Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesPays-Bas : les arômes interdits à partir du 1er octobre

Pays-Bas : les arômes interdits à partir du 1er octobre

    Annonce

Ne resteront autorisés que les arômes reproduisant un goût de tabac, et uniquement ceux fabriqués à partir d’une courte liste d’ingrédients très précise.

Les saveurs sucrées, c’est terminé

cigarette électronique pays-bas

Un nouveau coup dur pour la cigarette électronique dans un pays d’Europe

Le gouvernement en parlait depuis de nombreuses années, c’est désormais chose faite. À partir du 1er octobre 2023, tous les produits de la vape contenant un arôme reproduisant une saveur autre que celle du tabac seront interdits. Une mesure dont la mise en place avait été repoussée à de nombreuses reprises puisqu’elle devait, à l’origine, entrer en vigueur au printemps 2021. COVID et résistance des associations obligent, celle-ci aura nécessité près de deux années supplémentaires avant de se voir finalement inscrite au Journal officiel (au format PDF). 

Cette nouvelle législation, qui s’accompagne d’autres lois comme une augmentation du prix des cigarettes, poursuit l’objectif de faire des Pays-Bas, un pays sans tabac d’ici à l’année 2040. Un objectif que le ministre de la Santé, Paul Blokhuis, déclarait en 2020, aussi passer par un pays sans vapotage. « Je pense également qu’une génération sans tabac devrait aussi être une génération sans e-cigarette », expliquait-il à l’époque.

En plus d’une interdiction des arômes « exotiques », les fabricants devront aussi composer avec une liste de 16 ingrédients précis pour fabriquer leurs arômes tabac. Tout e-liquide classic dont la composition affichera un ingrédient qui n’est pas sur cette liste sera immédiatement interdit. Une restriction qui inquiète de nombreux professionnels du secteur. L’année dernière, l’un d’eux réagissait en indiquant que les recettes réalisables à l’aide de ces ingrédients produisent une « infusion très faible de ce qu’un arôme de tabac devrait être », avant d’ajouter que « aucun tabac ne peut être fabriqué avec ces ingrédients ».

La liste des 16 ingrédients autorisés
 

  • 35044-68-9 beta-Damascone beta-Damascon
  • 23726-91-2 (E)-beta-Damascone (E)-beta-Damascon
  • 23726-92-3 (Z)-beta-Damascone (Z)-beta-Damascon
  • 23696-85-7 Damascenone Damascenon
  • 23726-93-4 (E)-beta-Damascenone (E)-beta-Damascenon
  • 1125-21-9 Ketoisophorone Keto-isoforon
  • 4883-60-7 2-Hydroxy-3,5,5- trimethyl-2- cyclohexenone 2-Hydroxy-3,5,5- trimethyl-2- cyclohexenon
  • 536-78-7 3-Ethylpyridine 3-Ethylpyridine
  • 350-03-8 3-Acetylpyridine 3-Acetylpyridine
  • 91-10-1 2,6-Dimethoxyphenol 2,6-Dimethoxyfenol
  • 67-47-0 5-(Hydroxymethyl)- 2-furfural 5-(Hydroxymethyl)- 2-furfural
  • 591-12-8 alpha-Angelica lactone alfa-Angelica lacton
  • 503-74-2 Isovaleric acid Isovaleriaanzuur
  • 1139-30-6 (-)Caryophyllene oxide (-) Caryofylleen oxide
  • 3738-00-9 Ambroxide Ambroxide
  • 564-20-5 (3aR)-(+)-Sclareolide (3aR)-(+)-Sclareolide

À l’heure actuelle, on estime que près d’un habitant sur cinq fume aux Pays-Bas. Un chiffre qui pourrait avoir bien du mal à diminuer en restreignant autant l’usage de la cigarette électronique, qui a pourtant été reconnue comme étant l’outil de sevrage tabagique le plus efficace du marché

Le reste de l’actualité politique dans le monde

La vape bientôt taxée au Luxembourg

  • Publié le 27/03/2024

La mesure devrait entrer en vigueur dès le mois d’octobre prochain. Elle concernera les e-liquides ainsi que les sachets de nicotine.

Belgique : la vente des puffs interdite à partir de...

  • Publié le 24/03/2024

Après avoir reçu l’aval de la Commission européenne, le pays serait déjà en train de préparer l’arrêté royal.

France : si c’est flou, c’est Frédéric Valletoux

  • Publié le 14/02/2024

Frédéric Valletoux a été nommé Ministre délégué à la santé. L‘aboutissement d’une carrière politique tournée vers les collectivités locales.