Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Pays-Bas : après l’interdiction des arômes, une taxe sur les produits de la vape

Pays-Bas : après l’interdiction des arômes, une taxe sur les produits de la vape

    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

Sous la pression des Députés, le gouvernement a autorisé une taxation des cigarettes électroniques.

Son montant est pour l’instant inconnu

Taxe cigarette électronique Pays-Bas

Une mesure qui suit la récente interdiction des arômes dans les e-liquides.

Jeudi dernier, le gouvernement des Pays-Bas a répondu à la volonté des députés d’introduire une taxe sur la cigarette électronique. Demandée depuis longtemps par le parti social-libéral D66, les décideurs du pays souhaitaient jusqu’à présent attendre une potentielle taxation de la vape à l’échelle européenne. Celle-ci tardant à arriver, et les députés ne relâchant pas la pression à ce sujet, les ministres du pays ont finalement décidé d’accéder à leur demande. Pour l’instant, aucun chiffre n’a filtré concernant le montant de cette taxe.

Selon DutchNews, des recherches menées par l’institut de lutte contre la toxicomanie Trimbos auraient révélé qu’environ 20 % des jeunes de moins de 25 ans seraient vapoteurs dans le pays, et que 70 % d’entre eux fumeraient en parallèle des cigarettes.

Depuis le 1er octobre dernier, toutes les saveurs autres que celle du tabac ont été interdites dans les e-liquides. Les Pays-Bas ne semblent pas en avoir fini avec leur croisade contre le vaporisateur personnel. En 2021, il y avait 20,6 % de fumeurs dans le pays, soit près de trois millions de personnes. Un chiffre en légère augmentation par rapport à l’année précédente, mais qui décroît régulièrement depuis l’année 2016.

Les dernières infos politiques

Les commentaires sont fermés.