Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Panama : tous les produits à risque réduit pourraient bientôt être interdits

Panama : tous les produits à risque réduit pourraient bientôt être interdits

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Après la vente, le pays souhaite désormais interdire l’utilisation de tout produit de la vape ou du tabac chauffé.

Un pays qui ne compte que peu de fumeurs

Photo du drapeau du PanamaSi depuis 2014, l’interdiction de vente des produits de la vape est actée au Panama, le pays souhaite aujourd’hui aller encore plus loin. Il y a quelques jours, l’Assemblée nationale a voté un nouveau projet de loi qui interdirait cette fois-ci, l’importation, la commercialisation, et même l’utilisation personnelle de tous les produits de la vape, du tabac chauffé, ainsi que de tout autre dispositif électronique similaire, contenant ou non de la nicotine. Seule exception à ces nouvelles règles, la possibilité de proposer ces produits dans certaines zones exclusives du pays, très restreintes, dont le seul objectif est de permettre l’exportation du matériel.

En plus de ces restrictions, l’Assemblée nationale a également interdit la vente et la promotion en ligne, tout en offrant aux douanes nationales le pouvoir de saisir tout produit qui contreviendrait à cette nouvelle législation.


Pour les associations locales de défense du vapotage, ce nouveau projet de loi ne sert qu’à maintenir une interdiction dépassée, rappelant que de nombreux pays du monde embrassent désormais la réduction des risques offerte par ce genre de produits. Elles avertissent également qu’une mesure de ce type ne ferait que forcer les vapoteurs actuels à se tourner vers le marché noir. Le projet de loi doit désormais être accepté par le Président, avant d’entrer en vigueur.

Si ces mesures peuvent paraître extrêmes, il est utile de rappeler que le Panama est le pays d’Amérique qui enregistrait en 2013, le plus faible taux de fumeurs, avec seulement 6,4 % de sa population qui consommaient des cigarettes.

Le reste de l’actualité politique de la vape

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

Le Mexique interdit la cigarette électronique et le tabac chauffé

  • Publié le 7/06/2022

Une annonce, soutenue par l’OMS, survenue lors de la dernière édition de la Journée mondiale sans tabac.

Europe : lancement d’une nouvelle consultation sur la TPD

  • Publié le 31/05/2022

La Commission européenne appelle les acteurs du secteur à se prononcer concernant la future réglementation de la cigarette électronique.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.