

Du 1er au 28 juillet prochain, chaque entreprise qui le désire pourra remplir un formulaire afin d’espérer être sélectionnée pour l’expérience dont la durée sera de 4 ans, renouvelable pour un an et demi.

Les entreprises devront alors communiquer diverses informations générales à leur sujet, des informations sur le lieu de culture, leur business plan ainsi que les mesures de sécurité qu’elles mettront en place afin de protéger leur affaire. 4 conditions qui s’accompagnent d’une 5ème et non des moindres : être capable de fournir 6 500 kg de cannabis chaque année.

Une fois les entreprises sélectionnées, l’expérience débutera dès que leur produit sera prêt à être livré aux coffee shops.

Un comité indépendant suivra l’expérimentation durant toute sa durée et fournira une évaluation lors de sa conclusion.

Plus d’articles sur les Pays-Bas

Pays-Bas : le pays part en guerre contre la vape

  • Publié le 23/06/2020

Vers une génération sans tabac Si jusqu’à présent, les Pays-Bas étaient relativement tolérants à propos de la cigarette électronique, les choses pourraient bien être sur le point de changer. En …

Pays-Bas : le gouvernement recrute des cultivateurs de cannabis

  • Publié le 16/06/2020

Un projet destiné à lutter contre le marché noir Si l’herbe de cannabis est, sous certaines conditions, tolérée aux Pays-Bas, ce que l’on sait moins, c’est que la  majorité des …

E-cigarette : vers un durcissement de la réglementation aux Pays-Bas...

Moulins dans la campagne néérlandaise
  • Publié le 19/01/2017

Au Pays-Bas, un projet de durcissement de la réglementation des nouveaux produits du tabac, dont l’e-cigarette,  vient d’obtenir un large soutien du Parlement. Le gouvernement néerlandais a présenté un projet au …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.