Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Nunchaku Tank Kit – Uwell

Test : Nunchaku Tank Kit – Uwell

  • Par , le 3/08/2018 à 12h00
    Annonce

Compact, performant et très bien réalisé, le kit Nunchaku Tank a tout pour plaire si vous ne vapez qu’en contrôle de la puissance. Parce qu’en contrôle de la température, c’est une autre histoire.

Un tube court

Les tubes électroniques ne sont pas légion, largement isolés entre les tubes mécaniques d’un côté et les box électroniques de l’autre. La plupart des modèles existants souffre d’une longueur trop importante et d’une interface qui ne répond plus aux standards actuels. Le mod Nunchaku 80W apportent une solution simple et élégante à ces deux points.

Il est vraiment compact, avec un diamètre maximal de 27,3 mm et une hauteur de seulement 95 mm. Pour le faire aussi court, Uwell n’a pas placé l’électronique au-dessus de la batterie mais à côté. L’accès à l’accu 18650 se fait très simplement en dévissant le bouchon inférieur, ce qui se fait en un simple tour et demi grâce un filetage rapide. Le positionnement du chipset est alors bien visible à côté de la batterie excentrée.

Sur la partie supérieure, la connexion 510 est bien sûr montée sur ressort, avec une course et un filetage assez longs pour laisser flush tous les atomiseurs. Le diamètre est de 25 mm, les atomiseurs en 24 mm passent sans soucis dans le design du mod, mais ceux en 22 mm gagneront à se voir ajouter un beauty ring pour ne pas avoir l’air d’avoir été posé là par erreur. La connexion USB, qui permet la recharge de l’accu à 1 A est placée juste en dessous, mais la mise à jour de l’électronique ne semble pas disponible. C’est dommage, elle n’aurait pas été inutile pour améliorer le contrôle de la température.

Uwell a eu la bonne idée d’opter pour une interface à 3 boutons, bien plus pratique qu’un seul comme c’est souvent le cas sur les tubes électroniques. L’écran à la base du tube est orienté à l’horizontale, ce qui est plus intuitif, et les deux boutons de réglage sont placés juste au-dessus. Leur clic est assez léger et ils n’ont aucun jeu dans leur logement. Il est heureusement possible de les verrouiller pour éviter des déréglages intempestifs dans la poche.

Le bouton de déclenchement est large, hexagonal et son clic est ferme sans être dur. Il n’a pas de jeu et inspire confiance sur sa longévité. L’ensemble du mod d’ailleurs, et du kit par la même occasion, est très bien réalisé et les finitions sont soignées, et à mettre sans hésiter dans les points positifs de ce produit.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Nunchaku Tank Kit de Uwell

Type de matériel kit régulé
Dimensions mod 27,3 mm sur 95
Poids du mod 173 g avec accu
Batterie 1 x 18650
Charge USB 1 A
Puissance 80 W
Contrôle température Ni200 et inox
Diamètre max. de l’atomiseur 25 mm
Matériaux inox et Pyrex
Dimensions atomiseur 25 mm sur 35 hors drip tip
Contenance 5 ml
Remplissage par le haut
Résistances Kanthal clapton de 0,25 et 0,4 ohm
Poids du clearomiseur 46,5 g
Drip tip 510

Le coffret comprend

Nunchaku kit (x1), mode d’emploi (x1)

Une électronique perfectible en TC

Les menus et l’interface sont particulièrement intuitifs. Il suffit d’appuyer trois fois sur le bouton de déclenchement pour accéder au choix du mode de fonctionnement et d’utiliser les boutons de réglage pour faire défiler le contrôle de la puissance, les contrôles de température en nickel puis inox, le mode bypass avec lequel le mod n’assure pas de régulation sur le principe d’un mode méca, et enfin une fonction de réinitialisation.

Le réglage des watts se fait par paliers de 0,5 et la température par 5°C. On remarque tout de même l’absence du contrôle de la température avec le titane et de la gestion des coefficients de température. Autre détail, la puissance en contrôle de la température n’est pas réglable et fixée à 60 W. Des limitations qui permettent de simplifier le menu et qui n’auront pas d’incidence pour la grande majorité des utilisateurs.

Sur le banc de test, cette électronique se comporte très bien en réglage la puissance est nettement moins en contrôle de la température. A ce propos, pour alléger un peu la mise en page des revues, j’ai placé les tracés de l’oscilloscope dans la galerie de photos à la fin de la page, pour ne présenter dans l’article même qu’une mosaïque des quatre tracés principaux. N’hésitez pas à me dire si c’est mieux !

À 20 W, le tracé de l’oscilloscope et sans surprise très propre et la vape impeccable. L’électronique est d’ailleurs précise sur l’ensemble de sa plage de puissances. Elle est également réactive, la latence entre le déclenchement et la stabilisation de la tension n’est que de 31 ms ce qui est excellent.

À 80 W, la box a logiquement plus de mal avec un seul accu 18650, mais elle y arrive à condition d’utiliser un accu dont la tension ne s’effondre pas aux fortes intensités. La puissance a tout de même tendance à décroître légèrement pendant la bouffée, mais d’une manière très peu sensible à l’utilisation. On est à la limite, et cela commence à se voir, mais il n’en reste pas moins que le mod Nunchaku et performant est agréable en contrôle de la puissance.

Pour ce qui est du contrôle de la température inox, il assure parfaitement la protection du montage en cas de manque de liquide, en réduisant rapidement la tension. Le coton ressort à peine bruni du test du coton sec, c’est parfait jusque-là, mais cela se complique sérieusement à la vape. On le voit très bien sur le tracé, celle-ci n’a rien de régulier et oscille environ deux fois par seconde avec une grande amplitude. La vape n’est pas lisse et constante, avec un effet train la vapeur vraiment prononcé.

À vrai dire, cela faisait un moment que je n’avais pas testé un contrôle de la température aussi mauvais. La plupart des marques maîtrisent désormais cette technologie, et l’immense majorité des électroniques sont entre le bon et l’excellent. Celle-ci est malheureusement un contre-exemple, on ne peut même pas la qualifier de moyenne sur ce point. Un mod à éviter si vous envisagez de vaper en contrôle de la température.

Le clearomiseur est efficace, mais…

Le Nunchaku en version kit comprend également un clearomiseur, à la surprise générale baptisé… Nunchaku Tank. Je sais, moi aussi ça m’a drôlement surpris, mais une fois le choc passé on finit par s’y habituer. Les finitions sont aussi bonnes que celles du mod, et le design plutôt réussi.

Le réglage du flux d’air se fait en tournant la bague inférieure, il peut aller du très aérien au relativement restrictif pour l’inhalation directe avec une progressivité agréable. Par contre, il a une fâcheuse tendance à se transformer en sifflet, littéralement, en particulier si on le règle au tiers de l’ouverture.

Le remplissage se fait facilement en dévissant le top cap, à travers une ouverture assez large pour remplir directement au goulot d’une bouteille si on le souhaite.

Les résistances s’insèrent directement sans avoir besoin de les visser, elles sont simplement maintenues par des joints. Petit défaut de cette conception, il n’est pas possible de le faire sans que le réservoir soit totalement vide.

Les deux résistances fournies sont en Kanthal avec un fil clapton, elles ne peuvent donc être utilisées qu’en mode puissance, ce qui semble toujours aberrant dans un kit proposant le contrôle de la température. Remarquez, vu la médiocrité de ce contrôle de la température, ça n’est sûrement pas plus mal pour cette fois. Celle de 0,25 ohm est prévu pour une puissance de 40-50 W et celle de 0,4 ohm pour 45-55 W. La différence est donc mince pour une utilisation avec une régulation électronique, et de fait les deux procurent une vape assez proche.

La bonne nouvelle, c’est qu’elle est excellente que ce soit pour la densité de vapeur ou le rendu des saveurs. Elles ont également le bon goût d’avoir une excellente tenue dans le temps.

En résumé

On aime

  • Sa qualité de fabrication
  • La compacité
  • L’ergonomie
  • L’Agrément d’utilisation
  • La qualité de vape en mode puissance

On n’aime pas

  • Le contrôle de la température indécent
  • Le flux d’air en mode sifflet sur certains réglages
  • Le changement de résistance réservoir vide uniquement

Conclusion

4 /5
 

Le kit Nunchaku de Uwell est délicat à noter. Si vous envisagez de ne l’utiliser qu’en contrôle de la puissance, il est excellent. Dans le cas contraire, son design ergonomique, ses excellentes finitions et ses menus intuitifs ne font pas passer la médiocrité du contrôle de la température. Je l’ai donc noté pour les 90 % des utilisateurs qui n’utilisent jamais le TC, pour qui ses quelques petits défauts ne l’empêchent pas d’être une excellente option dans la catégorie peu fréquentée des tubes électroniques.

 

Le Nunchaku Tank Kit de Uwell en images

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Nunchaku Tank Kit - Uwell Rating Value: 4 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/08/couverture-uwell-nunchaku.jpg Review Author:Review Date: