Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Panama : tous les produits à risque réduit pourraient bientôt être interdits

Panama : tous les produits à risque réduit pourraient bientôt être interdits

Mis à jour le 19/04/2023 à 14h36
    Annonce

Après la vente, le pays souhaite désormais interdire l’utilisation de tout produit de la vape ou du tabac chauffé.

Un pays qui ne compte que peu de fumeurs

Photo du drapeau du PanamaSi depuis 2014, l’interdiction de vente des produits de la vape est actée au Panama, le pays souhaite aujourd’hui aller encore plus loin. Il y a quelques jours, l’Assemblée nationale a voté un nouveau projet de loi qui interdirait cette fois-ci, l’importation, la commercialisation, et même l’utilisation personnelle de tous les produits de la vape, du tabac chauffé, ainsi que de tout autre dispositif électronique similaire, contenant ou non de la nicotine. Seule exception à ces nouvelles règles, la possibilité de proposer ces produits dans certaines zones exclusives du pays, très restreintes, dont le seul objectif est de permettre l’exportation du matériel.

En plus de ces restrictions, l’Assemblée nationale a également interdit la vente et la promotion en ligne, tout en offrant aux douanes nationales le pouvoir de saisir tout produit qui contreviendrait à cette nouvelle législation.


Pour les associations locales de défense du vapotage, ce nouveau projet de loi ne sert qu’à maintenir une interdiction dépassée, rappelant que de nombreux pays du monde embrassent désormais la réduction des risques offerte par ce genre de produits. Elles avertissent également qu’une mesure de ce type ne ferait que forcer les vapoteurs actuels à se tourner vers le marché noir. Le projet de loi doit désormais être accepté par le Président, avant d’entrer en vigueur.

Si ces mesures peuvent paraître extrêmes, il est utile de rappeler que le Panama est le pays d’Amérique qui enregistrait en 2013, le plus faible taux de fumeurs, avec seulement 6,4 % de sa population qui consommaient des cigarettes.

Le reste de l’actualité politique de la vape

Deux anciens dirigeants de l’OMS critiquent sa position sur la...

  • Publié le 12/02/2024

Ils l’encouragent à apporter son soutien aux pays qui veulent utiliser des modes d’administration de nicotine alternatifs pour combattre le tabagisme.

L’Espagne interdit les arômes pour le tabac à chauffer

IQOS sur drapeau espagnol

  • Publié le 17/01/2024

D’ici peu, toute méthode qui permet de changer l’odeur ou le goût du tabac chauffé sera interdite dans le pays.

France : Catherine Vautrin nommée ministre de la Santé

  • Publié le 11/01/2024

Après un peu plus de deux semaines d’intérim, Agnès Firmin le Bodo a finalement laissé sa place à Catherine Vautrin.

Les commentaires sont fermés.